Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Classement de Davos 2009-2010 : la France 1re en Méditerranée, la Tunisie 1re en Afrique

Tunisie - France | 8 septembre 2009 | src.InfoTunisie
Davos - Le Forum économique mondial (World Economic Forum) vient de publier, mardi, son classement annuel de la compétitivité des pays. Sur un total de 133 pays listés, la Tunisie vient première en Afrique et 40e dans le monde, tandis que la France se situe à la première place des pays riverains de la Méditerranée, et au 16e rang mondial.

Environnement institutionnel, stabilité macro-économique, infrastructure, santé et enseignement primaire, innovation, efficience des marchés (financier, de travail, et des biens), aptitude technologique, taille du marché, sophistication des affaires, enseignement supérieur et formation tels sont les critères desquels dépend ce classement.

En Afrique, la Tunisie devance l’Afrique du Sud (45e), l’Egypte (70e), le Maroc (73e), l’Algérie (83e) et la Libye (88e). La Tunisie a été classée également 5e au plan mondial quant à la gestion des dépenses publiques, 7e en matière de qualité de l’enseignement supérieur scientifique, 8e en matière du coût de la politique agricole, 9e en matière de disponibilité des scientifiques et des ingénieurs.

Ce même rapport classe la Tunisie 16e en matière de confiance du public dans les décisions politiques, et 18e au monde quant à l’impartialité des décisions gouvernementales.

En outre, les politiques économiques et financières occupent une place privilégiée dans la stratégie tunisienne ce qui explique l’amélioration de l’environnement des affaires, de la politique de la concurrence et l’accélération de la croissance.

Par ailleurs, l’optimisation du financement de l’économie et la réforme du secteur financier se traduisent en Tunisie à travers l’accroissement du taux d’épargne national, à 23,2 % contre 21,4 % en 2003, et sa contribution au financement de l’économie à hauteur de 71,4 % au cours du XIe plan du développement, contre 69 % quatre ans auparavant.

Enfin, les investissements directs étrangers (IDE) ont augmenté à 3 % du PIB et l’endettement a baissé de 50,2 % en 2006 à 40,5 % en prévision pour 2011.

La France, premier partenaire économique de la Tunisie, se situe pour sa part à la première place des pays riverains de la Méditerranée, et au 16e rang mondial, inchangé par rapport au classement 2008-2009.

PDF - 231.2 ko
Doc PDF
téléchargeable

Le rapport 2009-2010 sur la Compétitivité économique globale, par le World Economic Forum.

à lire également Tunisie

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140

à lire également France

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 210
Articles récents recommandés