Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Tribunes

Jawad Kerdoudi (IMRI, Maroc) :
Une Afrique « instable » dans le nouveau grand désordre mondial

L’année qui vient de s’achever aura vu éclore ou s’affirmer bien des populismes, depuis les États-Unis et jusque dans la « vieille » Europe, tandis qu’au-delà, vers l’Orient et jusqu’en Asie, les tragédies anciennes perdurent, s’étirent ou se répètent sans fin… Tour d’horizon de l’état du (...)

Radhi MEDDEB, à propos de l’Aleca (2/2) : « La Tunisie devrait préparer et mettre sur la table son offre propre, traduisant sa vision »

Dans la première partie de sa tribune libre*, Radhi MEDDEB a évoqué tout à la fois les insuffisances et lacunes de l’engagement européen envers la Tunisie, mais aussi les liens très forts qui les rattachent l’une à l’autre. Dans ce second volet, il pose les fondements d’une stratégie (...)

Radhi MEDDEB, à propos de l’Aleca (1/2) : « La marge de progression des exportations de la Tunisie vers l’Europe est immense ! »

Comment la Tunisie peut-elle s’organiser pour négocier au mieux de ses intérêts l’Accord de libre-échange complet et approfondi (Aleca) que lui propose l’Union européenne ? Si Radhi MEDDEB prend acte des insuffisances des engagements européens depuis 1995, il en appelle aussi au (...)

Élisabeth et Jean-Louis GUIGOU :
« C’est ensemble qu’Européens et Africains devront relever les défis communs ! »

L’accord de Cotonou, qui régit depuis l’an 2000 les relations entre l’Union européenne et 79 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (dits pays ACP) arrive à échéance en 2020. La négociation du prochain accord, qui s’étendra lui aussi sur de nombreuses années, a commencé. Une (...)

Jawad KERDOUDI (IMRI) : « Les pays du Nord doivent contribuer au développement des pays du Sud d’une façon substantielle, il y va de leur sécurité »

« Dynamiques atlantiques : surmonter les points de rupture », tel était le thème de la conférence organisée à la mi-décembre à Marrakech par le cercle de réflexion marocain Policy Center for the New South, et à laquelle ont assisté 350 participants venus de 90 pays. Une occasion pour le (...)

Hakim ARIF : « L’Afrique devrait aussi penser à la libre circulation de la connaissance »

Les meilleurs travaux de recherche ont été présentés à la Conférence économique africaine 2018 (AEC 2018) qui a eu lieu à Kigali, début décembre. Deux chercheurs ont été récompensés, tous deux exerçant dans des universités hors d’Afrique. Une « curiosité » qu’analyse Hakim ARIF, constatant (...)

Innovations frugales, ethos, management… : 
comment l’Afrique devient le laboratoire du monde de demain, un ouvrage de Soufyane FRIMOUSSE

Le management d’inspiration essentiellement anglo-saxonne a-t-il vraiment la valeur « universelle » que l’académisme classique cherche à faire accroire depuis des décennies ? Les travaux de Soufyane FRIMOUSSE, qui font l’objet d’un livre* à paraître en janvier prochain, déconstruisent (...)

Emmanuel DUPUY, président de l’IPSE :
Pour l’avenir du Sahel, « le continuum entre sécurité et développement est indispensable »

« Tandis que le spectre d’une longue guerre asymétrique ressurgit (…) seule une action de long terme permettra d’assécher le terreau qui rend les populations marginalisées », car la sécurité reste « la condition première du développement ». Mais « la Force conjointe du G5-Sahel tarde à (...)

Hakim ARIF - Le rêve entrepreneurial de plusieurs pays africains mis à mal par la (re)chute très rapide des cours du pétrole…

Le prix du baril de pétrole ayant chuté d’environ 20 % durant le seul mois de en novembre, la Chambre africaine de l’énergie (CAE) manifeste sa grande inquiétude, car plusieurs pays producteurs d’Afrique sont concernés. Elle appelle ainsi à reconduire la Déclaration de coopération (...)

Jawad KERDOUDI, président de l’IMRI (Maroc) : « La Chine qui s’ouvre aux importations de produits et services, c’est une chance pour l’Afrique »

Alors que 150 000 importateurs (!) chinois ont participé au récent Salon China International Import Expo (CIIE) de Shanghai, on prévoit que dans les cinq prochaines années, la Chine importera des produits et services pour plus de 10 000 Md$. Une opportunité historique que l’Afrique (...)