Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

« La vie en Oc. Musique ! », un beau livre des Carnets Méditerranéens, à Marseille

France | 24 mars 2011 | src.LeJMED.fr
Marseille - Édité par les Éditons Carnets méditerranéens, créés à Marseille en 2008, « La vie en Oc. Musique ! » est un beau livre, un ouvrage de photographies qui met en scène la part française du patrimoine de cette culture vivante des terres d’Oc. Au menu : 94 photographies d’Augustin Le Gall, auxquelles s’adossent les mots d’Élisabeth Cestor, spécialiste des mondes musicaux méditerranéens, notamment celui des musiques occitanes.

Ce beau livre peut s’effeuiller à loisir, au rythme des images et des textes qui permettent à la fois de (re)découvrir l’ensemble de la scène occitane, et d’apprécier en particulier la richesse de la partie orientale des terres d’Oc, à laquelle Élisabeth Cestor consacre un focus, avec une double légitimité : elle en est originaire, elle est l’auteure d’une thèse de doctorat en sociologie sur ce thème.

Pour elle, ces terres qui s’inscrivent dans ce temps long – si méditerranéen ! – de l’Histoire sont à nulles autres pareilles, et toutes les terres à la fois :

« Vivre à Marseille ou Arles, ces villes cosmopolites où se rencontrent des traditions grecques, italiennes, gitanes, juives, maghrébines, sénégalaises etc., est aussi une chance pour s’ouvrir sur le monde (…) et la culture d’Oc ? L’histoire musicale et poétique de cette culture nourrit les répertoires de tous ces musiciens. Sans doute sentent-ils en eux cette poésie que Mahmoud Darwich a si bien su décrire (…)
« Toute modernité qui serait sans écho dans son propre héritage me paraîtrait de pure forme. C’est pourquoi dans les mots de la poésie il y a toujours beaucoup d’Histoire, de même que, dans un amour d’aujourd’hui, passent aussi tous les amours d’hier »
écrit Elisabeth Cestor (In : Politique de l’amour, Entretien avec Mahmoud Darwich, par Renaud Ego, la Pensée de Midi n° 3, Actes Sud, 2000 » .

« La vie en Oc. Musique ! », c’est aussi un documentaire photographique qui nous donne à voir des fragments de cette vie musicale, de l’enregistrement en studio aux concerts, en passant par les émissions de radio, fêtes populaires, répétitions ou ateliers... et encore une série de 21 portraits de personnalités de ce milieu de musique, de poésie, de rencontres et d’innovations.

Les images sensibles d’Augustin Le Gall s’inscrivent dans la filiation de celles qu’il sut déjà nous donner autour des « Gnawa, du sacré et du profane » : un nouveau regard sur les méditerranéens dans leurs pratiques culturelles et musicales. »
« La vie en Oc. Musique ! », un livre à mettre entre toutes les mains !

Nadia Bendjilali


La vie en oc. Musique !, photographies d’Augustin Le Gall, textes d’Elisabeth Cestor - 128 pages, avec 94 photographies en couleur. Éditions Carnets méditerranéens (01-2011) –Distribution Mariani Pinelli Provence

Ce livre fait partie du projet « Scènes d’Occitanie » – soutenu par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Conseil Général des Bouches-du-Rhône – qui se décline également en expositions.

Les prochains événements autour de « La vie en oc. Musique ! »  :

Vendredi 25 et le samedi 26 mars, à Marseille dans le cadre du festival Babel Med Music (Docks des Sud), rencontre-signature de l’ouvrage La vie en oc. Musique ! sur le stand de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, à partir 16 h 45 (stand sur lequel seront exposés pendant toute la durée du salon, des photographies issues de l’ouvrage)
Dimanche 10 avril 2011, à de l’Abbaye de Sainte-Croix, à côté de Salon de Provence, inauguration de l’exposition "La vie en oc. Musique !" avec notamment la série des portraits de personnalités musicales. A partir de 18h, un rendez-vous en musique !
Samedi 23 avril 2011, à Marseille, Journée des libraires, Fête de la San Jordi, rendez-vous à 16 h 30 pour la présentation de l’ouvrage La vie en oc. Musique ! à la Librairie Maupetit, 144 La Canebière, Marseille 1er.

A propos :
Carnets méditerranéens est une structure créée en novembre 2008, spécialisée dans la conception éditoriale et la diffusion d’ouvrages, la réalisation d’expositions et l’organisation de conférences. Un soin particulier est apporté à chaque activité, aussi bien dans son contenu que dans sa forme. La ligne éditoriale concerne les cultures de la Méditerranée et, notamment, leur patrimoine immatériel.<brW
Carnets méditerranéens est adhérente au réseau de la Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le Dialogue entre les Cultures. Iñaki Martin Diez en est le directeur artistique et éditorial. Éditeur, entre Barcelone et Marseille, il est l’un des fondateurs de la maison d’édition Nova Catalunya spécialisée dans l’histoire de l’art catalan.
En savoir plus : site des Carnets méditerranéens

Articles récents recommandés