Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

La Tunisie renforce sa présence sur Internet pour se promouvoir auprès des touristes internationaux

Tunisie | 6 mai 2010 | src.Magharebia
Tunis - La Tunisie envisage de renforcer sa présence sur lnternet dans le cadre d’une approche technique de promotion visant à attirer quelque dix millions de touristes à l’horizon 2014, a expliqué le ministre tunisien du Tourisme Slim Tletli, lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée le 29 avril.

Photo ci-dessus. Slim Tletli, ministre tunisien du Tourisme. © ATCE


C’est ainsi que le ministère disposera bientôt de son propre site web, et que le site de l’Autorité nationale du tourisme sera remis à jour, pour répondre aux défis de l’ère de l’Internet, a-t-il expliqué.

« Nous aiderons tous les sites web et tous les portails consacrés au tourisme en Tunisie et soulignant les attraits du pays pour attirer plus de touristes », a expliqué le ministre lors d’une conférence organisée au Centre de presse international de l’Agence tunisienne de communication extérieure.

Les études montrent que chaque opinion positive sur une attraction touristique publiée sur un forum Internet attire trois touristes supplémentaires vers cette destination, tandis que les réactions négatives sont plus susceptibles d’en décourager dix autres, a poursuivi Tletli.

70 % des destinations choisies par Internet

Les derniers chiffres de l’Organisation mondiale du tourisme montrent que près de 70 % des touristes dans le monde choisissent désormais leur destination de vacances en consultant lnternet. Ce pouvoir sur les processus de décision attire l’attention bien au-delà des milieux gouvernementaux.

« Les agences de voyage doivent s’adapter à cette nouvelle réalité, elles n’ont pas d’autre choix ; elles doivent relever ce défi de manière positive en utilisant les technologies modernes », a expliqué le président de l’Association tunisienne des agences de voyage, Hamadi Chrif, à Magharebia à l’issue de cette conférence du 29 avril.

Chrif a déclaré que ses collègues sont « bien préparés » à relever ce défi et créent leurs propres sites web pour s’adapter aux changements intervenus dans ce secteur, en particulier la tendance toujours plus grande de leurs clients à utiliser lnternet pour choisir leurs destinations.

Les recettes touristiques de la Tunisie ont atteint 545 millions de dinars au premier trimestre 2010, avec 1,098 million de touristes et 4 463 millions de nuits, soit une augmentation de 4,6 pour cent par rapport à la même période de 2009, a précisé l’agence TAP citant Tletli.

Outre le renforcement des promotions sur l’Internet, les autres priorités du ministère comprennent « des taux de croissance du secteur du tourisme de près de 7 %, et des recettes de 5 milliards de dollars en devises lourdes », a précisé Tletli.

La Tunisie connaît un essor important dans certains secteurs touristiques. Les plages d’Hammamet et les sites antiques de Carthage ne sont plus les seules attractions du pays pour les voyageurs internationaux. Les touristes viennent maintenant pour des liposuccions, des implants mammaires et d’autres procédures de chirurgie esthétique. En 2008, la Tunisie avait enregistré une augmentation de 7 500 pour cent du phénomène du « tourisme sanitaire ».

En 2007, les touristes du Maghreb représentaient environ un tiers de toutes les arrivées en Tunisie. Au vu de ces chiffres, le pays a, ces dernières années, accordé la priorité à l’amélioration des installations pour ces touristes.

Houda Trabelsi à Tunis, pour Magharebia


Articles récents recommandés