Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

La Tunisie compte 50 000 étudiants en filière TIC

Tunisie | 25 novembre 2010 | src.Info Tunisie
Tunis -

L’investissement dans la recherche développement innovation (R&D&I) en Tunisie jouira tout au long du quinquennat (2009-2014) de 0,5 % du chiffre d’affaires des opérateurs télécoms et des entreprises des TIC… Une mesure qui atteste la place de choix qu’occupe ce secteur dans les orientations nationales, et de la volonté du pays d’améliorer et promouvoir services et contenus numériques « made in Tunisia ».

Photo ci-dessus : l’entrée d’honneur du Pôle El Ghazala des technologies de la communication, à l’Ariana - Tunis © DR


En effet, « la recherche et l’innovation constituent, désormais, des priorités en matière de développement du secteur des TIC en Tunisie et de renforcement du positionnement du produit numérique national sur les marchés internationaux », a souligné Mohamed Naceur Ammar, ministre des Technologies de la communication, à l’ouverture d’une rencontre tenue mercredi 24 novembre à Tunis, à l’initiative de la Chambre de Commerce tuniso-américaine (TACC).

Ayant pour thème « L’intégration des Technologies de l’information et de la communication (TIC) « Made in Tunisia » dans les chaînes des valeurs internationales », la rencontre a constitué une opportunité propice pour mettre en valeur les efforts fournis par l’État tunisien dans tout ce qui est promotion des TIC, notamment via la formation de 50 000 étudiants qui suivent actuellement suivent des études liées aux TIC, a rappelé le ministre.

Ces efforts se traduisent également à travers la mise en œuvre du programme de certification des compétences dans le domaine des TIC, ainsi que par la mise en place d’une infrastructure appropriée, dédiée au développement des investissements technologiques : aménagement des technopôles et des cyberparcs, modernisation des réseaux de communication…


Articles récents recommandés