Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

« Histoires vraies de Méditerranée » ou l’ambition littéraire originale de Marseille-Provence 2013

Tous pays EUROMED-AFRIQUE | 15 mars 2012 | src.leJMed.fr
Marseille -

Dans la perspective de Marseille‐Provence 2013, Capitale européenne (et, de fait, méditerranéenne) de la Culture, est né un projet littéraire original, ouvert à tout contributeur – « simple citoyen » comme écrivain – de treize pays méditerranéens, et fondé sur l’idée que « l’on n’a pas tous un roman à écrire mais nous avons tous une histoire à partager ». « Histoires vraies de Méditerranée » se propose ainsi de croiser langues et histoires, et cela avec une ambition participative jusqu’ici inédite.

Photo ci-dessus : le jeune écrivain François Beaune, l’un des principaux acteurs du projet « Histoires vraies de Méditerranée ». © Capture vidéo du site histoiresvraies.net


JPEG - 42.5 ko
L’écrivain François Beaune durant la conférence de presse parisienne, en compagnie notamment de Jean-François Chougnet, Directeur général de Marseille-Provence 2013 (au fond), et Claire Andriès, Directrice des projets (deuxième à droite de l’écrivain). © Alfred Mignot - mars 2012

« Notre objectif, dit Olivier Chaudenson, conseiller littéraire du projet, est de constituer une bibliothèque ouverte d’histoires vraies, la matrice d’un projet littéraire réellement populaire », avec le point d’orgue, déjà programmé pour octobre 2013, d’une rencontre entre auteurs, les grands comme les moins connus, à Marseille, afin d’interroger la thématique du comment le réel nourrit la fiction littéraire…

Car, qu’est-ce qu’une « histoire vraie » ? Pour François Beaune, le jeune écrivain au centre du projet – c’est lui qui va, en-quête « sur le terrain », il est le principal acteur de cette odyssée littéraire – l’objectivité n’est pas automatiquement génératrice de vérité… Une histoire vraie est celle qui vaut la peine d’être partagée, qui figurerait dans le récit personnel ou familial de la vie du narrateur, et qui « paradoxalement, pourrait ressembler à une fiction, ou l’inspirer ». (…) Pour moi, ajoute François Beaune, l’essentiel est d’écouter ce que disent les gens ». Au terme de son périple, l’écrivain aura passé une année à écouter (à « apprendre-réapprendre à écouter », dit-il) les paroles multiples du peuple des narrateurs occasionnels, mais tous témoignant d’une parcelle de vie, réelle, imaginaire, fantasmée, réinterprétée, parabolique, métaphorique… et toujours très signifiante pour eux.

Aujourd’hui, en fait, l’équipe éditoriale – dont la démarche consiste à n’imposer aucune directive thématique aux narrateurs – a déjà collecté quelque cinq cent histoires, dont une centaine déjà en ligne sur le site histoiresvraies.net

Des histoires en texte, audio, vidéo… sur ce site où vous aussi pouvez déposer votre histoire, qui sera publiée après validation par l’équipe éditoriale (François Beaune, l’écrivain ; Guillaume Bourgain, chef de projet littérature ; Olivier Chaudenson, conseiller littéraire).

Au terme du périple, ces histoires – probablement des milliers, car sur le terrain François Beaune sélectionne des relais associatifs, étudiants, culturels (dont les très actifs centres de l’Institut français), qui les font "remonter" – seront données au Mucem de Marseille, libres de droits. Elle seront à la fois un témoignage de la diversité « vraie » et de l’imaginaire méditerranéens, et pourront à leur tour inspirer d’autres fictions… « vraies », elles aussi, car « la vie est un roman », s’amuse à rappeler Olivier Chaudenson.

Quant à François Beaune, le jeune écrivain et acteur numéro un du projet, on imagine qu’il aura beaucoup emmagasiné d’émotions et de sensations au cours de cette année où il se sera efforcé de rester dans la posture du « taiseux » à l’écoute de la vérité « vraie » des autres.
Une expérience assurément formidable, qui, depuis décembre 2011, l’a déjà conduit à Tanger, Alger et Barcelone, avant de se rendre, au cours de 2012, dans les autres ports ou villes proches de la mer prévues dans son périple : Palerme, Lattaquié, Izmir, Benghazi, Beyrouth, Athènes, Haïfa, Ramallah, Alexandrie, Tunis, où il se rendait dès le lendemain de la conférence de presse tenue à Paris, à la bien nommée brasserie « Les Éditeurs », mardi 13 mars 2012…

Une conférence à laquelle participaient d’ailleurs Jean-François Chougnet, Directeur général de Marseille-Provence 2013, et Claire Andriès, Directrice des projets, tous les deux venus tout exprès de Marseille. Preuve manifeste de l’intérêt que les cadres opérationnels de MP2013 – dont Renaud Muselier, Président de l’IMA et du Conseil culturel de l’UPM est le Délégué spécial – portent à ces « Histoires vraies de Méditerranée ».


Alfred Mignot


En savoir plus :
- Site de Histoiresvraies
- Site de Marseille-Provence 2013
- Site du CC UPM (Conseil culturel de l’Union pour la Méditerranée)
- Site de l’IMA (Institut du monde arabe, Paris)
- Nos articles sur MP2013

Articles récents recommandés