Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

En Tunisie, les oasis se préparent
à récolter leurs dattes !

Tunisie | 2 septembre 2009 | src.InfoTunisie
Le secteur des dattes constitue, en Tunisie, un palier de grande envergure en matière de consolidation des exportations compte tenu de la position de la Tunisie en tête des exportateurs à l’échelle mondiale. Dans ce cadre et à l’occasion des préparatifs pour le démarrage de la nouvelle saison des dattes, une séance de travail s’est tenue vendredi, à Tunis, sous la présidence de M. Abdessalem Mansour, ministre de l’agriculture et des ressources hydrauliques ainsi que des représentants de l’Union Tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) et l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA).
Un dattier bien chargé de belles grappes
© InfoTunisie

En présence des différents intervenants dans le secteur (administration, producteurs et exportateurs), plusieurs sujets ont été traités dont, principalement, les opérations de couverture des régimes de dattes avec des sacs moustiquaires, la nécessité de les achever dans les meilleurs délais et de sensibiliser les producteurs quant à leur efficience pour la préservation de la qualité des dattes.

Notons, à ce propos, qu’environ 800 sacs moustiquaires ont été distribués sur les agriculteurs et les exportateurs en plus de 200 sacs consacrés pour les petits agriculteurs. Quant à la production des dattes, en 2009, a enregistré une hausse de 17 % atteignant les 145 mille tonnes contre 124 mille tonnes une année avant.

En effet, depuis sa généralisation, il y a à peine deux décennies, la pratique des caches en plastique des régimes de dattes, avant leur maturation, pour les protéger contre les effets de la pluie et d’autres agressions extérieures mécaniques et biologiques, a, contribué à l’amélioration de la production aussi bien sur le plan de la quantité que celui de la qualité. Également, l’usage des chambres frigorifiques pour le conditionnement et la conservation de la production des dattes s’est étendu ces dernières années.

D’autre part, une augmentation des prix de référence des dattes de type « Deglet nour » pour la saison 2009-2010 a été approuvée par les représentants de l’Union Tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) et l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA). Ainsi le prix de référence des variétés de « Deglet Nour » est passé à 1,550 dinar le kilogramme pour la variété « Branchée » et 1,250 dinar pour la variété « vrac ».

Par ailleurs, la somme de 200 millimes le kilogramme vient s’ajouter au prix de référence de la variété « Deglet Nour » couverte par les moustiquaires. C’est la raison pour laquelle il a été convenu de former une équipe de travail relevant du groupement interprofessionnel des fruits (GIFRUITS) en vue d’assurer le suivi de la qualité des dattes.

Il est à signaler, d’après les derniers chiffres disponibles, que les exportations des dattes durant la saison 2008 – 2009 ont dépassé 60 mille tonnes avec la valeur de 140 millions de dollars.
Classée quatrième exportateur mondial de dattes, la Tunisie ne cesse d’accroître son niveau d’exportation de ce produit qui représente 16% du total des exportations alimentaires. Le pays dispose actuellement de 30 % de parts de marché à l’échelle mondiale. A l’origine de cette performance, la haute compétitivité de la variété « Deglet Nour », réputée pour son excellente qualité et sa haute valeur marchande.

Articles récents recommandés