Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Nîmes – Montpellier : 307 M € de financement BEI pour le contournement ferroviaire

France | 4 juillet 2012 | src.BEI
Montpellier - 307 M€, tel est le financement de la banque européenne d’investissement (BEI) pour le futur contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier, ligne à grande vitesse permettant de faire circuler aussi bien des trains de marchandises que de voyageurs. La tranche de financement de la Banque représente 30% de la dette totale pendant la période d’exploitation.

« Cet engagement de la BEI confirme le rôle déterminant et catalysateur joué par la Banque dans le financement à long terme des grands projets d’infrastructure, commente Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI. Et dans le contexte actuel de contraction de l’offre de prêts sur le marché, il permet une réelle optimisation des conditions de financement.
Il s’agit d’un projet d’envergure, concret, bénéficiant directement aux territoires et aux citoyens dans leur vie quotidienne et professionnelle, et auquel la BEI a apporté toute son expertise technique et financière. »

Le financement des projets liés à la modernisation et à l’extension des axes et réseaux transeuropéens de transport (RTE-T) est en effet une priorité d’action pour la BEI qui a décidé d’y consacrer plus de 75 milliards d’euros à l’échelle européenne pour la période 2004-2013.

Concernant la France et pour la seule année 2011, la BEI a dédié 2,3 milliards d’euros au financement de grands projets d’infrastructure, sur un total d’activité s’élevant à près de 5 milliards d’euros. La ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique (LGV SEA) fait partie des projets emblématiques financés par la BEI en France en 2011 avec un financement sans précédent de 1, 2 milliard d’euros.

◊ ◊ ◊

Articles récents recommandés