Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Marseille-Provence 2013 : l’année Capitale européenne de la culture sera très méditerranéenne !

Tous pays EUROMED-AFRIQUE | 26 février 2011 | src.LeJMED.fr
Marseille -

Le 24 février 2011, la nouvelle Cité des Arts de la Rue à Marseille, pôle unique en France dédié aux spectacles de rue, a accueilli la conférence de presse de présentation de l’architecture de la programmation de l’année Capitale européenne de la culture, Marseille-Provence 2013.
Quelque mille personnes étaient au rendez-vous de ce lancement officiel du compte à rebours. Élus et dirigeants de Marseille-Provence 2013 au grand complet ont joué leur partition de conserve afin de mettre sur orbite ce projet dont le challenge est à la fois de faire de Marseille et de la Provence la destination choisie par dix millions de visiteurs en 2013, et d’accélérer l’essor culturel et économique du territoire.

Photo ci-dessus, de gauche à droite : Jacques Pfister, Président de l’Association MP2013 et de la CCI Marseille-Provence, en conversation avec Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, vice-Président du Sénat, peu avant l’ouverture de la conférence de presse dédiée à MP2013, le 24 février 2011. © Nadia Bendjilali


Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, vice-Président du Sénat, en sa qualité d’hôte de la conférence de presse, a introduit cette étape de la préparation de l’événement en soulignant deux points, moins de deux ans avant que la cité phocéenne ne soit sous le feu des projecteurs : il a insisté sur « la volonté partagée et l’union entre les responsables politiques » (signe d’une unité retrouvée après les épisodes de rivalités territoriales) et sur le fait que « la Ville et ses partenaires sont en ordre de marche pour faire aboutir dans les temps un ambitieux programme de construction et de rénovation d’équipements », rassurant ainsi sur l’état des chantiers des 50 projets en cours, qui seront les « contenants » du scénario élaboré par l’équipe de MP2013.

De Marseille-Provence 2013
à Marseille-Provence-Méditerranée 2013

Jacques Pfister, Président de l’Association MP2013 depuis 2007, également Président de la CCI Marseille Provence, après avoir cité l’ensemble des membres du Conseil d’Administration de MP2013, dont une grande partie étaient présents ce jour à la tribune, a indiqué pourquoi l’équation Marseille-Provence 2013 doit réussir :
« En nous désignant, le jury européen a pris un risque : celui de l’Euro-Méditerranée, celui de la diversité, celui de cette mosaïque, de cette constellation des identités territoriales que nous représentons (…) Nous serons au rendez-vous de ce défi (…) Oui, MP2013 sera l’équilibre réussi entre qualité culturelle, engagement politique et soutien économique ».

Puis, tour à tour le maire d’Arles, le vice-président du Conseil Général des Bouches du Rhône, le Président de la communauté urbaine MPM, la députée-maire d’Aix-en-Provence et le Président de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur ont pris la parole, précédant la présentation de Bernard Latarget, Directeur général de l’Association, celui dont tout le monde attendait la présentation (voir ci-dessous).

Parmi les différentes allocutions, on retiendra celle de Maryse Joissains-Masini, députée-maire d’Aix-en-Provence et présidente de la Communauté du Pays d’Aix, qui a la confirmé son « engagement après réflexion, sous conditions mais avec conviction », ainsi que les vœux de Michel Vauzelle, Président de la Région, en faveur d’une dimension méditerranéenne centrale :
« Nous ne sommes pas en voisinage avec les pays arabes du Sud de la Méditerranée, mais en cohabitation avec ses peuples, lorsque la moitié de la famille vit à Alger et l’autre moitié à Marseille. Nous devons faire en sorte que Marseille-Provence 2013 soit bien Marseille-Provence-Méditerranée 2013 (…) parce qu’on attend de Marseille et de la Provence un message tourné vers la jeunesse, un message de paix, de fraternité. Vive la Méditerranée, vive Marseille, vive la Provence et vive la République ».

Reste que l’on notera l’absence de la Ville de Toulon et de son agglomération, dont le désengagement représente une perte de contribution au financement de 7,35 M €, sur un budget total de 98 M€.

Bernard Latarjet : « 2013 ou le grand récit du partage des midis »

JPEG - 49.8 ko
Bernard Latarjet, Directeur général de l’Association MP2013, lors de la séance des questions-réponses avec la presse © Nadia Bendjilali

Bernard Latarjet, Directeur général de l’Association Marseille-Provence capitale Européenne de la Culture 2013, a adressé au début de sa présentation un salut fraternel « aux quelques 35 artistes et créateurs en Algérie, en Tunisie, en Égypte et dans la partie orientale de la Méditerranée, avec lesquels nous travaillons depuis des années ».

Traversée par le « fil rouge » de la Méditerranée, l’année 2013 se déroulera comme un « grand récit, le récit du partage des midis », celui du dialogue entre les deux rives, a expliqué le pilote de la programmation de MP2013.

Ce thème se déclinera en quatre chapitres correspondant aux quatre déclinaisons saisonnières : « Marseille accueille le monde » sera l’acte 1 avec notamment une invitation symbolique forte puisque « des familles du territoire seront invitées à inviter des familles de l’Europe et de la Méditerranée afin de venir fêter les cérémonies, fêtes et événements d’ouverture de l’année capitale. Puis « La cité radieuse » fera la part belle aux nouveaux territoires de l’art. Le chapitre estival « L’art prend l’air » privilégiera la nature, le dehors. Enfin « Révélations » permettra de terminer l’année sur l’art et le vivre ensemble dans l’espace public, sur les nouvelles écritures contemporaines, sur les œuvres composées pour l’enfance et le jeunesse.

Environ 500 projets seront labellisés MP2013 (sur les 2 200 dossiers déposés), dont 200 sont d’ores et déjà en pôle position et cités pour certains d’entre eux en exemple dans le dossier diffusé le 24 février 2011(aux participants et sur le site de MP2013), et 200 autres déjà bien avancés.

Chaque chapitre s’ouvrira par un temps fort de 3 à 5 jours avec l’inauguration d’équipements structurants, l’ouverture de nouvelles expositions, le début de projets exceptionnels et un grand projet de rassemblement populaire permettant ainsi de « relancer la dynamique et de structurer notre effort de promotion touristique international », soulignait Bernard Latarjet.

En attendant la présentation du pré-programme, prévue à la fin 2011, puis du programme définitif, à l’automne 2012, Bernard Latarjet a illustré sa présentation de l’architecture en citant pêle-mêle plusieurs projets, dont celui de l’hôtel du Nord permettant d’offrir des chambres d’hôtes chez les habitants des cités des quartiers Nord, ainsi que celui d’une manifestation en début d’année à la Friche de la Belle de Mai, autour des nouvelles cultures urbaines.

Autre projet cité, celui du GR 2013 qui, sur 200 km, suivra un tracé poétique en forme de 8 sur tout le territoire de Marseille-Provence, jusqu’à ses deux extrémités, Miramas et Aubagne, à une distance de 55 km. Une grande TransHumance sera également organisée comme l’un des Grands Événements populaires de l’année : des troupeaux de chevaux et de moutons venus du Maroc, d’Italie, de Camargue et de Provence convergeront vers Marseille.

Coté expositions : une grande exposition sur les peintres qui ont trouvé l’inspiration sur les rives de la Méditerranée se tiendra simultanément au Musée Granet d’Aix-en-Provence et au Palais Longchamp de Marseille. L’exposition d’ouverture du MuCEM « Le Noir et le Bleu, le rêve méditerranéen » proposera un regard sur nos civilisations méditerranéennes, articulée autour de la polarité entre le noir et le bleu qui interroge l’histoire du rêve méditerranéen, du XVIIIe siècle à nos jours. A noter aussi l’expo « Ulysse », au FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain), ainsi qu’une Odyssée du passé-présent, lors de l’inauguration du « J1 » en janvier 2013, avec « Navigations et Méditerranées ». Et encore une exposition sur la figure de l’homme méditerranéen qu’était Albert Camus.

Des moments savants, de partage de connaissance sont aussi au programme autour de thèmes euro-méditerranéens, et associant les Rencontres d’Averroès, le CeReM (nouveau Centre Régional de la Méditerranée au J4) et le MuCEM.

Enfin, certains projets se dérouleront tout au long de l’année : les « Ateliers de la Méditerranée », qui permettent la mise en place de résidences d’artistes méditerranéens sur le territoire, grâce au mécénat du monde économique local – les sessions de la Maison de la Création de la MMMM en sont l’un des volets, ainsi que l’installation vidéo que réalisera Zineb Sedira autour et au port de Marseille.

JPEG - 35.7 ko
Le nouveau logo de Marseille-Provence 2013, présenté lors de la conférence de presse du 24 février 2011. © Nadia Bendjilali

La présentation du nouveau logo de MP2013, se substituant au visuel créé au moment de la candidature, a conclu cette conférence de presse : un logo illustrant la constellation de communes et simple d’utilisation dans toutes les dimensions d’inscription dans le territoire (sur les façades, sur les palissades de chantier, sur les tramway, les bus...).

Réussir la triple alliance entre « exigence artistique et exigence populaire », « dimension internationale et ambition locale de transformation urbaine par la culture », mais aussi « caractère exceptionnel des événements et volonté de développement durable », constitue certes un défi.
A la mi-temps de ce projet, les Marseillais et Provençaux ont envie de rêver à une année 2013 qui serait un vrai match gagné, avec une cité phocéenne et l’ensemble des communes engagées qui seraient à la fois un territoire avec une dynamique culturelle collective populaire, une capitale qui regarderait au loin et concrétiserait des projets avec la rive sud de la Méditerranée au service d’un dessein commun euro-méditerranéen.

Nadia Bendjilali – LeJMED.fr
Correspondante à Marseille
25 février 2011


La conférence de presse comme si vous y étiez ! Écouter les discours des intervenants : cliquer en bas de cette page


Sur le même thème :
- Renaud Muselier :
« Marseille sera prête pour son année 2013 de capitale européenne de la Culture »


Pour en savoir plus sur les détails du projet : site de MP2013

Télécharger le dossier de presse


Articles récents recommandés