Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

La Croatie, une seconde Riviera

Croatie | 20 février 2010 | src.leJMED.fr
Dubrovnik - En Méditerranée, la Croatie est l’étoile montante des destinations préférées des touristes européens. Les raisons de cette redécouverte ? Des milliers de Km de littoral, près de deux mille îles, une nature préservée, un riche patrimoine culturel… la Croatie, naguère ignorée, fait figure de pays neuf, et près de dix millions de touristes étrangers l’ont choisie pour leurs vacances en 2009.

Photo ci-dessus - Le port de Korcula, sur l’île éponyme, au sud de la Croatie. © ONCT


Située face à l’Italie centrale et du Nord, largement ouverte sur la mer Adriatique, avec 1 700 Km de littoral, 1 185 îles et 4 058 Km de littoral insulaire, la Croatie, naguère ignorée, fait figure de pays neuf.

Près de dix millions de touristes étrangers l’ont choisie pour leurs vacances en 2009, de touristes étrangers l’ont choisie pour leurs vacances en 2004, contre 4 millions seulement en 2003. Cette accélération procède certes d’un effet de mode amplifié par les médias, qui semblent « découvrir » ce petit pays à la curieuse forme de fer à cheval. Mais, il est vrai aussi que les atouts touristiques du « plus latin des pays slaves » sont nombreux, tant naturels que culturels.

Préservés, les beaux rivages de l’ancienne province romaine de Dalmatie, avec son eau turquoise à 26°C en été, ses criques nombreuses, évoquent la Côte d’Azur des années 1950 et réjouissent autant les adeptes du farniente sur la plage que les amateurs de sports nautiques.

Dubrovnik et autres trésors de la côte dalmate

JPEG - 49.9 ko
Vue du port de Dubrovnik. ©Lena Ni

Dubrovnik (30 000 hab.), classée en 1978 au Patrimoine mondial de l’Unesco, et que le dramaturge britannique Bernard Shaw qualifiait de « paradis sur terre », est en tout cas la perle de cette côte, à l’extrême sud de la Dalmatie. Forteresse de pierre face à la mer, dont les remparts, longs de 2 Km, furent commencés au XIIIe siècle, Dubrovnik a gardé les traces de sa longue et tumultueuse histoire : citadelle médiévale, palais gothiques (Palais des Recteurs) et Renaissance (Palais Sponza), édifices baroques (Cathédrale, Collège des jésuites) lui donnent une fière allure.

La vieille ville, toute piétonnière, charme les visiteurs par ses places en marbre aux nombreuses fontaines, ses rues pavées et pentues, ses hautes maisons et les vues panoramiques sur la mer, depuis les remparts. Chaque été, durant tout juillet-août, Dubrovnik offre à ses hôtes les fastes de son Festival, qui mêle avec bonheur théâtre, concerts, folklore, récitals et ballets.
Remontant vers le Nord, Split, deuxième ville de Croatie avec 200 000 habitants, est l’autre joyau de la côte dalmate.

Également inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, est célèbre pour ses vestiges du palais de l’empereur romain Dioclétien (245-313), né en Dalmatie. Le mausolée impérial octogonal a servi de base à la Cathédrale, condensé des styles qui se sont succédés au fil des siècles, du roman au baroque.

Tout au Nord, la péninsule montagneuse de l’Istrie, vaste d’environ 3 000 Km2, s’avance dans la mer. Sa capitale, Rijeka (170 000 habitants), est le premier port du pays et se visite pour son château et sa cathédrale du XIVe siècle.

Côté nature, la Dalmatie n’est pas en reste, avec cinq des huit parcs nationaux que compte le territoire croate. Destination de choix pour amateurs de randonnées (refuges), escalade et kayak, l’arrière-pays, montagneux et au cadre naturel préservé, compte une vingtaine de pics montagneux à plus de 1 000 mètres d’altitude, et une quinzaine de lacs. Enfin, le développement de l’agrotourisme (route des vins, fêtes de la truffe et de la châtaigne en octobre…) est un autre atout que la Croatie a entrepris de promouvoir pour développer son attractivité en dehors de la haute saison estivale. Ainsi, même pour les touristes, il y a une vie en Croatie après les plages de l’été !

L’autre pays des îles

Après la Grèce, la Croatie est en Méditerranée l’autre pays des îles : pas mois de 1 185 îles et îlots, dont seuls 66 sont habités ! Mer turquoise et limpide, criques de rêve, plages désertes, petits villages abritant des trésors du passé sont à découvrir sans modération... et d’autant plus que leur accès est facilité par de nombreuses navettes maritimes. Le choix est vaste, entre les Elaphites, la ravissante petite Lokrum, Mijet – où Ulysse, d’après la légende, fut retenu sept ans par l’amour de déesse Calypso – Brac, parsemée de forêts de cyprès, ou encore Korcula aux vergers magnifiques, ainsi que les îles du Kvarner, les plus faciles d’accès en voiture depuis l’Italie, et tant d’autres...

© Alfred Mignot pour leJMED .fr
En savoir plus : Office national croate du tourisme


Articles récents recommandés