Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

La BEI prête 180 M € au Groupe Renault pour la R&D sur les batteries et moteurs électriques

France | 15 janvier 2012 | src.BEI
Paris -

Philippe de Fontaine Vive, vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI), et Dominique Thormann, Directeur financier du Groupe Renault, ont conclu jeudi 12 janvier 2012 un partenariat financier au siège du groupe Renault à Boulogne-Billancourt (France), aux termes duquel la BEI accorde un prêt de 180 millions d’euros au Groupe Renault afin de contribuer à la recherche et au développement d’une nouvelle génération de batteries et moteurs pour véhicules électriques. Il s’agit d’un projet d’envergure en termes technologiques et environnementaux, auquel la Banque apporte la valeur ajoutée de son expertise technique et financière.

Photo ci-dessus - La gamme Twizy Z.E. Concept, véhicules électriques de Renault. © Renault


Ce financement se concrétisera en France par la mise au point de futures générations de moteurs pour véhicules électriques, contribuant ainsi à développer tout un savoir faire en matière de produits et de processus pour les batteries au lithium-ion et les technologies de moteurs pour groupes motopropulseurs électriques.

L’objectif principal est d’améliorer la compétitivité des véhicules électriques et in fine d’accélérer le développement d’un marché de masse. La réduction de la consommation des émissions de CO2 et autres polluants nocifs est également au cœur de ce programme de recherche avec une réduction potentielle de plus de 150 000 tonnes de CO2 par an par rapport aux véhicules équipés de moteurs conventionnels.

« Nous soutenons les technologies de pointe car elles sont un fer de lance pour l’avenir en terme de développement durable et de compétitivité, a souligné Philippe de Fontaine-Vive, vice-Président de la BEI, lors de cette signature. En nous associant ainsi, nous préparons ensemble l’avenir de l’industrie automobile européenne. Et les premiers bénéficiaires en seront les citoyens, dans leur vie quotidienne ».

Ce financement s’inscrit dans la continuité du partenariat de qualité qui s’est instauré entre la BEI et le Groupe Renault. En 2009, le Groupe a bénéficié d’un prêt de 400 M€ de la Banque pour ses activités de recherche, développement et innovation (RDI) visant à optimiser et à accroître l’efficacité des groupes motopropulseurs classiques et à mettre au point des véhicules entièrement électriques.

Ce financement témoigne également de l’engagement concret de la Banque en faveur de l’innovation dans le domaine des transports et de l’industrie. Consciente de l’enjeu stratégique que revêt ce secteur, la BEI a décidé en décembre 2011 d’impulser une nouvelle politique de soutien en faveur du transport en Europe.
En pleine adéquation avec le Livre blanc sur les transports de la Commission européenne, qui a été adopté le 28 mars 2011, l’objectif de cette nouvelle politique est de renforcer le développement d’un transport efficace et durable en Europe, contribuant ainsi à réduire la dépendance vis-à-vis du pétrole et à améliorer la compétitivité de l’industrie européenne.


◊ ◊ ◊

En savoir plus

Autres exemples de projets « véhicules électriques » soutenus par la BEI en Europe
Au Royaume-Uni, la Banque a accordé un prêt de 220 millions d’euros pour aider Nissan à installer sa première usine en Europe de batteries lithium-ion pour véhicules électriques. En Allemagne, elle a apporté son concours (780 millions d’euros) au développement par BMW d’une voiture citadine électrique dont l’une des versions utilise l’électricité comme unique source d’énergie. En 2011, la BEI a accordé un prêt de 130 millions d’euros au groupe français Bolloré pour l’aider à mettre au point une nouvelle génération de batteries Lithium-Métal-Polymères (LMP).
Site de la BEI : www.bei.org

◊ ◊ ◊

Renault propose une gamme complète de quatre véhicules électriques Renault Z.E. accessible à tous : Kangoo Z.E., Fluence Z.E., Twizy et ZOE.
Les premiers véhicules de cette gamme ont été commercialisés à l’automne 2011. Renault et Nissan ont signé plus de 100 partenariats avec les pouvoirs publics et les parties prenantes dans différentes régions du monde pour favoriser le développement et la commercialisation du véhicule électrique.

Depuis plus de 110 ans, Renault conçoit, fabrique et vend des véhicules dans plus de 118 pays. Le groupe Renault est aujourd’hui présent sur les cinq continents à travers trois marques : Renault, Dacia et Renault Samsung Motors et un partenaire stratégique : Avtovaz. Conclue en mars 1999, l’Alliance Renault-Nissan est un leader mondial de l’automobile avec plus de 7,2 millions de véhicules vendus en 2010.
Site : www.renault.com

Articles récents recommandés