Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

L’Office chérifien des phosphates (OCP) obtient un prêt de 200 M € de la BEI-FEMIP

Maroc | 3 février 2012 | src.leJMed.fr
Paris -

Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI (et « patron » de la FEMIP) et Mustapha Terrab, PDG de l’Office chérifien des phosphates (Groupe OCP), ont signé jeudi 2 février 2012 à Paris une convention de prêt pour 200 millions d’euros.

Photo ci-dessus, de gauche à droite : Mustapha Terrab, PDG du Groupe OCP, et Philippe de Fontaine Vive, vice-Président de la BEI, lors de la signature du prêt, à Paris, le 2 février 2012. © Alfred Mignot


« Ce prêt témoigne de la confiance totale que la BEI porte au Groupe OCP, a relevé le VP Philippe de Fontaine, puisque notre prêt est accordé sans garantie de l’Etat marocain », donc uniquement sur la base de la fiabilité de la signature du groupe OCP.

« Il est réjouissant, ajouta Philippe de Fontaine Vive, de voir que le champion méditerranéen qu’est le Groupe OCP, investit de manière constante, avec une forte préoccupation environnementale et sociale, et pas seulement économique. »

Se déclarant « heureux de cette marque de grande confiance », Mustapha Terrab, PDG de l’OCP, a indiqué que le prêt contribuera à améliorer la compétitivité du groupe qui entend moderniser ses infrastructures – notamment de financer en partie, la réalisation de deux usines de lavage et d’enrichissement des phosphates à faible teneur, à Khouribga – et les mettre en conformité avec les normes environnementales européennes les plus exigeantes, particulièrement en matière d’émissions atmosphériques. Par les travaux qu’il permettra de financer, le prêt aidera aussi le Groupe OCP à créer de nouveaux emplois (300 emplois directs dans les deux usines de Khouribga).

« Nous sommes très heureux de contracter avec la BEI, a insisté Mustapha Terrab, car nous partageons les mêmes valeurs de responsabilité et de solidarité… c’est un engagement qui n’est pas toujours compris par d’autres partenaires, souvent uniquement préoccupés de rentabilité financière ».


Alfred Mignot

◊ ◊ ◊

À propos du Groupe OCP
Un des leaders mondiaux sur le marché du phosphate et de ses produits dérivés, le Groupe OCP (Office chérifien des phospates) opère sur les cinq continents et dispose des plus importantes réserves de phosphate au monde. Ses 90 ans d’expérience dans la mine et 45 ans en chimie lui permettent d’offrir l’une des plus larges gammes de roche pour divers usages.
Premier exportateur de phosphate brut et d’acide phosphorique dans le monde et l’un des principaux exportateurs d’engrais phosphatés, le Groupe OCP joue un rôle central dans ses régions d’implantation et emploie directement plus de 20 000 salariés.
Site du du Groupe OCP


À propos de la BEI - FEMIP
La BEI est le principal investisseur financier dans le bassin méditerranéen via la FEMIP, la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat qui a été créée en octobre 2002. La FEMIP apporte un soutien concret au développement économique et social du bassin méditerranéen dans le but d’améliorer les conditions de vie dans les pays partenaires.
À la fin de 2011, cet engagement représentait un investissement total de plus de 13 milliards d’EUR.
Site de la BEI-FEMIP

Articles récents recommandés