Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Lyon - France - 10 février au 4 mars 2011

L’Expo « Nous les vagues - H’na l’moujat »

France | 7 février 2011 | src.Gertrude II
Lyon -

Dans le cadre de la VIIIe année du programme "noir sur blanc Sétif Lyon Alger", la Bibliothèque Municipale Lyon 1er accueille, du 10 février au 4 mars 2011, dans le cadre de noir sur blanc 2011, l’exposition du plasticien Arezki Larbi (Alger) et la Lecture publique d texte de l’écrivaine Mariette Navarro (Lyon), qui a inspiré le travail de Arezki Larbi.

Image ci-dessus : détail de l’affiche de « Nous les vagues - H’na l’moujat », créée par Arezki Larbi.


Lors de l’exposition L’attente au Musée National d’Art Moderne et Contemporain d’Alger, organisée par noir sur blanc (20 sept au 10 nov 2010), Mariette Navarro fit une lecture de Nous les vagues, un texte écrit en résidence en Algérie en 2009.
A la suite de cette lecture, Gertrude II a proposé à Arezki Larbi, plasticien algérois partenaire de noir sur blanc depuis 2005, de réagir par une proposition plastique au texte de Mariette Navarro.

Voici ce que Arezki Larbi disait de « H’na l’moujat » à Alger, le 10 novembre 2010 :
« … c’est comme un recommencement de vagues. Un texte nécessaire. Un texte à recopier jusqu’à épuisement du temps imparti par l’espace à dire.

Recopier, c’est se relire et redire un texte qu’on aime, c’est le traduire dans ses langues de cœur et de sang, ici en Algérie, la langue berbère et la langue arabe.

Il s’agit d’un travail graphique basé sur une calligraphie libre en berbère et en arabe du poème renversant de Mariette Navarro : « Nous les vagues », qui est réécrit autant de fois qu’a nécessité la bande écrite, et qui fait le tour de la salle d’exposition.

Une réécriture qui se veut comme une rumeur sur laquelle vient s’inscrire plus nettement le texte en français, avec des évidences de
certains mots et vers.

Tel qu’il est écrit dans la graphie française et pour celui qui connaît l’arabe, le titre prend alors trois sens : « Ici, les vagues », « nous les vagues » et « paix des vagues ».

Et ce que Mariette Navarro dit de son texte :
« Nous les vagues… est une exploration de ce que « nous » veut dire, à travers cinq parties, qui sont autant d’états d’un groupe, de sa force et de ses convictions.
Nous les vagues est un texte sur l’imaginaire de l’action collective. C’est l’histoire d’un mouvement, avec ses contrariétés et ses évidences.

Nous les vagues tente de mettre en forme sur la page le flux et le reflux des espoirs et des convictions, en commençant par le gonflement des poitrines et en allant jusqu’à la fragilité du dernier souffle. Il s’agit peut-être, aussi, d’une histoire d’amour. »

Lieu :
Hall d’exposition de Bibliothèque Municipale de Lyon 1er
7, rue Saint-Polycarpe (1er étage)

Dates :
du 10 février au 4 mars 2011.

Les deux artistes seront réunis pour le vernissage de H’na l’moujat et une lecture publique de Nous les vagues le 10 février à 19 h.

Télécharger le dossier de presse de l’expo

En savoir plus sur Gertrude II

Sur le même thème :
Algérie-France, Sétif-Lyon : l’Art en partage,
un programme unique de partenariat artistique


Articles récents recommandés