Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Rabat - Maroc – 20 au 22 avril 2011

IIIe Rencontres « Sous le signe d’Ibn Rochd »

Maroc | 18 avril 2011 | src.LeJMED.fr
Rabat -

La troisième édition des rencontres « Sous le signe d’Ibn Rochd », organisée à Rabat autour du thème « Art et politique, les scènes du pouvoir » proposera trois tables rondes, les 20, 21 et 22 avril 2011, dans l’esprit de la Charte Internationales des Rencontres d’Averroès, initiées il y a plus de quinze ans à Marseille.

Photo ci-dessus : une vue de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM), Avenue Ibn Khaldoun à Rabat. © © LeJMED.fr - novembre 2010


Ce rendez-vous annuel de Rabat est l’une des manifestations à rayonnement international dont nous vous relatons les débats depuis octobre 2011 sur LeJMED.fr : à Marseille, puis à Cordoue et bientôt à Rabat. Des rencontres sous le signe d’un « débat libre, par-delà les cercles restreints et mondains de l’élite bien pensante, et qui s’adresse aux jeunes, aux citoyens avides de savoir et autres curieux en manque de rendez-vous , un débat où la parole est critique, stimulante et non conventionnelle. »

Le thème proposé cette année par l’association « Sous le signe d’Ibn Rochd », l’Institut des Hautes Études de Management (HEM) et la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM) permet d’interroger les liens entre l’art et la politique, « qui sont appelés à se côtoyer, inévitablement. L’un fait vivre l’autre au risque de l’instrumentaliser, comme le premier se nourrit du second pour tenter de le dépasser. Mais qu’est-ce que l’art pour les politiques et quelle conception ont les artistes du politique ? »


Le programme des débats

MERCREDI 20 AVRIL 2011
L’art engagé, une gageure ?
S’il y a un mot dans le domaine artistique qui prête à confusion, c’est bien celui de l’engagement. Après avoir été considéré comme une ringardise existentialiste, hors de mode, traité avec cynisme, l’engagement recommence à interpeller. Il remet en question autant le rôle de l’artiste dans l’espace public que sa relation avec sa création en tant que telle. Il réinterroge surtout le rapport au réel, au présent et à la réinvention du vivre ensemble. Mais avec l’individuation des sociétés, le primat du spectacle et du désir, faut-il prendre au sérieux ce réenchantement subit de « l’engagement » ?
Invités : Fadel Jaïbi – Ali Benmakhlouf – Abdellatif Laâbi – Jean-Loup Amselle. Modératrice : Assia Belhabib


JEUDI 21 AVRIL 2011
La politique, un spectacle de masse ?
L’art de transformer l’acte de gouverner en show médiatique, en spectacle de communication perpétuel, menace d’éroder les fondements éthiques de la politique. Le risque n’est pas virtuel puisque de plus en plus de réalités politiques, au sein des plus anciennes démocraties représentatives, montrent à quel point la "peoplisation" et le marketing à outrance prennent le pas sur l’ethos collectif. Mais la politique peut-elle perpétuer sa capacité à produire du sens et changer les trajectoires de vie, sans s’appuyer sur la séduction des masses ? C’est à ce dilemme que se trouvent confrontés penseurs et praticiens de la politique en ces temps hypermédiatiques.
Invités : Ali Bouabid - Edwy Plenel – José Maria Ridao - Khalid Hroub. Modérateur : Narjis Reghaye


VENDREDI 22 AVRIL 2011
L’art et la cité, un couple hétérodoxe ?
La cité, c’est une ville animée par un désir de vivre ensemble, un espace fédérateur où la sphère publique n’est pas un espace impersonnel mais une agora perpétuelle. Et quel autre ciment, plus excitant, plus producteur de liens que l’art comme acte public, ouvert à tous, débarrassé des musées et autres murs érigés par « le goût aristocratique » ? Mais la cité, c’est aussi des institutions, des politiques, et des procédures, alors que l’art est d’abord envies, rêves et projets hors normes sociales établies. L’art et la cité sont-ils condamnés à faire des compromis pour pouvoir cohabiter et se nourrir mutuellement ?
Invités : Thierry Fabre – Abderrahim Kassou – André Azoulay - Pierre Sauvageot. Modérateur : Omar Berrada

◊ ◊ ◊ 

« Sous le signe d’Ibn Rochd »
20 au 22 avril 2011, de 18 h à 20 h 30

BNRM, Avenue Ibn Khaldoun, Agdal
Rabat
Entrée libre sur inscription
Contact : souslesignedibnrochd@yahoo.fr

En savoir plus :
Site des Rencontres d’Averroès

Articles récents recommandés