Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

France, Israël, Tunisie et Turquie : le carré des pays Med gagnants du rapport « Doing Business » 2011

Tous pays EUROMED-AFRIQUE | 21 novembre 2010 | src.ANIMA
Paris -

Le Doing Business 2011 a recensé un total de 216 réformes mises en œuvre entre juin 2009 et mai 2010 par les gouvernements de 117 économies. Globalement, l’OCDE reste la zone dans laquelle il est le plus facile de faire des affaires, davantage qu’en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud. Toutefois, les économies en développement sont de plus en plus attractives : elles ont réalisés 66 % des réformes en faveur de l’entreprise en 2010.

Photo ci-dessus : © ATCE Tunisie


En ce qui concerne les pays sud-MED, Israël, qui a rejoint l’OCDE en 2010, reste sans surprise en tête du classement des pays MED (29e).

Il est suivi par la Tunisie (55e), la Turquie (65e), l’Égypte (94e), le Liban (113e), le Maroc (114e), l’Algérie (136e) et la Syrie (144e).

Les pays ayant accompli le plus de réformes facilitant les affaires sont la Syrie (3 réformes), l’Egypte (2), la Tunisie (2), Israël, le Liban et le Maroc (1).

Le rapport recense 11 réformes mises en œuvre dans les pays de la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord, et note que la facilitation du commerce transfrontalier peut être grandement améliorée : simplification des procédures administratives au sein des douanes et améliorations des infrastructures portuaires.

Au plan sous-régional, le bilan du Maghreb est contrasté : le Maroc et l’Algérie stagnent, tandis que la Tunisie creuse l’écart en gagnant 3 places.

Côté Mashreq, l’Égypte continue à se distinguer en poursuivant ses réformes. Elle gagne 5 places en réduisant les coûts de création d’une entreprise et en facilitant le commerce transfrontalier.

Sur l’ensemble des pays riverains de la Méditerranée, c’est la France qui est encore une fois la mieux placée, au 26e rang mondial, suivie par Israël (29e), Chypre (37e), la Macédoine (38e), la Slovénie (42e), l’Espagne (49e), la Tunisie (55e), la Turquie (65e), l’Italie (80e), l’Albanie (82e), la Croatie (84e), l’Égypte (94e), la Grèce (109e), le Liban (113e), le Maroc (114e), Gaza et la Cisjordanie (135e) l’Algérie (136e) et la Syrie (144e).

L’International Finance Corporation (IFC), institution du groupe Banque mondiale chargée des opérations avec le secteur privé, évalue chaque année la réglementation des affaires et son application effective dans 183 pays. Publié en 2003 pour la première fois, le rapport Doing Business compile et analyse les données internationales portant sur 9 indicateurs, et encourage les pays à adopter des réglementations plus pro-business.
Deux nouveaux indicateurs sont en cours de définition et ne sont pas encore évalués : la fourniture en électricité et la qualité de la main d’œuvre.

Télécharger le rapport intégral Doing Business 2011 (en anglais)


Articles récents recommandés