Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

L’environnement et l’emploi au coeur des projets des jeunes présentés par l’UpM au sommet des Deux Rives en juin à Marseille

27 mai 2019
Sous l’égide de l’UpM, plus d’une centaine de représentants de la société civile et d’organisations de jeunesse de la région euro-méditerranéenne se sont réunis les 22 et 23 mai 2019 à Barcelonne, pour échanger leurs « Regards croisés sur les enjeux prioritaires en Méditerranée ». © UpM
L’urgence d’agir face au changement climatique et la dégradation de l’environnement ainsi que la lutte contre le chômage des jeunes figurent parmi les principales recommandations et propositions de projets élaborés par plus de 100 représentants de la société civile, d’organisations de jeunesse et d’acteurs non-étatiques de la région euro-méditerranéenne, réunis à Barcelone les 22 et 23 mai 2019 à Barcelone.
Ces recommandations et propositions seront présentées par l’Union pour la Méditerranée (UpM) lors du Sommet des Deux Rives qui se tiendra à Marseille le 24 juin 2019, à l’invitation du président de la République Française.


Les 22 et 23 mai 2019 à Barcelone, l’Union pour la Méditerranée (UpM) a accueilli la Conférence Régionale « Regards croisés sur les enjeux prioritaires en Méditerranée  » en collaboration avec l’Institut de la Jeunesse (InJuve), le Centre pour l’Intégration de la Méditerranée (CMI), l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE), la Fondation Anna Lindh (ALF) et le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP). La conférence a rassemblé plus de 100 représentants de la société civile et d’organisations de jeunesse afin de débattre de la meilleure façon de relever les défis environnementaux, éducatifs, sociaux et économiques auxquels la région euro-méditerranéenne est confrontée et de proposer des recommandations afin de favoriser la coopération entre les pays de la région.
Avec plus de 60% de sa population âgée de moins de 30 ans, la région euro-méditerranéenne est l’une des plus jeunes du monde. C’est pourquoi l’UpM a placé la jeunesse au cœur de ses actions en se concentrant sur la construction d’un agenda positif pour la jeunesse en Méditerranée et en engageant les jeunes en tant que partenaires à part entière dans ses activités.

Les priorités clés

Les discussions tenues lors de ce dialogue régional ainsi que les recommandations et propositions de projets tirées de ces échanges alimenteront la stratégie de l’UpM pour la jeunesse et seront également présentées sous forme de suggestions et de propositions de projets pour contribuer au Sommet des Deux Rives à Marseille (24 juin 2019) [1] en présentant les points de vue des jeunes et de la société civile de tous les pays de l’UpM sur les priorités clés de la région.

« Ce dialogue régional sert de tremplin pour proposer des initiatives plus alignées et percutantes en Méditerranée qui répondront de manière adéquate aux défis environnementaux, sociaux et économiques » , a déclaré le secrétaire général de l’UpM, Nasser Kamel. «  Nous devons continuer à agir ensemble pour tenir véritablement nos engagements et amplifier nos résultats. Notre objectif à travers ce Forum est de combiner les efforts du dialogue 5+5 avec des efforts régionaux plus larges tout en mettant en avant les points de vue de nos générations futures  », a-t-il ajouté.
Les échanges de ce forum de deux jours ont permis de définir les domaines d’action suivants :

- Environnement, Eau, Énergie et Développement durable

L’urgence d’agir face au changement climatique et la dégradation de l’environnement dans la région, ainsi que la nécessité de faire participer les jeunes à ces questions essentielles pour leur avenir était l’un des thèmes centraux de ce dialogue régional. Ces défis et solutions pour un développement inclusif et durable ont été abordés lors de la table ronde sur l’Environnement, Eau, Énergie et Développement durable. Des représentants régionaux de la jeunesse et de la société civile engagés dans les domaines de l’eau, des énergies renouvelables, de l’environnement, de l’économie bleue et du climat ont discuté des possibilités offertes à la région méditerranéenne pour le développement d’une économie circulaire appliquée aux dimensions verte et bleue, la gestion durable de l’eau et l’assainissement, l’avènement des énergies renouvelables et l’action pour le climat dans le cadre de la transition énergétique.

- Défis Économiques et Sociaux Régionaux pour les femmes et les jeunes

La mission de l’UpM consistant à s’attaquer aux problèmes de chômage des jeunes et à réduire les inégalités entre les hommes et les femmes dans la région a été abordée lors de la table ronde sur les Défis économiques et sociaux régionaux pour les femmes et les jeunes. Ce panel, organisé conjointement par l’OCDE, comprenait des présentations faites par des organisations de la société civile compétentes dans les domaines de la création d’emplois, du développement des compétences, de l’autonomisation socioéconomique, de la croissance inclusive et de la promotion de l’entreprenariat.

Deux grands thèmes

L’intérêt de cette table ronde était de veiller à ce que les jeunes et les femmes soient davantage intégrés à l’économie de la région. Deux grands thèmes ont été abordés : le Partenariat avec les Jeunes pour la Création d’Emplois, une Économie Sociale et l’Inclusion des jeunes et des femmes. L’ordre du jour du débat était axé sur le meilleur moyen de tirer parti du potentiel de la région en vue d’une meilleure intégration des femmes et des jeunes dans les économies nationales. En effet, l’augmentation potentielle du produit intérieur brut de la région si le chômage des jeunes était réduit de moitié pourrait dépasser les 20 milliards d’euros à court terme.

Repenser l’éducation

L’importance de l’éducation et sa capacité à autonomiser les femmes et les jeunes de la région ont été les principaux thèmes abordés lors de la table ronde sur Repenser l’éducation : une occasion de renforcer l’autonomisation des jeunes et des femmes . Il est indéniable qu’un meilleur accès à l’éducation dans la région est nécessaire pour atteindre les objectifs de développement inclusif et durable des nations et pour relever les défis de la société. De plus, il est essentiel de veiller à ce que les jeunes de la région soient les mieux préparés pour faire face aux mutations et aux changements qui restructurent le marché du travail. En tant que tel, le panel a rassemblé les idées des représentants régionaux pertinents de la jeunesse et de la société civile actifs dans les domaines de l’éducation, de l’autonomisation des jeunes et des femmes, afin de relever les défis de l’éducation au niveau méditerranéen. Cela comprenait des interventions sur :

- Les nouveaux paradigmes d’apprentissage dans une approche globale de l’éducation ;

-  Les défis spécifiques de la formation professionnelle  ; et

-  Les femmes et les jeunes dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM).


Suivez les débats sur la conférence sur #UfMSharedViews

(1) Le Sommet des Deux Rives se tiendra à Marseille le 24 juin 2019, à l’invitation du Président de la République Française. Le sommet comprendra à la fois une réunion des Chefs d’État et de Gouvernement des pays de la Méditerranée occidentale et un dialogue régional avec d’éminents représentants de la société civile. Cette initiative vise à favoriser un échange sociopolitique régional pragmatique afin de présenter et de lancer des projets spécifiques dans la région. L’UpM sera un partenaire clé du Sommet en tant que plate-forme de coopération régionale réunissant tous les pays de l’Union Européenne et de la Méditerranée.

◊ ◊ ◊

>>> CLIQUEZ ICI et INSCRIVEZ-VOUS
pour recevoir gratuitement notre INFOLETTRE

◊ ◊ ◊

Articles récents recommandés