Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Jean-Louis GUIGOU : « De l’IPEMed à la Fondation La Verticale AME (Africa-Med-Europa), notre cheminement au service de l’intégration Nord-Sud »

19 août 2021
Jean-Louis GUIGOU : « De l'IPEMed à la Fondation La Verticale AME (Africa-Med-Europa), notre cheminement au service de l'intégration Nord-Sud »
Jean-Louis GUIGOU, Fondateur de l’IPEMed et de La Fondation La Verticale AME. © AM/APP
La prospective analyse les tendances lourdes et les ruptures – souvent à bas bruit – pour ébaucher un avenir souhaitable et soutenable. Ainsi l’Institut de Prospective Économique de la Méditerranée (IPEMed, créé en 2006), est-il devenu la « maison mère » de La Fondation La Verticale Africa-Med-Europa (AME), créée en 2016.

.

par Jean-Louis GUIGOU
Fondateur de l’IPEMed
et de La Fondation La Verticale AME

.

……………………………………………………………………………………………………

INSCRIPTION CI-DESSOUS

au webinaire Ipemed-La Verticale AME et AEZO : « Le rôle des ZESS
dans l’accélération du co-développement Europe-Afrique »
Mardi 28 septembre, de 10 h 30 à 12 h 30 (H Paris)

……………………………………………………………………………………………………

.

Les deux think tanks ont une filiation et une vision communes : faire progresser la tendance, de long terme, de la « régionalisation de l’économie » selon un axe Nord-Sud, et faire jouer un rôle stratégique aux entreprises des deux continents européen et africain, lesquels ont intérêt à tirer parti de leur proximité, de leur complémentarité et de leur solidarité pour, ensemble, faire face aux défis communs auxquels ils sont confrontés (immigration, terrorisme, réchauffement climatique, etc).

Depuis vingt ans, mais surtout depuis la crise financière de 2008 et la crise sanitaire de 2020, les chaînes de valeur des entreprises internationales se contractent : souveraineté des approvisionnements, réduction des coûts de transport, contrôle de la qualité…) ; la mondialisation se déconstruit, accélérée par le conflit entre les États-Unis et la Chine, tandis que la régionalisation Nord-Sud de l’économie, sous forme de « quartiers d’orange », s’accélère.

Ainsi, trois grandes régions mondiales s’organisent :

- la région asiatique, dominée économiquement par la Chine, qui s’étend du Japon à l’Australie et englobe, outre la Chine, tous les pays de l’ASEAN (Asie du sud-est). L’ensemble de ces pays ont signé, au printemps 2020, le RCEP (Regional Comprehensive Economic Program) constituant le plus grand ensemble industriel mondial par la possibilité offerte de redistribuer l’appareil de production asiatique ;

- la région des deux Amériques, qui associe de plus en plus étroitement l’Amérique du Nord, du Centre et du Sud et que le Président Jo Biden entend encore promouvoir ;

– enfin, la région Afrique, Méditerranée, Europe – AME, qui a du sens et une âme. Elle a pris du retard par suite de l’histoire malheureuse (honteuse) de la traite des esclaves de la colonisation, de la décolonisation le plus souvent mal accomplie, des réseaux nocifs de la « Françafrique », et de l’abandon de l’Afrique aux Chinois depuis les années 1960.

« Global Trends 2040 » plus récent rapport du NIC (National Intelligence Council, mai 2021), met en scène un monde sans leader où la compétition entre puissances sera plus intense et qui s’articulera autour de trois grandes régions mondiales : l’Asie, les Amériques, l’Afrique avec laquelle l’Europe devra co-construire un destin commun, mettant enfin à profit les avantages de la proximité géographique au bénéfice du développement industriel.

De l’Union pour la Méditerranée à la vision
de la Verticale Euro-Med-Africa (AME)

L’Institut de Prospective Économique de la Méditerranée (IPEMed), dont l’objectif est le rapprochement entre les deux rives de la Méditerranée, a largement inspiré l’Union pour la Méditerranée (UPM), lancée en 2008, par le Président Nicolas Sarkozy et son conseiller, Henri Guaino.
Nous restons persuadés que le nord de l’Afrique, de l’Égypte au Maroc, a un grand avenir industriel. Ce ne sont plus les Maghrébins qui « montent » vers le capital européen mais le capital manufacturier européen, grand consommateur d’énergie (de plus en plus renouvelable et solaire) qui « descend » en Afrique du Nord.

Certes, la révolution arabe de 2011 suivie par les contre-révolutions et la recherche d’un nouvel « aggiornamento » social et religieux ralentissent cette évolution de rapprochement des deux rives. Mais la tendance lourde demeure. Les Chinois ne s’y trompent pas et nombreux sont les industriels européens qui anticipent le mouvement, faisant basculer la Méditerranée d’un statut de marginal cul de sac de l’Europe, à celui d’une Méditerranée redevenue centrale, la « Méditerranée monde » de Fernand Braudel, pivot entre l’Europe et l’Afrique. La création du port de Tanger Med, tout comme la rénovation du canal du Suez, ont aussi été accomplies dans cette perspective.

Ainsi, dans ce mouvement de régionalisation de l’économie, nouveau paradigme du XXIe siècle, la pertinence de l’espace euro-med s’élargit désormais à l’ensemble intercontinental Afrique, Méditerranée et Europe.

Voilà pourquoi IPEMed, centré sur l’Euroméditerranée, a dû se transformer en une Fondation : La Verticale Afrique-Med-Europa (AME).

Cette vision du « quartier d’orange » Afrique Méditerranée Europa a inspiré le projet du Président Emmanuel Macron, exposé le 29 août 2017 devant les ambassadeurs français et repris dans de nombreux discours : « La stratégie que je veux mettre en œuvre consiste à créer un axe intégré entre l’Afrique, la Méditerranée et l’Europe. Axe dont les pays du Maghreb sont évidemment nos partenaires privilégiés (…) Nous devons arrimer ensemble les continents européen et africain, à travers la Méditerranée ».

Cette Fondation la Verticale AME est originale par la « règle des 3x3 » :

- trois espaces : Europe, Méditerranée, Afrique ;

- trois piliers  : le Cercle des Entrepreneurs AME, le Forum des Sages (présidé par Jean Claude Junker et Issoufou Mahamadou) et le Réseau des Think-tanks ;

- trois caractéristiques : l’indépendance par rapport aux institutions, l’analyse prospective et le long terme et, enfin, l’approche par les territoires (au plus près des communautés locales) pour conduire à l’intégration des deux continents.

L’IPEMed disparaît en tant que structure juridique et devient le département méditerranéen de la fondation AME.

L’étude sur les ZESS – Zones Économiques Spéciales et Sécurisées en Afrique, auxquelles nous dédierons un webinaire intercontinental euro-africain, le 28 septembre prochain, a été réalisée par l’IPEMed en collaboration étroite avec AEZO (African Economic Zones Organisation) de Tanger. La valorisation et la suite du projet ZESS seront portés par la Fondation La Verticale AME avec le consentement de notre partenaire marocain AEZO qui s’impose, de plus en plus, comme la plateforme incontournable d’analyse et de prospective sur les ZESS dans tout le continent Africain.

Jean-Louis GUIGOU
Apt, le 16 août 2021

◊ ◊ ◊

.

…………………………………………………………

.

Mardi 28 septembre, de 10 h 30 à 12 h 30 (H Paris)
Webinaire « Le rôle des ZESS dans l’accélération
du co-développement Europe-Afrique »

S'inscrire à l'événement

Nota bene
  • Un reçu de votre inscription vous sera envoyé rapidement.
  • Le lien de connexion au direct vous sera adressé quelques jours avant l'événement.
…………………………………………………………

.

Le récent rapport « Le rôle des ZESS, Zones Économiques Spéciales Sécurisées, dans l’accélération du co-développement », rédigé par Paulette Pommier sous la direction de Jean-Louis Guigou, et publié en septembre à l’initiative de la Fondation AME La Verticale, en coopération avec Ipemed et AEZO, servira de base aux travaux du webinaire, qui s’articulera en deux tables rondes (Le Rapport sera adressé gracieusement aux participants dès après la tenue du webinaire).

Accueil, introduction
et 1re TABLE RONDE :

La première table ronde s’attachera à cerner le bilan des ZES (Zones économiques spéciales) telles qu’elles existent à ce jour en Afrique, essentiellement du fait d’initiatives chinoises.

1 - Moulay Hafid ELALAMY, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie Verte et Numérique – Maroc.

2 - Mme Carmen NDAOT, Ministre de la Promotion des Investissements – Gabon.

3 - Mehdi TAZI RIFFI, Président, Africa Economic Zones Organization (AEZO).

4 - Jean-Louis GUIGOU, Fondateur IPEMED et La Verticale AME.

5 - Samuel GOLDSTEIN, directeur Afrique de MERIDIAM, représentant le Président Thierry DÉAU.

TABLE RONDE 2

La seconde table ronde s’emploiera à mettre en exergue les possibilités nouvelles et l’efficacité accrue d’un modèle revisité, à co-construire ensemble par l’Europe et l’Afrique, afin d’accélérer l’indispensable co-développement.

6 - Tèi KONZI, Commissaire de la CEDEAO chargé du Département Commerce, Union douanière, Fiscalité intérieure et Libre Circulation des personnes.

7 - Mme Anne NKENE BIYO’O, Directrice générale de l’Autorité de la ZES de Nkok – Gabon.

8 - Moubarak LÔ, Directeur Général de la Direction de la Prospective Économique du Gouvernement du Sénégal.

9 - Honoré Justin MONDOMOBE, Expert Consultant en Commerce International et développement du secteur privé pour divers projets et programmes de l’UE, du PNUD, de la BAD, de la Banque Mondiale, de la FAO, et des Nations Unies.

10 - Patrick PLANE, Économiste, directeur de recherche à la FERDI.

11 - Mme Cécile BILLAUX, chef d’Unité secteur privé, investissement et emploi à la Direction générale Partenariats Internationaux de la Commission européenne

MODERATRICE : Mme Raysso ISMAIL, Consultante Internationale.

…………………………

.

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊
◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

.

CLIQUEZ ICI OU SUR L’IMAGE POUR ACCÉDER AU REPLAY
DU WEBI 2 DU CAPP :
« L’état de la coopération économique
Europe-Afrique et comment la dynamiser »

(15 06 2021)

.

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

.

CLIQUEZ ICI OU SUR L’IMAGE ET ACCÉDEZ AU REPLAY DU WEBI 1 DU CAPP
« LES OUTILS DE LA CONFIANCE POUR ENTREPRENDRE EN AFRIQUE »

(21 04 2021)

◊ ◊ ◊

.

>>> CLIQUEZ ICI et INSCRIVEZ-VOUS
pour recevoir gratuitement notre INFOLETTRE AFRICAPRESSE.PARIS


◊ ◊ ◊

Articles récents recommandés