Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Hassanein HIRIDJEE, PDG Groupe AXIAN, à l’ESCP Paris : « Nous avons besoin en Afrique d’investisseurs créateurs d’impact et d’inclusion des populations »

20 novembre 2022
Hassanein HIRIDJEE, PDG Groupe AXIAN, à l'ESCP Paris : « Nous avons besoin en Afrique d'investisseurs créateurs d'impact et d'inclusion des populations »
Hassanein HIRIDJEE, PDG du Groupe AXIAN et sponsor de la nouvelle « Chaire Innovation responsable en Afrique » de l’ESCP. © AM/APP
Bonne humeur et enthousiasme ont marqué la soirée de lancement de la nouvelle « Chaire Innovation responsable en Afrique » de l’ESCP. L’invité vedette, l’ancien alumnus de l’ESCP (promo 97), le Malgache Hassanein HIRIDJEE, PDG du Groupe AXIAN et sponsor de la Chaire, était visiblement ravi de se retrouver en ces lieux de sa jeunesse estudiantine…

.

par Alfred MIGNOT, AfricaPresse.Paris (APP)
@alfredmignot | @africa_presse

.

Le grand amphithéâtre de 450 places du campus parisien de l’ESCP était presque plein, ce jeudi soir 17 novembre, et l’ambiance bon enfant, tout un chacun paraissant partager la joie des animateurs de la soirée, au premier rang desquels Mme Pascale Pernet, Directrice des Chaires et du développement de l’ESCP, ainsi que Mmes les professeures Nathalie Prime et Caroline Verzat, co-Directrices Scientifiques de la Chaire, tandis que MM. Frank Bournois, Directeur Général de l’ESCP et Christian Mouillon, Président de la Fondation ESCP, ont prononcé les allocutions d’ouverture.

.

« Nous sommes là et
nous voulons accélérer

.

« L’Afrique sera le plus grand marché commun du monde (…) l’Afrique fait partie de la solution face aux défis énergétiques et alimentaires (…) l’Afrique est un géant en devenir, en train de bouger les lignes et d’accélérer sur bon nombre de sujets. Et surtout, c’est aujourd’hui une élite qui a le sens de ses responsabilités, qui veut pousser tous ces sujets, que ce soient les dirigeants, que ce soient les chefs d’entreprise. On est tous prêts, nous sommes là et nous voulons accélérer » plaide d’emblée Hassanein HIRIDJEE dans sa première intervention.

Mais au-delà de cet « afroptimisme » assumé, faisant cette fois allusion à la COP 27, Hassanein HIRIDJEE a voulu rappeler quelques réalités dérangeantes pour les pays riches : « Je trouve qu’aujourd’hui, il y a quand même deux poids, deux mesures… Car tandis que l’Afrique n’émet que 4 % de GES, on lui demande de se développer de manière vertueuse, alors même qu’en Europe on rallume les centrales à charbon !…
Aussi, rappelez-vous : en 2009, il a été promis 100 milliards par an aux pays du Sud pour lutter contre le dérèglement climatique. Mais en 2022, seuls 82 milliards de dollars ont été décaissés. Le retard pris est considérable ! »

Une vue du grand amphi de l’ESCP durant la cérémonie. © AM/APP

.

Financement,
impact et inclusion

.

Cela dit, le plus grand patron de Madagascar est vite revenu à des propos plus significatifs du désir de co-construire un meilleur avenir pour la jeunesse africaine : « Aujourd’hui, sur le Continent, nous sommes en train d’accélérer sur toutes les problématiques aptes à faire fonctionner l’innovation avec une économie qui sera de plus en plus vertueuse. » Mais l’Afrique, estime-t-il, a été chroniquement sous-financée. Aujourd’hui encore, cette inégalité est patente. Il faut que l’on arrive à repenser le système de financement de nos économies. C’est la clé !

Aujourd’hui, nous avons besoin d’investisseurs complètement alignés sur l’impact, sur la volonté de créer de l’impact auprès des populations, de créer l’inclusion. On a besoin de capital. On a besoin que les bailleurs de fonds accordent des prêts subordonnés à des temps de développement beaucoup plus longs. On a besoin de prêts concessionnels non liés à des conditions inatteignables ».

Et le PDG du Groupe AXIAN de considérer aussi que l’Afrique doit régler ses problèmes endogènes, devenir plus vertueuse, améliorer sa gouvernance encore trop souvent aléatoire et opaque…

Ainsi, les futurs étudiants sont d’ores et déjà conviés à considérer les deux principaux axes de l’enseignement proposé, tout tourné vers l’impact et l’inclusion. « Le plus important pour nous, c’est l’impact que vous souhaitez créer. C’est grâce aux étudiants que l’on va commencer à avoir cette sensibilisation, cette prise de conscience qu’il faudra changer les choses beaucoup plus rapidement en Afrique », conclut Hassanein HIRIDJEE.

Le célèbre styliste africain Alphadi et ses mannequins ont apporté leur concours à la soirée en organisant un défilé de mode aux couleurs de l’Afrique. © AM/APP

.

………

À propos - La mission de la chaire Innovation Responsable en Afrique, créée par ESCP soutenue par le Groupe AXIAN, est de contribuer à la transformation de l’Afrique pour un avenir durable et au développement du capital humain nécessaire à la transition sociale et écologique.
Ses objectifs :
- Ouvrir une option de spécialisation en Master 2 pour former ensemble des jeunes talents africains et les étudiants du MIM à l’innovation responsable en Afrique.
- Aider les entreprises et les étudiants à développer de belles opportunités de carrière en Afrique.
- Soutenir des étudiants africains à rejoindre l’option grâce un système de bourses.
- Nourrir la recherche et croiser les expertises sur l’innovation responsable en Afrique.

.

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊
◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

CLIQUEZ ICI ET VOYEZ LE REPLAY
DE NOTRE CMAAP 6 du 9 novembre 2022

.

Une vue de la salle pendant la conférence. © Frederic Reglain

.

TOUS NOS ARTICLES SUR LA CMMAP 6 :

- À la CMAAP 6 / Patrick SEVAISTRE (CIAN-EBCA) : « Arrêtons de donner des leçons ! L’Afrique a plus de besoin d’investissements que d’aide »

- À la CMAAP 6 / Mme Kane Aïchatou BOULAMA, Ambassadeur du Niger à Paris : « Mon pays regorge d’atouts pour attirer les investisseurs étrangers »

- À la CMAAP 6 / S. E. M. Alain LE ROY, Ambassadeur de France : « L’Europe reste de très loin le premier partenaire de l’Afrique »

- À la CMAAP 6 / Mme Kane Aïchatou BOULAMA, Ambassadeur du Niger à Paris : « Nous attendons de l’Union européenne des engagements substantiels pour soutenir le secteur privé »

- À la CMAAP 6 / Cédric LEVITRE, IPEMED : « L’Europe est le meilleur partenaire pour accompagner l’Afrique dans la création d’une nouvelle génération de ZES »

………

[LA CMAAP 7 – VIIe Conférence mensuelle des Ambassadeurs Africains de Paris – se tiendra le mercredi 14 décembre 2022, à partir de 17 h 30

à l’Hôtel de l’Industrie (4, place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris).
Le thème :
« Les Régions et métropoles, acteurs émergents de la diplomatie économique territoriale Afrique-France ».
Informations complémentaires à venir prochainement sur notre site.

◊ ◊ ◊

Articles récents recommandés