Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

LE DOSSIER VIDÉO DU 1er FORUM AMBITION AFRICA DE BUSINESS FRANCE (4/5)

Yoven Moorooven, Directeur général de Engie Afrique : « Le modèle décentralisé est très important pour électrifier l’Afrique rapidement »

22 novembre 2018
Yoven Moorooven, Directeur général de Engie Afrique. © Capture APP de vidéo Africa Salons.
Dans cet entretien vidéo exclusif qu’il nous a accordé lors de sa participation au Forum Ambition Africa, organisé à Paris-Bercy par Business France, le Mauricien Yoven Moorooven, Directeur général de Engie Afrique, fait un tour d’horizon de l’état des lieux et des ambitions croissantes du groupe sur le Continent.

VOIR LA VIDÉO (5’ 50”) de l’entretien de Yoven MOOROOVEN avec Alfred MIGNOT, AfricaPresse.Paris :

 »>.

 »>.

MO DE L’ENTRETIEN

Créée en 2016, Engie (ex GDF Suez) Afrique dispose de 1 500 MW en production et de 1 500 MW en construction. Surtout, l’entreprise manifeste un appétit croissant pour le Continent.

La raison en est simple, explique Yoven Moorooven : aujourd’hui encore 600 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité, et la population du continent va doubler en une génération, passant de 1,3 milliard à 2,5 milliards d’habitants.

Mais l’Afrique, c’est aussi un laboratoire à (très) grande échelle de solutions innovantes pour l’électrification, surtout en matière de « mini-grids » et hors-réseau décentralisés, un nouveau modèle encore peu connu dans lequel Engie a déjà beaucoup investi.

« C’est un modèle extrêmement important pour électrifier les Africains rapidement », affirme Yoven Moorooven, qui a l’ambition d’étendre encore l’implantation déjà vaste de Engie Afrique, héritée de cinquante années de présence de GDF-Suez.

◊◊ ◊

 »>.

Retrouver TOUS LES ARTICLES (17) de notre dossier AMBITION AFRICA

◊ ◊ ◊

Articles récents recommandés