Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Vincent REINA, président de la CCFA : « Il y a encore aujourd’hui, en particulier dans le monde arabe, ce que j’appellerai une envie de France »

25 janvier 2020
Devant de très nombreux membres et représentants de partenaires, le Président de la CCFA, Vincent Reina, et le Secrétaire Général, Dr Saleh Al-Tayar, ont présenté les vœux de la Chambre aux corps diplomatiques, aux partenaires et aux adhérents, le 22 janvier dans les salons de la Maison de l’Amérique latine, à Paris. © AM/AP.P
C’est devant une assemblée très dense d’ambassadeurs, de représentants des grands corps institutionnels et économiques français ainsi que des entreprises, que le président Vincent Reina a prononcé son discours de vœux de la Chambre de Commerce franco-arabe (CCFA), à La Maison de l’Amérique latine, à Paris, le 22 janvier. Un discours qui ouvre l’année du 50e anniversaire de la CCFA.

.

AfricaPresse.Paris
@PresseAfrica

.

Faisant le point sur l’année écoulée, le président Vincent Reina a considéré que « 2019 aura été pour la CCFA, une belle année d’activités » au cours de laquelle de nouveaux partenariats ont été lancés, notamment avec Business France et Bpifrance, ainsi qu’avec le cabinet DS Avocats, ou encore la société Mission Internationale, organisatrice des Rencontres d’Affaires Francophones et Internationales.

De nombreuses conférences ont été organisées, qui ont permis de traiter de sujets importants pour les entrepreneurs, qu’ils soient techniques – comme les incoterms et les risques pays – ou sectoriels, comme l’agroalimentaire ou l’industrie spatiale. Et au-delà de ces événements produits à Paris, des déplacements ont été organisés jusqu’en Palestine, au Maroc et en Libye.
« Toutes ces activités – et je ne suis bien entendu pas exhaustif – illustrent bien la vocation qui est la nôtre : être un outil au service du développement de nos entreprises, françaises et arabes, l’outil d’une meilleure compréhension et de rapprochement entre la France et le monde arabe » a considéré le président de la CCFA.

Une vue de l’assistance lors de la cérémonie des vœux, le 22 janvier 2020, à Paris. © AM/AP.P

La CCFA fête ses 50 ans en 2020

Esquissant les perspectives pour l’année 2020, Vincent Reina a estimé que « dans cet environnement fluctuant, incertain, la France d’aujourd’hui, comme par le passé, a une voix spécifique à faire entendre. Sans démesure, sans arrogance, mais sans non plus une humilité trop grande qui serait mal à propos.
Car nous le voyons bien, il y a encore aujourd’hui, en particulier dans le monde arabe, ce que j’appellerai une envie de France. »

D’ailleurs, a-t-il argumenté, les nombreux projets communs, culturels ou économiques, l’attestent, ainsi que l’on peut le constater depuis le Maroc jusqu’aux Émirats arabes unis, le Qatar et l’Arabie Saoudite, « pour ne citer que ces quelques pays ».

Cette année qui marque le cinquantenaire de la fondation de la CCFA, créée sous l’impulsion du Général De Gaulle, sera ponctuée de nombreux événements, dont la participation des entreprises françaises à l’Exposition Universelle à Dubaï. Un grand événement est d’ores et déjà programmé pour le 9 décembre prochain, date du 50e anniversaire. Nous en reparlerons le moment venu.

◊ ◊ ◊

LIEN UTILE
Visitez le site rénové de la CCFA : https://ccfranco-arabe.fr/

Articles récents recommandés