Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

V. Peillon et F. Castex : « Contre la peur et le repli, ouvrons-nous aux étudiants de la Méditerranée »

Tous pays EUROMED-AFRIQUE | 11 janvier 2012 | src.leJMed.fr
Strasbourg -

Les députés européens socialistes Vincent Peillon et Françoise Castex ont organisé au Parlement européen, mardi 10 janvier 201 une conférence rassemblant présidents d’université, organisations étudiantes, autorités politiques, syndicats et organisations professionnelles du Sud et du Nord de la Méditerranée pour promouvoir la création de programmes euro-méditerranéens « Erasmus » et « Leonardo da Vinci » .

Photo ci-dessus : Vincent Peillon lors de son intervention au Forum de Paris, le 10 avril 2010. © leJmed.fr - avril 2010


« Les acteurs de la société civile réunis le 10 janvier ont apporté leur expertise, leur vision, leurs solutions et surtout démontré leur volonté, après le Printemps arabe, de faire un grand pas en avant dans le développement de la mobilité des étudiants et des apprentis de la Méditerranée », se réjouissent les deux eurodéputés.

Promouvoir le partage des savoirs et des idées, renforcer les liens culturels et humains et la compréhension mutuelle entre les deux rives de la Méditerranée, contribuer à lutter contre le chômage endémique des jeunes, cette plaie qui affecte le Nord comme le Sud de la région : voilà ce à quoi peuvent contribuer ces programmes.

« La mobilité des hommes, et en particulier des jeunes, permet aussi de lutter contre les tendances à la fermeture et au repli identitaire observé dans certains pays des deux rives de la Méditerranée - la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers, en France, en constituant une triste illustration », ajoute Vincent Peillon.

« Nous attendons à présent de la Commission européenne et des États membres de l’UE qu’ils soient à la hauteur des enjeux, car l’Union européenne doit permettre aux jeunes du Sud et du Nord de la Méditerranée de construire ensemble leur avenir économique, culturel et social », estiment Vincent Peillon et Françoise Castex.

Articles récents recommandés