Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Veille Affaires Afrique n° 20 - Focus 
BURKINA FASO, avec Semaines Africaines

12 janvier 2019

Voici notre Veille Affaires n° 20, issue d’une sélection d’informations de notre partenaire SEMAINES AFRICAINES, revue de veille économique hebdomadaire en ligne, dédiée à l’Afrique subsaharienne francophone.

Cette semaine, nous vous présentons un focus
BURKINA FASO

* * *

CLIMAT DES AFFAIRES

#PME
Dans le cadre du bilan du Programme d’actions prioritaires (PAP)
réalisé par le ministère du commerce, il a été remarqué que 12 206 entreprises supplémentaires se sont enregistrées au Centre de formalités des entreprises (CEFORE). Cette augmentation s’explique par la politique de soutien aux PME engagée par le ministère : 1 milliard immobilisé pour le financement de projets innovants et l’initiative pour le renforcement du capital productif de 130 PME de transformation des produits locaux notamment.


#Bilan annuel
Le bilan du Programme national de développement économique et social (PNDES)
pour l’année 2018 montre que 39,5 % des ressources propres totales ont été utilisées, à savoir 3 884 milliards FCFA sur 9 825 milliards FCFA ; sur ressources extérieures, le montant des conventions signées s’élève à 2 573 milliards FCFA sur 5 570 milliards FCFA, soit 46,19 %.

Concrètement, des progrès ont été réalisés dans plusieurs domaines : le renforcement des instruments de financement de l’économie (Banque agricole, CDC, BF-Startup) ; le renforcement du système judiciaire en personnel ; la mise en place d’un dispositif interministériel de suivi des réformes d’amélioration du climat des affaires ; l’augmentation des ressources humaines dans le domaine de la sécurité ; l’augmentation du taux de couverture de la radio et de la télévision ; l’augmentation de la construction d’infrastructures scolaires (5 CEFTP en 2018 et 4 lycées professionnels, des lycées scientifiques et techniques sont prévus pour 2019) ; la baisse sensible de la mortalité maternelle infra-hospitalière ; l’élargissement de l’accès à l’eau potable avec plus de 646 000 nouveaux bénéficiaires d’eau potable.


#Publication #Bilan annuel
Le rapport sur la situation économique et financière du Burkina Faso
au premier semestre 2018 a été publié. Il revient essentiellement sur les réalisations effectuées dans le cadre du Plan National de Développement Economique et Social(PNDES).

#Coopération
Le conseiller d’Etat chinois Wang YI et le ministre des affaires étrangères Alpha BARRY
 ont annoncé une coopération soutenue dans les domaines suivants : les questions de défense et de sécurité, les infrastructures sociales, notamment scolaires et sanitaires.


#FMI
Le Burkina Faso bénéficiera d’un financement de 25,1 millions USD
de la part du Fonds monétaire international (FMI) pour financer les réformes du gouvernement, dans le cadre de la facilité élargie de crédit (FEC) de 150, 3 millions USD. Ce décaissement vise à la création d’un espace budgétaire pour les dépenses prioritaires en matière d’investissement de sécurité sociale et de sécurité, par le biais d’une mobilisation accrue de recettes.

AGRICULTURE - ALIMENTATION - AGROALIMENTAIRE

#Irrigation | Appel d’offres
Un appel d’offres portant sur les travaux d’aménagement de 318 ha
de périmètres irrigués dans les régions du Centre-Ouest, du Plateau Central, du Centre-Est, du Centre-Sud et du Sahel a été lancé par la Banque mondiale et le maître d’ouvrage, La Société Nationale de l’Aménagement des Terres et de l’Equipement Rural.

Cet appel d’offres porte sur les travaux de réalisation de 52 ha de périmètres irrigués de type gravitaire dans les régions du Plateau Central, du Centre-Ouest et du Centre-Est, les travaux de réhabilitation de 65 ha de périmètres irrigués de type gravitaire dans la région du Centre-Est, les travaux de réalisation de 96 ha de périmètres irrigués de type semi-californien dans les régions du Centre-Sud et du Centre-Ouest, et les travaux de réalisation de 105 ha de périmètres irrigués de type semi-californien dans la région du Sahel.

#Artisanat #PME
Le ministère a fait le bilan de sa politique d’appui aux entreprises locales
investies dans la production de produits nationaux. La filière anacarde, au titre d’un arrêté interministériel portant conditions de délivrance d’agréments pour l’achat et l’exportation de la noix brute de cajou, a ainsi bénéficié de plus de 3 milliards FCFA pour se développer en 2018.

Pour 2019, il est prévu le lancement du processus de labellisation de 4 produits dont le pagne Faso Dan Fani, le chapeau de Saponé, les cuirs et peaux de Kaya et le beurre de karité, en vue de dynamiser ces filières. En outre, le ministère a annoncé la réouverture de la Société de transformation des fruits et légumes de Loumbila (STFL).


#Huile #Contrebande
La Brigade mobile de contrôle (BMC)
a mis la main sur 44 000 bidons de 20 litres d’huiles raffinées et 94 460 litres d’huile brute, auxquels s’ajoutent 1 101 tonnes de graines de coton, 5 tonnes de soja et 96 tonnes de tourteaux de coton, pour une valeur totale estimée à 500 millions FCFA.

La BMC vise à aider l’Association burkinabée de la normalisation (Abnorm) à lutter contre la fabrication et la vente de produits locaux non conformes aux normes en vigueur. Pour rappel, la BMC a été crée en 2018 avec un budget de 500 millions FCFA.


BANQUE - FINANCES - ASSURANCES

#Investissement #PME
L’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP-PME)
a signé avec Orabank une convention cadre de partenariat pour le financement de 5 milliards FCFA en faveur des PME des secteurs du commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Cette convention servira pour le Burkina à développer le tissu de PME-PMI, et pour Orabank à accroître ses financements envers les PME, qui ont déjà progressé de 40 % en trois ans.


#Micro-finance
La microfinance gagne du terrain au Burkina.
Les utilisateurs de services de microfinance s’élèvent à 1 858 806 en 2016 (soit une hausse de 6,4 % par rapport à 2015) avec des encours de dépôts s’élevant à 195 milliards FCFA en 2016 (soit une augmentation de 8 % par rapport à 2015) et des encours de crédit s’élevant à 143 milliards FCFA (soit 10 % de plus que 2015).
Le Burkina est d’ailleurs le 3e pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en termes de nombre d’utilisateurs de services de microfinance.


#Résultats financiers
Le bénéfice de la Bank Of Africa (BOA) Burkina Faso,
filiale du groupe bancaire éponyme, est passé de 10,740 milliards FCFA au 30 septembre 2017 à 11,370 milliards FCFA au 30 septembre 2018, soit une hausse de 629,63 millions de FCFA (équivalent à 5,86 % en valeur relative). 

Le total bilan de la banque se situe à 785,30 milliards FCFA, en hausse de 5,2 % par rapport au 30 septembre 2017. Quant au produit net bancaire (PNB), il s’est établi à 28,820 milliards FCFA contre 26,959 milliards FCFA au troisième trimestre 2017 (+ 6,90 %). Le résultat brut d’exploitation de la banque a progressé de 12,37 % à 12,586 milliards FCFA contre 11,201 milliards FCFA au 30 septembre 2017.

ÉNERGIES - CLIMAT

#Photovoltaïque
Le Fonds vert pour le climat (FVC)
s’est engagé à accorder un financement de 24,3 millions d’euros pour l’exécution du Programme d’électrification rural Yeleen. Le programme Yeleen, supervisé par l’Agence burkinabée d’électrification rurale(Aber), vise à installer 100 mini-réseaux alimentés pour une capacité solaire photovoltaïque globale estimée à 11,4 MWp, pouvant assurer la connexion de 50 000 ménages dans 100 localités à travers le pays.

Pour rappel, ce programme est financé par la Banque africaine de développement (BAD) et la somme investie correspond à la moitié des fonds nécessaires à la réalisation du projet Yeleen (53 millions d’euros au total).

INFRASTRUCTURES - TP - BTP

#Marché #Équipements
Un appel d’offres
a été lancé portant, d’une part, sur les projets de construction d’équipements en blocs latéritiques taillés et/ou blocs de terre comprimée et/ou autres matériaux locaux de construction dans les centralités secondaires du Grand Est (Dassasgho, Wayalghin), de Tampouy et de Katre Yaar : équipements socio-éducatifs, espaces verts et équipements sportifs, équipements de santé et équipements marchands,
et d’autre part, sur la production d’études techniques et architecturales et le suivi-contrôle des travaux desdits équipements font partis de la présente prestation souhaitée qui intègre le suivi travaux d’aménagements sommaires pour deux marchés. Pour rappel, ces projets sont financés par l’Agence française de développement (AFD) pour un montant de 80 millions d’euros.


#Dons #Coopération
Une délégation suisse
a remis du matériel à l’association de travailleurs de la roche Pissy et a transmis un chèque de 4 millions FCFA pour rémunérer les salaires des enseignants des enfants des membres de l’Association.
Parmi le matériel on trouve notamment des médicaments, des tables-bancs pour enfants du préscolaire, 12 tonnes de riz et de mil, une motopompe et une machine pour sortir la roche de la carrière. 
Deux projets de construction de latrines et d’octroi de microcrédits pour les femmes seront également mis en œuvre dans les prochains jours.


#Construction #Coopération
L’ambassadeur de la république populaire de Chine
a rendu visite au ministre de l’urbanisme et de l’habitat M. D. BONANET, en vue de nouer des partenariats dans les domaines de la construction et de l’aménagement urbain. De fait, un partage d’expérience dans les domaines suivants a été envisagé : le programme national de construction de logements sociaux, la gestion du passif sur le foncier urbain et la construction de la future ambassade de la république populaire de Chine au Burkina Faso.

INTERNET - TIC - TÉLÉCOMS

#Bilan annuel
Pour rappel, le projet Backbone national des télécommunications
est en phase d’industrialisation : il prévoit le déploiement de 2001 km de fibres optiques sur une prévision globale de plus de 10 000 km pour innerver l’ensemble des communes du Burkina Faso et doit se poursuivre en 2019.

Pour 2019 est prévue la mise en œuvre du Schéma d’aménagement numérique, qui permettra à long terme de développer des infrastructures mutualisées et harmonisées entre l’administration publique et le privé.
En outre, la construction d’un réseau d’au moins 3 500 km de fibre optique d’ici à 2020 est en prévision et des actions visant à promouvoir l’accès à Internet haut débit et à optimiser la bande passante internationale à travers la construction d’un point d’atterrissage virtuel à Ouagadougou, et d’un point d’échange Internet à Bobo Dioulasso, sont en projet.

MINES - HYDROCARBURES

#École
La mine d’or Houndé Gold Operation (HGO)
, filiale du groupe Endeavour Mining, a financé la construction et l’équipement d’un complexe scolaire au secteur N° 4 de la ville de Houndé pour un coût total estimé à 45 millions FCFA.
Ce projet comprend la construction d’un bloc de quatre salles de classe comprenant un bureau, un magasin entièrement équipé en mobilier et deux blocs de latrines pour les élèves et un pour le personnel.


TRANSPORTS - LOGISTIQUE - INDUSTRIE

#Grève
La délégation des acteurs du transport routier
, conduite par la Fédération nationale des acteurs du Transport routier, a décidé le lever le préavis de grève qu’ils avaient déposé, après une rencontre fructueuse avec le premier ministre Paul Kaba THIEBA.


#Prix
En vertu d’un accord
entre le gouvernement et la Fédération nationale des acteurs du transport routier (FENAT), le prix du ticket de voyage ne sera pas augmenté, malgré la hausse du prix du gasoil et du super de 75 FCFA.

ETC, ETC… Cliquez sur l’image ci-dessous

et obtenez plus deux cents informations complémentaires en recevant un exemplaire gratuit de la veille hebdomadaire de notre partenaire SEMAINES AFRICAINES, et PROFITEZ de notre offre d’ABONNEMENT à TARIF PRÉFÉRENTIEL de -100 EUROS.

◊ ◊ ◊
Articles récents recommandés