Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Tunisie : la BEI engage 270 M euros pour l’emploi, les PME et les quartiers les plus défavorisés

Tunisie | 22 décembre 2012 | src.VOXMED.FR
Tunis -

Le Conseil d’Administration de la Banque européenne d’investissement (BEI) a décidé d’engager 270 M€ en Tunisie, en faveur de l’emploi, notamment celui des jeunes, des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et des infrastructures des quartiers les plus défavorisés. Afin que cet engagement puisse être rapidement opérationnel, ce 20 décembre 2012 ont été signés deux contrats de financement d’un total de 170 M€. Et 100 autres millions d’euros seront débloqués en 2013.


Photo ci-dessus : Philippe de Fontaine Vive, vice-Président de la BEI, lors d’un précédent déplacement en Tunisie. © DR


La BEI a ainsi tenu à apporter une réponse ciblée et concrète aux aspirations exprimées par la population tunisienne, conformément à l’engagement pris au lendemain de la Révolution, et qui s’est concrétisé depuis février 2011 par un financement global (celui de ce jour inclus) de près de 500 M€.


Pour un secteur privé plus diversifié,
porteur d’emploi

Le secteur privé en tant que pierre angulaire d’une future croissance et reprise de l’emploi a été au cœur du financement de 100 M€ signé ce 20 décembre 2012. L’objectif est de répondre au double défi du développement et de la compétitivité des Petites et Moyennes Entreprises (PME) intervenant dans le domaine clef de la production.

Cette nouvelle ligne de crédit, déployée en étroite collaboration avec les banques et sociétés de leasing tunisiennes, devrait encourager l’émergence de nouvelles entreprises créatrices d’emploi, grâce à un accès facilité au financement. Cela devrait permettre le soutien à 200 projets dans différents secteurs productifs du secteur privé, générant ainsi la création de plus de 10 000 emplois.

Ce nouvel engagement de 100 M€ a été signé au Ministère tunisien de l’Investissement et de la Coopération Internationale par Philippe de Fontaine Vive, vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI), et pour les banques partenaires : par M. Houssein Mouelhi, Directeur Général de la Banque Tuniso-koweitienne, M. Ahmed El Karm, Président du Directoire d’Amen Bank, M. Hicham Seffa, Directeur Général Attijari Bank, M. Mohamed Habib Ben Saad, Président Directeur Général de la Banque de Tunisie, M. Kamel Habbachi, Directeur Général d’Attijari Leasing et M. Fethi Mestiri, Directeur Général de Tunisie Leasing.


Pour une réhabilitation réussie des quartiers défavorisés,
facteur de cohésion sociale

Afin d’améliorer les conditions de vie quotidienne des habitants des quartiers défavorisés, la BEI a décidé de soutenir les collectivités locales Tunisiennes face au besoin de réhabilitation urbaine et de cohésion sociale, que ce soit les réseaux d’eau et d’assainissement, le revêtement et le drainage des chaussées, le développement des réseaux électriques ou encore la construction de terrains de jeux et de complexes sportifs et socioculturels.

Très concrètement, le prêt de 70 millions d’euros accordé ce 20 décembre permettra la réhabilitation et la modernisation d’équipements publics de 119 quartiers urbains défavorisés, répartis dans 24 gouvernorats de Tunisie.

ne assistance technique d’un montant de 2 M€ est également proposée par la BEI afin d’accompagner le promoteur dans la réalisation et la gestion de ce projet. Des actions favorisant également l’emploi pendant et après la période de réhabilitation, l’efficacité énergétique des bâtiments et le traitement performant des déchets seront également engagées.

Ce contrat de financement Réhabilitation urbaine, d’un montant de 70 M€ a été signé, ce 20 décembre 2012, au Ministère tunisien de l’Investissement et de la Coopération Internationale par Riadh Bettaieb, Ministre de l’Investissement et de la Coopération Internationale et de M. Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI, en présence de M. Mohamed Arfaoui, Président Directeur Général de l’Agence de Réhabilitation et de Rénovation Urbaine. L’Agence Française de Développement et la Commission européenne, partenaires de la BEI dans ce financement, étaient également présentes.

Philippe de Fontaine Vive, vice-Président de la BEI, a déclaré à l’occasion de ces signatures : « Notre objectif est d’accompagner la transition démocratique et économique de la Tunisie nouvelle par des projets favorisant la croissance et l’emploi des jeunes, le développement et la modernisation des infrastructures. Tel est l’engagement que nous avons pris vis-à-vis des Tunisiens au lendemain de la Révolution. En agissant ainsi, nous améliorons la vie quotidienne des Tunisiens. Nous préparons l’avenir des jeunes générations. »


◊ ◊ ◊


BEI-FEMIP - La BEI est le principal investisseur financier dans le bassin méditerranéen via la FEMIP, la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat qui a été créée en octobre 2002.
La FEMIP apporte un soutien concret au développement économique et social du bassin méditerranéen dans le but d’améliorer les conditions de vie dans les pays partenaires. En décembre 2011, cet engagement représentait un investissement total de plus de 13 milliards d’euros.

> Dix ans d’action en Méditerranée : http://femip10.eib.org
> BEI - FEMIP : http://www.bei.org/femip

Articles récents recommandés