Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Renaud Muselier en visite au J4, ou douze chantiers emblématiques des métamorphoses de Marseille 2013

France | 2 mai 2011 | src.LeJMED.fr
Marseille -

Renaud Muselier, ancien Ministre, Député des Bouches-du-Rhône, Délégué spécial pour la préparation de l’année 2013 à Marseille, et Président du Conseil Culturel de l’Union Pour la Méditerranée, organisait samedi 30 avril 2011 une visite de découverte des douze chantiers simultanés du J4. L’occasion pour les invités de marque – corps consulaire, chefs d’entreprise, acteurs culturels – de prendre la mesure de l’ampleur des métamorphoses à l’œuvre à Marseille, dans la perspective de 2013, année où la cité phocéenne sera Capitale européenne (et méditerranéenne) de la culture.

Photo ci-dessus : vue sur le chantier du J4, le 30 avril 2011. Au premier plan, l’auditorium du MuCEM en arc de cercle ; sur sa droite, les fondations du CeReM. © Nadia Bendjilali


Les grands événements à venir à Marseille débuteront d’ailleurs dès 2012, et se prolongeront jusqu’en 2016 : en 2012, Marseille accueillera en effet le Forum Mondial de l’Eau ; en 2013 elle sera avec la Provence la Capitale Européenne de la Culture ; en 2016 elle recevra l’Eurofoot : autant d’occasions d’affirmer la centralité de Marseille dans le Bassin méditerranéen, de renforcer son rayonnement et son attractivité, de stimuler un supplément de développement économique et social… et raison commune aux travaux nombreux et simultanés au cœur de la ville.

Introduisant la visite de chantier, Renaud Muselier, qui fut président de l’établissement public EuroMéditerranée de 1995 à 2000, se plut à souligner que celui-ci « a réussi une opération d’aménagement et de développement économique d’envergure, puisque ce sont 480 ha en centre-ville qui font l’objet du plus grand chantier de rénovation urbaine en Europe, réhabilitant 200 000 m² de bureaux, concernant 800 entreprises, 35 000 emplois, une redéfinition de l’espace public dans l’ambition de tracer l’avenir de Marseille en la plaçant au niveau des plus grandes métropoles, autour de l’euro-culture ».

François Jalinot, Directeur Général d’Euroméditerranée, présenta en détail les douze projets en cours sur l’esplanade du J4. Cet espace se trouve en front de mer, sous le fort Saint-Jean, avec son allre de proue à l’entrée du célèbre Vieux-Port. Cet ancien domaine public maritime, longtemps occupé par les activités du port (notamment le hangar J4) et cerné par des bâtiments emblématiques comme le Palais du Pharo et la cathédrale de la Major, est assurément l’un des plus beaux sites de la la cité phocéenne. Mais, comme le soulignait aussi Renaud Muselier, le site « n’était plus accessible aux Marseillais et aux touristes. Le projet initial était [donc] de retrouver l’accès à la mer, pour dessiner un nouveau visage de notre cité, en lui redonnant une façade maritime, avec la nécessité de revenir sur le Fort Sain-Jean qui avait été quelque peu abandonné » du fait, justement, de son inaccessibilité.

« Afin de tenir le calendrier, précisa encore François Jalinot, une mission de coordination des chantiers dans la perspective de Marseille-Provence 2013 a été confiée à Euroméditerranée » car, de 2010 à 2013, ce ne sont pas moins de douze chantiers qui auront été ouverts (et achevés !), portés par les différentes entités impliquées dans MP2013 – dont l’État pour le MuCEM, la Région Provence-Alpes Côte d’Azur pour le CeReM, et la Ville de Marseille pour la majorité des projets.

La mer fait son retour au J4 : les darses de remise en eau du Fort Saint-Jean © Image de synthèse EuroMéditerranée

Le grand chantier du J4, ce sont donc 5 hectares sur lesquels seront construits, rénovés ou réhabilités des bâtiments centraux du projet de transformation de la ville. Depuis le promontoire du Fort Saint-Jean, les participants à la visite ont pu observer les travaux en cours sur le site, au premier rang desquels le chantier du MuCEM qui est au rez-de chaussée et dont on peut d’ores et déjà voir apparaître l’auditorium (cf. image ci-contre). Sur la droite, le CeReM, dont la partie du bâtiment qui sera immergée se dessine clairement.

JPEG - 49.8 ko
Bruno Suzarelli, Directeur du MuCEM, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, lors de la visite des chantiers du J4, le 30 avril 2011. © Nadia Bendjilali

Participant lui aussi à la visite, Bruno Suzarelli, directeur du MuCEM, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (auquel LeJMED.fr consacrera prochainement un article), précisa que « le jardin du Fort Saint-Jean sera à la fois l’un des trois sites du MuCEM mais aussi un jardin-promenade que pourront emprunter les visiteurs, sans acquitter de droit d’entrée au musée, jardin qui sera relié par une passerelle au quartier du Panier, parce que le MuCEM est à la fois une balade culturelle et paysagère qui se veut un trait d’union entre le Fort et la ville de Marseille ».

Parmi ces « douze travaux de Marseille » évoqués durant la visite, signalons notamment :

- La remise en eau du Fort Saint-Jean grâce à deux bassins (darses) qui entoureront le MuCEM du CeReM, et qui seront susceptibles d’accueillir des navires de moyen tonnage qui pourront venir s’y amarrer de manière régulière ou occasionnelle, mais aussi devenir le nouveau port d’attache de navettes maritimes, ou encore d’accueillir des rassemblements de voiliers visitables par le public ;

- La réhabilitation des voûtes de la cathédrale de la Major et leur réaffectation en galerie commerciale de 5 000 m² ouvrant sur le boulevard du littoral ;

- La création d’un boulevard du littoral, l’un des chantiers phares de la reconquête du littoral : sur 2,5 km, depuis la tour CMA-CGM et jusqu’au Vieux-Port, le boulevard déroulera ses larges trottoirs plantés de 600 arbres, proposant un espace public partagé et « pacifié » entre les différents usagers de la ville (piétons, cyclistes, automobilistes).

Bien que situé au-delà du périmètre du J4, au bout du quartier de la Joliette, l’Euromed Center, nouveau phare culturel de Marseille, sera un autre équipement emblématique de la métamorphose de Marseille. Ce projet conçu par Massimiliano Fuksas accueillera notamment le multiplexe de Luc Besson, mais aussi des bureaux labellisés HQE (Haute Qualité Environnementale), un hôtel 4 étoiles Marriott, un centre de convention, un espace vert, etc.

Parmi les invités participant à la visite, Lis Petersen, représentant le Consulat Royal du Danemark, a déclaré à leJMED.fr que « cette opération de rénovation urbaine et le réaménagement de la façade maritime sont de bon augure pour Marseille, à l’instar du réaménagement des docks à Londres, ou du renouveau de l’entrée du port de Copenhague ».

François Jalinot rappela encore que « l’enjeu est bien de créer un projet compréhensible par les Marseillais et les investisseurs, et donc par voie de conséquence d’accélérer les projets privés, car cela leur donne une visibilité, les opérateurs publics se chargeant de doter l’espace en infrastructures : il y aura des parkings, un boulevard, un tramway, un métro ».

Renaud Muselier commentant l’avancée des travaux, lors de la visite du chantier du J4, le 30 avril 2011. © Nadia Bendjilali

Renaud Muselier conclut la visite en évoquant les retombées économiques déjà perceptibles :

« Les 750 millions d’euros d’argent public mobilisé – auquel il convient d’ajouter 200 M€ investis pour le MuCEM, dont 58 investis par les collectivités territoriales, et le 142 l’État – engendrent déjà des retombées économiques de 2 milliards d’euros, puisque c’est la somme qui a déjà été engagée par les acteurs économiques privés. Par ailleurs, l’État délocalise un musée national dont il assurera le budget de fonctionnement dans le futur.

L’outil Euroméditerranée a su mobiliser des compétences, des énergies, dépasser des obstacles et susciter en réactivité 3 milliards d’euros, chiffre des projections des investissements privés à terme. Une vision politique, des moyens et du pilotage donnent donc des résultats dont nous pouvons nous féliciter car ils profiteront aux Marseillais et aux visiteurs que nous attendons dans les années à venir ».

Visiteurs qui porteront ensuite très loin de par le monde le témoignage des métamorphoses de Marseille…

Nadia Bendjilali pour LeJMED.fr

◊ ◊ ◊

Sur le même sujet :

- À Marseille, l’avancée de l’ambitieux et enthousiasmant projet du « KLAP, Maison pour la Danse »

- Michel Vauzelle : « Le CeReM sera une ambassade de la Méditerranée à Marseille, et symbole de fraternité »

- Marseille-Provence 2013 : l’année Capitale européenne de la culture sera très méditerranéenne !

- Marie-Christine Saragosse et Bernard Latarjet signent une convention de partenariat TV5MONDE - MP2013

- Renaud Muselier : « Marseille sera prête pour son année 2013 de capitale européenne de la Culture »

- Michel Vauzelle : « Marseille-Provence 2013 enrichira la coopération culturelle euro-méditerranéenne »

- « Tous mécènes » : Marseille-Provence 2013 mobilise les entreprises en soutien à l’année Capitale


Et aussi :
- Visionner le film sur le chantier du J4 sur le site de EuroMéditerranée
- Voir des vidéos sur tous les chantiers en cours à Marseille, sur le site Marseilleaccelere

Articles récents recommandés