Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

2 - 4 juin 2010

Patrimoine culturel, artisanat, modes de vie

Egypte | 3 avril 2010 | src.Conseil culturel de l’UPM
Le Caire -

Ce forum-exposition « Patrimoine culturel, artisanat et modes de vie », qui se déroule au Caire (Égypte) du 2 au 4 juin 2010, sera le temps fort de la saison II du Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée. Il souhaite initier un cycle annuel pour cette manifestation qui a vocation à être organisée tour à tour, par des pays méditerranéens-hôtes.

- Photo ci-dessus : Vendeurs à la criée sur le Nil. © Xavier Fargas


Chaque année, c’est le pays hôte qui choisit, en liaison avec le Conseil Culturel, le thème qu’il souhaitera privilégier dans le cadre de la valorisation du patrimoine culturel, des métiers d’art et d’artisanat.

En 2010, l’éclairage souhaité par le pays hôte, est celui des modes de vie.
La réalisation de cette première exposition-forum a donc été rendue possible par l’implication et le portage très fort de cet événement par l’Égypte.

C’est l’IMC – Industrial Modernization Centre– agence de développement économique au service de plus de 12 000 entreprises, dont l’objectif est de promouvoir et de coordonner la modernisation de l’industrie égyptienne, qui accueille et produit cette exposition. Elle a lieu du 2 au 4 juin au Centre International de Conférences du Caire. Les équipes fédérées par le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée en assurent, depuis Paris, la conception et le commissariat.

La valeur "diversité"

L’exposition « Patrimoine culturel, artisanat et modes de vie » propose une vision de la diversité des produits de l’artisanat méditerranéen ; diversité de leurs formes et de leurs usages, de leurs provenances, mais aussi des matières premières, des savoir-faire, des métiers dont ils sont issus. Cette diversité porteuse d’histoire, de tradition, et puissant vecteur du patrimoine culturel de cette région du monde, constitue également une valeur intrinsèque qui est un des leviers importants dans la perspective méditerranéenne de développement économique.

L’exposition, scenographiée par Ateliers d’art de France, est organisée en prenant comme fil conducteur les matières premières qui renvoient à des filières de production illustrées par les objets des artisans méditerranéens.

Sept matières premières principales sont présentées : le bois, la fibre végétale, le métal, la pierre, la terre, le textile et le verre.

À chacune de ces filières sont associées des démonstrations mettant en valeur les métiers ainsi que les formes de transmission ou d’apprentissage de ces métiers. Formes indispensables à la pérennisation de ce patrimoine qui doit rester dynamique et créateur pour continuer d’exister en héritage.

Tout au long de son histoire millénaire, l’espace méditerranéen a été une aire où la Méditerranée, mer intérieure, a joué le rôle d’une véritable « plate-forme liquide d’échanges », unique dans l’Histoire. Elle a ainsi favorisé des modes d’expression et de création universellement identifiés comme constitutifs d’une expression culturelle méditerranéenne.

Une "identité-label" à valoriser

C’est cette expression qui inspire aujourd’hui les créateurs des pays du pourtour méditerranéen et qui fonde ce que l’on pourrait définir comme une « identité-label » qu’il s’agit de préserver, de restaurer, de transmettre et de valoriser économiquement.

Dans le prolongement de cet espace ouvert aux filières et aux produits de l’artisanat méditerranéen, l’exposition réserve un lieu dédié aux industries du luxe afin de leur offrir l’opportunité de rendre hommage à l’artisanat en présentant des objets de leur choix issus des matières premières retenues pour l’exposition ; objets qui allient savoir-faire, tradition, création, qualité et excellence.

Autre espace dédié, celui consacré aux modèles de développement et de valorisation des territoires. Cet espace présentera des indicateurs, des méthodes d’analyse de l’impact économique de l’artisanat dans le contexte de l’économie du patrimoine et des logiques de valorisation territoriale. Cet espace est conçu comme un lieu de rencontres, de débats et de confrontations d’expérience.

Un concours lancé par le Conseil culturel de l’UPM

À l’occasion du forum-exposition du Caire, le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée lance un concours destiné à primer des projets ou des réalisations sur le thème du patrimoine culturel et de l’artisanat.

Les projets devront s’inscrire dans les catégories suivantes : création-design ; conservation-restauration ; formation-transmission ; observatoire national et territorial ; tourisme culturel ; filières économiques-valorisations innovantes.

Lors de l’exposition, le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée présente plusieurs projets qui préfigurent les catégories retenues pour le concours.

Les premiers lauréats de ce concours, dont le règlement sera annoncé au Caire, seront désignés dès l’année 2011 à l’occasion de l’exposition-forum qui aura lieu dans la prochaine ville méditerranéenne-hôte.

L’exposition accompagne un forum-débats où plusieurs centaines de participants assisteront, après une conférence d’ouverture, à deux sessions dont l’une est consacrée aux « métiers de l’artisanat pour un patrimoine vivant », et l’autre aux « produits artisanaux comme levier de développement économique ».

Au terme d’une conférence de clôture, sera signée, par des hautes personnalités, la "Déclaration du Caire" qui consacrera entre autres :

- la volonté des participants d’initier un cycle de manifestations annuelles autour de l’artisanat d’art et du développement économique ;

- la nécessité de construire des outils d’inventaire, de mesure et de documentation des métiers d’artisanat à l’échelle méditerranéenne ;

- l’urgence d’un sauvetage des savoir-faire traditionnels au moyen d’une consolidation de leurs modes de transmission.

Parallèlement à ces sessions plénières, sont proposés quatre ateliers sur les thèmes de : la création et du design, de la propriété intellectuelle et artistique, des outils et leviers de financements de l’artisanat patrimonial, de la valorisation territoriale et la mise en place d’une Université des métiers.

Ce quatrième atelier est placé sous la responsabilité du Comité scientifique de l’initiative ART-KIP. Comité qui représente et coordonne l’Initiative onusienne « Savoirs, Innovations et Politiques de Développement Humain – Knowledge, Innovation and Policies for Human Development”.

Le commissariat de cette exposition est assuré par :

- Jean-Luc Lory, CNRS Paris, Fondation Maison des sciences de l’Homme

- Catherine Virassamy, Société d’Encouragement aux Métiers d’Art, Ministère de l’économie

- Marie-France Zazzi, Assemblée permanente des chambres de métiers

- Stanislas de Grailly, Mission métiers d’art, Ministère de la culture et de la communication

- Roch Payet, Institut national du patrimoine

- Hervé Passamar, Agence de développement et de valorisation du patrimoine

- Cécile Longé, Secrétaire Générale du Conseil Culturel de l’UPM

La scénographie est assurée par "Ateliers Art de France", groupement professionnel des métiers d’art.

Source : Conseil Culturel de l’UPM

Contact : CC UPM - Forum du Caire


Articles récents recommandés