Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Ouverture à Alger de Bab Ezzouar, plus grand centre commercial et de loisirs du Maghreb

Algérie | 10 août 2010 | src.leJMED.fr
Alger -

Un nouveau centre d’affaires, de commerce et de loisirs, le premier en son genre en Algérie, vient d’ouvrir dans le quartier Bab Ezzouar d’Alger. La réalisation de ce projet d’envergure a coûté 7 milliards de dinars (70 millions d’euros). Ouvert 7/7 jours, 365 jours/an, Bab Ezzouar accueille 94 magasins, restaurants et autres activités de loisirs.

Photo ci-dessus : la façade du centre commercial Bab Ezzouar. © CC Bab Ezzouar


par Chahreddine Berriah, correspondant de leJmed.fr en Algérie

Le centre commercial Bab Ezzouar, dont l’investisseur principal est le suisse Valartis Group, s’étend sur 45 000 mètres carrés avec deux tours immenses de 20 000 mètres carrés de bureaux et un parking de 1 700 places. Il est « le plus grand du Maghreb », avec 1 500 emplois créés.

L’infrastructure dispose de 94 magasins, de restaurants et d’activités de loisirs. « Il s’agit de répondre à une très forte attente de la population algeroise et algérienne et d’amener une nouvelle approche de la consommation en offrant plaisir, détente et divertissement » a déclaré Alain Rolland, directeur de Valartis Group et président de la société des centres commerciaux d’Algérie Spa, société d’investissement de droit algérien.

Tous les secteurs économiques sont présents (banques, comme BNP Paribas…) Pour l’alimentaire, à titre d’exemple, le groupe Cevital a ouvert son premier hypermarché du pays sous la marque Uno. Pour les loisirs, le deuxième étage comprend, entre autres, un bowling de 18 pistes, un food-court avec de la cuisine multi-ethnique, un espace de jeux pour enfants, une galerie d’art gratuitement mise à disposition des artistes locaux ainsi qu’un podium d’animation permettent aux familles de se divertir. Dans les prochaines semaines, un cinéma multiplex de huit salles, totalisant 1 400 sièges, projettera à la fois des films en arabe et en français.

Cette mixité commerciale et de loisirs est, selon Jean Rizk, directeur du centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar « une manière de se différencier, d’apporter une valeur ajoutée, de se positionner, bref d’apporter « un supplément d’âme ».

Comme pour justifier cet investissement, l’investisseur suisse, qui a eu un rôle majeur dans l’édification de ce centre souligne « Nous sommes convaincus du potentiel de l’Algérie. Avec ses 5 millions d’habitants, Alger est une première étape. Des études sont en cours pour d’autres projets, notamment Oran. Enfin, selon les observateurs, ce genre d’investissement est perçu comme un « signal fort du gouvernement algérien qui contribue à la croissance du pays ».

© Chahreddine Berriah pour le JMed.fr

En savoir plus : site du Centre commercial Bab Ezzouar


Articles récents recommandés