Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Orly-ville : IIe Nuit de la musique méditerranéo- andalouse, avec l’Orchestre Gharnata de Tlemcen

Algérie | 19 novembre 2009 | src.Les Airs Andalous
Paris - Tlemcen - La deuxième édition des Nuits méditerranéo-andalouses se déroulera samedi 5 décembre à partir de 20 h 30 au Centre Culturel Triolet (1, place Fer à Cheval) à Orly-ville. Cette année, l’orchestre organisateur « Les Airs andalous » (France) a invité le célèbre « Gharnata de Tlemcen » (Algérie) à participer à cette rencontre, pour le plus grand bonheur des mélomanes.

Tlemcen, capitale algérienne
de la musique arabo-andalouse

La musique classique arabo-andalouse est appelée Al moussiqa al andaloussia (musique andalouse) lorsque il n’est pas fait référence à l’une des trois importantes écoles présentes en Algérie : le gharnati transmis par les réfugiés andalous arrivés au Maghreb, notamment à Tlemcen, le san’â d’Alger se rattachant à Cordoue, et le malouf de Constantine se revendiquant de Séville. Chacune de ces écoles pratiquent cette musique avec des nuances distinctes.

Selon la monographie de la ville de Tlemcen, cette dernière est la capitale de la musique arabo-andalouse en Algérie ; elle est le berceau de grands artistes de ce genre musical.

Deux anciennes écoles de musique arabo-andalouse existaient en effet en Algérie : celles de Constantine et de Tlemcen. L’école d’Alger n’est réapparue que tardivement, sous l’impulsion de l’école de Tlemcen. Cette ville est aussi le berceau du haouzi, un autre genre musical qui découle de la musique andalouse et dont les musiciens-poètes Saïd El Mendassi (XVIe siècle) et Ben Messaib (XVIIe siècle) sont des représentants. Le haouzi est au gharnati ce que le zadjal est au muwashshah[réf. nécessaire].

Les trois grandes écoles existantes en Algérie sont :

- le san’â à Alger, lié à Cordoue, et ancêtre du chaâbi

- le gharnati de Tlemcen, lié à Grenade

- le malouf, à Constantine, lié à Séville.

L’Orchestre Gharnata, qui co-animera cette deuxième édition des Nuits méditerranéo-andalouses de samedi 5 décembre, est aussi le vivier de l’une des plus anciennes écoles de musique andalouse tlemceniennes, et reconnue par les plus grands maîtres de cette musique.

Renseignements pratiques :
IIe Nuit de la musique méditerranéo-andalouse
Date : samedi 5 décembre à partir de 20 h 30
Lieu : Centre Culturel Triolet (1, place Fer à Cheval) à Orly-ville
À 15 Km de Paris - Porte d’Orléans : trajet

Entrée : 13 Euros
Billetterie et information : 06 42 60 92 49

En savoir plus sur la musique arabo andalouse :
- Les Airs Andalous
- Dar-El-Gharnatia

Articles récents recommandés