Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Naissance de la Banque Zitouna, première banque en Tunisie spécialisée dans la finance islamique

Tunisie | 29 mai 2010 | src.Info Tunisie
Tunis - Le siège social de la Banque Zitouna a abrité, vendredi 28 mai 2010, un point de presse à l’occasion du démarrage des activités de cette institution, qui ne se positionne pas, d’après son fondateur, M. Mohamed Sakher El Materi, « comme une nouvelle banque en concurrence avec les établissements bancaires conventionnelle, mais plutôt un apporteur de produits et de services complémentaires et innovants » destinés aux ménages tunisiens, comme aux professionnels et entreprises, en adéquation avec les principes de la finance islamique.
Photo ci-dessus : Mahfoudh Barouni, président du Conseil d’administration de la banque, Amor Nejii, son directeur général, Walid Koubaa, son directeur général adjoint, Hichem Ben Fadhl, son secrétaire général, Cheikh Mohamed Mokhtar Sellami, président du Comité Charia. © Info Tunisie.com


M. Mohamed Sakher El Materi a souligné lors de la cérémonie d’inauguration, que la Banque Zitouna ne manquera pas de contribuer au renforcement du secteur bancaire, dans le respect des lois tunisiennes en matière de fiscalité et de finance, à travers de nouveaux produits, mécanismes et services financiers modernes et innovants.

À travers l’ambition, l’équité, l’innovation et l’engagement, valeurs fondamentales de sa mission, la Banque Zitouna se propose de donner l’image d’une banque innovatrice et contemporaine, de traiter chaque client en cas unique, d’offrir la qualité et la fiabilité des services, tout en offrant la proximité et répondant à une demande incessante de produits inscrits dans la finance islamique.

La naissance de la première banque en Tunisie spécialisée dans la finance islamique est en mesure d’enrichir le paysage bancaire tunisien qui compte actuellement une vingtaine d’institutions financières, d’autant plus qu’elle sera d’un grand apport quant à la diversification des services offerts aux entreprises et au public, en harmonie avec les ambitions présidentielles pour le prochain quinquennat visant de faire de « la Tunisie, un pôle de services bancaires et une place financière régionale ».

Dans une première étape, la Banque Zitouna présentera une trentaine de nouveaux produits, et ouvrira 4 agences pour se déployer, ultérieurement, à ouvrir d’autres succursales à travers le pays.

Optant pour un système d’information de pointe reposant sur les principes de centralisation, automatisation et standardisation, le nouveau-né de la finance islamique en Tunisie, se veut un véritable acteur économique de la place contribuant à la modernité du système bancaire et maximisant sa rentabilité.

L’objectif étant d’atteindre 5% de la part de marché et de réduire davantage les services traditionnels (effectués manuellement) et promouvoir les prestations administratives, ce qui est de nature à maitriser aussi bien les charges que les risques.

Il est à noter que la création de la Banque « Zitouna » a été effectué par 7 actionnaires représentant les plus grands groupes privés tunisiens dont Princesse Holding, l’actionnaire de référence. Et ce, pour un capital de 35 millions de dinars. Un capital qui sera porté à 100 millions de dinars à l’horizon 2011 afin d’accompagner le plan de développement stratégique de la banque.

Dans la perspective de renforcer sa dimension régionale, notamment dans l’espace maghrébin, la Banque Zitouna – première banque spécialisée n’appartenant pas à un groupe bancaire étranger – a élaboré un programme dédiée à la diversification de ses opérations commerciales et de promotion auprès des clients.


Articles récents recommandés