Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Montpellier Agglomération obtient 250 M€ de prêt BEI pour sa ligne 3 du tramway

France | 5 juillet 2011 | src.LeJMED.fr
Montpellier -

Tandis que les lignes 1 et 2 du tramway connaissent un véritable succès depuis leur mise en service, avec plus de 67 millions de voyageurs transportés chaque année, Montpellier Agglomération poursuit le maillage de son territoire et construit un réseau structurant, axe majeur de la politique de déplacement de la collectivité. Ainsi, lundi 4 juillet, MA a signé un prêt de 250 M€, accordé par la BEI (Banque européenne d’investissement), afin de financer la réalisation des 3e et 4e lignes de tramway, associées au redéploiement du réseau de bus.

Photo ci-dessus : Jean-Pierre Moure (à gauche), Président de la Communauté d’Agglomération de Montpellier, et Philippe de Fontaine Vive, vice-Président de la BEI, lors de la signature du prêt, le 4 juillet 2011. © DR - BEI


JPEG - 48.1 ko
Le tramway de Montpellier, dont certaines rames ont été stylisées par… Christian Lacroix ! © DR - BEI

Ce financement de 250 M€ accordé par la Banque européenne d’investissement (BEI) en faveur de Montpellier Agglomération pour la ligne 3 du tramway porte avant tout sur un projet concret bénéficiant à tous les habitants de l’Agglomération de Montpellier ainsi qu’à ses nombreux visiteurs, ce que Philippe de Fontaine Vive, vice-Président de la BEI, a souligné en ces termes :
« Je ne peux que me féliciter de ce partenariat de qualité et de long terme avec Montpellier Agglomération sur un projet engagé pour ses habitants et mené au titre d’une politique de développement durable. Les transports urbains durables sont une priorité européenne et constituent un élément essentiel du développement économique et de la cohésion sociale des territoires, contribuant directement à l’amélioration de la qualité de vie quotidienne des habitants. »

Côté montpelliérain, les représentants de l’agglomération relevaient que le déploiement des nouvelles lignes, en optimisant les correspondances, offrira de nouvelles relations entre les quartiers et permettra de proposer une véritable alternative au « tout automobile », tout en renforçant la cohésion sociale par la garantie de la mobilité de tous les citoyens. De plus, on se félicite que l’institution financière européenne ait décidé d’accompagner une nouvelle fois la collectivité : alors que la BEI avait participé au financement de la ligne 2 à hauteur de 200 M€, ce sont donc 250 M€ supplémentaires (prêts directs et intermédiés) qui viennent honorer la signature de Montpelleur Agglomération.


26 nouvelles stations et 22 rames en plus

Le financement de la BEI – dont une première tranche en prêt direct de 75 M€ au titre de l’exercice 2011 –sur cette ligne 3 du tramway portera plus précisément sur la rénovation de 4 stations et la construction de 26 stations, ainsi que sur l’acquisition de 22 rames d’une capacité chacune de 300 passagers.

Ce prêt s’inscrit dans la continuité des actions prioritaires menées par la BEI en France pour les transports collectifs durables, dans l’objectif de réduire de manière significative les nuisances urbaines et les émissions de CO2 (objectif de 20 % d’ici 2020).

C’est pourquoi la BEI est le premier investisseur en France dans le secteur des transports collectifs durables et met toute sa compétence et son expertise technique et financière, assortie de conditions de prêt attractives, au service des collectivités pour qu’elles puissent développer des moyens de transports collectifs alternatifs à l’usage de la voiture individuelle.

La BEI a ainsi financé 24 tramways sur l’ensemble du territoire français et accompagné 8 régions françaises dans leur projet de rénovation de leur réseau ferré. Les Lignes à Grande Vitesse (LGV) sont également au cœur de l’action de la BEI en France : la Banque vient de signer un financement global de 1, 2 Md € pour la LGV Sud Europe Atlantique, et s’est d’ores et déjà engagée à soutenir la LGV de contournement Nîmes-Montpellier, dans la cadre d’un partenariat Public Privé.

◊ ◊ ◊


À propos de la BEI, la banque de l’Union européenne

La BEI a pour mission d’accorder principalement des prêts à long terme en soutien de projets d’investissements viables, privés ou publics, qui répondent concrètement aux six actions prioritaires de l’Union : cohésion économique et sociale ; protection de l’environnement naturel et urbain ; recherche et innovation ; soutien aux PME ; transport durable et développement des réseaux de transports trans-européens, promotion d’une énergie sûre, compétitive et durable.

Chiffres clefs

Prêts de la BEI en 2010 en faveur notamment des collectivités locales et des entreprises : 72 Mds € au total, soit 460 projets financés.
En France : 4,9 milliards d’EUR, soit 30 projets financés

Transports collectifs

Union Européenne : 8,6 Mds € en 2010, soit 23,7 Mds € depuis 2000.
France : 540 M € en 2010, soit 4 Mds € depuis 2000.

◊ ◊ ◊

Sites de référence
- Site de Montpellier Agglomération
- Site de la La Banque européenne d’investissement (BEI)

Articles récents recommandés