Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Mickaël Picart, « M. EuroMed de la SNCF » : « Nous lançons les jumelages professionnels EuroMed »

Tous pays EUROMED-AFRIQUE | 28 juin 2011 | src.LeJMED.fr
Paris -

Orateur invité au colloque « Nouvelle Égypte, quel devenir ? » organisé sous l’égide du Sénat par « L’Association pour la Fondation France-Égypte », vendredi 17 juin 2011 au Palais du Luxembourg, Mickaël Picart, Conseiller du Secrétaire général de la SNCF, et chargé des questions euro-méditerranéennes, a positivement surpris son auditoire en annonçant la création, par la SNCF et à son initiative, de « jumelages professionnels EuroMed ».

Photo ci-dessus : Mickaël Picart (au centre) durant son intervention au colloque « Nouvelle Égypte, quel devenir ? », au Palais du Luxembourg (Sénat), le 17 juin 2011. © Alfred Mignot - juin 2011


© Alfred Mignot

Tous les Français connaissent la SNCF, peu savent que la grande entreprise nationale est aussi une véritable vitrine du savoir-faire ferroviaire français, présente sur tous les continents, où sa mission est la vente d’expertise ferroviaire dans tous les domaines, de l’exploitation à la maintenance. Elle intervient également dans la mise en concession de réseaux ou de lignes ferroviaires, en assistance à maîtrise d’ouvrage. Enfin, la SNCF assure la formation des personnels des réseaux étrangers en France ou dans leur pays d’origine…

C’est justement ce dernier point – la formation – qui a inspiré Mickaël Picart, Conseiller du SG et en charge des questions euro-méditerranéennes, pour concevoir son projet de « jumelages professionnels Euromed ».

« Le principe est très simple, a expliqué Mickaël Picart aux participants du colloque. Il s’agit d’accueillir sur l’un de nos sites SNCF – par exemple au technicentre de Strasbourg-Birscheim – pendant une semaine, une délégation d’une dizaine de personnes, des cheminots d’un pays sud-méditerranéen. Selon nous, et sans vouloir aller trop avant dans les détails, la délégation pourrait être constituée pour moitié d’opérateurs et de dirigeants. Par exemple, deux responsables de bureau d’étude, un duo de production, deux dirigeants de proximités de production, cinq agents de maintenances référents dans leurs domaines de compétences. Mais, j’ai dit « pourrait », car bien sûr la composition exacte de la délégation sera finalisée avec la compagnie de chemin de fer du pays partenaire. »

JPEG - 53.4 ko
Une vue de la salle Clémenceau, au Palais du Luxembourg (Sénat), vendredi 17 juin 2011, lors du colloque dédié au devenir de l’Égypte nouvelle. © Alfred Mignot - juin 2011

C’est donc une initiative très concrète qu’a exposée Mickaël Picart à l’auditoire, qui n’a pas manqué de s’en féliciter, et d’autant plus que le propos du « M. EuroMed de la SNCF » ne relevait pas du simple effet d’annonce, puisque les jumelages professionnels EuroMed de la SNCF sont déjà… sur les rails !

« Je me trouvais en Tunisie début juin, raconte Mickaël Picart, où j’ai participé à la table ronde sur le thème de la « Coopération Tunisie – Europe ». C’est à cette occasion que j’ai parlé pour la première fois publiquement de ce projet, et je peux vous dire que l’accueil a été formidable, particulièrement par nos partenaires de la SNCFT, la Société nationale des chemins de fer tunisiens. C’est une première concrétisation qui se met donc en place, mais nous avons depuis pris également des contacts au Maroc, bientôt en Egypte, en Algérie… ».


« La SNCF entend affirmer de plus en plus
son engagement pro-méditerranéen »

Durant leur séjour, les cheminots participant au jumelage professionnel seront invités à suivre un programme de découverte des méthodes de travail de la SNCF, tant pour l’ingénierie que pour la qualité industrielle et l’évaluation des retours clients, mais aussi, ils pourront assister à des démonstrations de savoir-faire spécifiques – par exemple la découpe au plasma – et… « l’aspect humain » ne sera pas oublié, au contraire, car tout le programme visera à privilégier les échanges entre participants…

« La SNCF, comme vous le savez bien, est une entreprise emblématique de la France, relève Mickaël Piacart. Malgré la pression de la globalisation, elle continue d’incarner certaines valeurs non négociables pour nous. Des valeurs humanistes, sociétales, patrimoniales, culturelles… C’est d’ailleurs pourquoi nous avons été très heureux d’avoir été sollicités par le Conseil culturel de l’UPM pour assurer à nos frais l’acheminement des 500 000 livres que la BNF a offerts à la Bibliotheca Alexadrina, en décembre 2009…

Maintenant, avec nos « jumelages professionnels EuroMed », nous prenons à notre tour une première initiative dans l’espace EuroMed, initiative qui est appelée à essaimer largement, car la SNCF entend affirmer de plus en plus son engagement pro-méditerranéen. Et je suis particulièrement heureux d’en avoir la charge ».

Une initiative, en tout cas, qui ressemble fortement à une idée de « bonne pratique » qui pourrait inspirer bien des réseaux professionnels euro-méditerranéens.

© Alfred Mignot

◊ ◊ ◊

Sur le même thème :

- Mickaël Picart : « La SNCF tient à jouer un rôle actif dans la coopération euroméditerranéenne »

Articles récents recommandés