Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Le tourisme, première activité économique, facteur d’intégration et d’innovation en Méditerranée

Paris - Première activité économique en Méditerranée, le tourisme est un secteur porteur d’intégration et d’innovation entre les deux rives. La Méditerranée est la plus grande destination touristique au monde ; le secteur a engendré près de 200 milliards d’euros de recettes en 2008, selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, et constitue donc la première activité économique de la région.

Photo ci-dessus - Vue panoramique de la tour de Pise et du Camposanto. © Fusky

Selon le rapport de l’OMT, le tourisme est « à la source d’investissements majeurs en Méditerranée : transports, immobilier touristique (qui se retrouvent aux premiers postes des IDE), aux côtés d’investissements essentiellement en capital : production, distribution, réceptifs, et en aménagements/équipements. L’hébergement et le réceptif se caractérisent par une grande majorité de petites et très petites entreprises, aux côtés de très grands groupes internationaux. L’activité n’est donc pas facile à cerner. »

La tendance 2009 est à la baisse pour les arrivées internationales en Méditerranée. Selon la Mediterranean Travel Association (META), il s’agirait de la plus forte baisse depuis 2000, avec une diminution de 6,4 % des arrivées internationales et une part de marché "Monde" qui perdrait 0,5% (s’établissant ainsi à 32%). Cette baisse impacte majoritairement les pays méditerranéens de l’Union européenne (‐ 9,55 %).

Le nouvel engouement pour le tourisme "durable"

Avec le projet d’Union pour la Méditerranée et le Traité de Lisbonne, des initiatives se développent en faveur d’un tourisme de qualité, durable, plus respectueux de l’environnement et des pratiques sociales, culturelles et économiques des populations locales. Aujourd’hui, le secteur du tourisme durable connaît un réel engouement, mais le grand nombre de certifications existantes –plus de 400, avec notamment Green Globe, Ecolabel, EMAS, etc. - nuit à sa visibilité.

Parallèlement au développement de nouvelles pratiques touristiques, de nouveaux enjeux apparaissent, comme les formations en communication, marketing, TIC… ou la place donnée aux agences de voyage ou aux portails internet. Le défi principal réside dans la formation : selon WTTC-Plan Bleu, 10 millions de personnes travaillent dans le tourisme en Méditerranée, « dont la majorité sont employés dans l’hôtellerie, la restauration et les cafés (HORECA). La part des jeunes (moins de 25 ans) y est majoritaire ».

Le rapport recense également les projets de développement de niches touristiques menés dans l’espace méditerranéen dans de nombreux domaines et notamment le Projet Euromed Aviation, qui vise à l’émergence d’un espace aérien commun, le développement des croisières (la Méditerranée étant la deuxième zone de croisières en termes d’affluence, après les Caraïbes) et du yachting, l’intégration des îles méditerranéennes dans le développement touristique de la région, avec les réseaux IMEDOC ou ANSIM par exemple, etc.

La mise en place d’un Observatoire
du tourisme euro‐méditerranéen

Des outils statistiques sont en cours en développement avec notamment la mise en place d’un « Observatoire du tourisme Euro‐méditerranéen, opérationnel à court terme (un an) et à disposition des professionnels du tourisme, contenant des données quantitatives et qualitatives, en termes d’arrivées et de dépenses (volume d’activité), à la fois en ce qui concerne les arrivées de tourisme international et celles du tourisme domestique, réparties entre les différents types de tourisme : affinitaire, agrément, affaires, visite des parents et amis, santé, culturel, cultuel, etc. »

La création d’une nouvelle agence est également en cours de réflexion : META propose la création d’une « Agence méditerranéenne de coopération et de développement touristique » qui aurait pour but de « faciliter le dialogue sur les thèmes du réchauffement climatique, la protection de l’environnement, l’évolution du tourisme dans le monde actuel, le rôle des collectivités territoriales, etc. »

Articles récents recommandés