Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

El Jem - Tunisie - 10 juillet au 7 août 2010

Le légendaire Festival… Symphonique d’El Jem

Tunisie | 25 juillet 2010 | src.Festival symphonique d’El Jem
El Jem -

En Tunisie, depuis 1985, la ville d’El Jem est la seule du monde arabe à organiser un festival véritablement international consacré à la musique symphonique. Il est abrité par l’amphithéâtre romain d’El Jem, construit vers le IIIe siècle, et doté d’une capacité d’accueil comprise entre 27 000 et 30 000 spectateurs.

Photo ci-dessus : Yasmine Azaïez, la jeune violoniste tunisienne, a participé en soliste au récital d’ouverture de l’Orchestre du Bal de l’opéra de Vienne. © DR


Depuis sa création, le Festival International de Musique Symphonique d’El Jem attire de nombreux orchestres, parmi les plus prestigieux : dont l’Orchestre du Bal de l’opéra de Vienne, l’Orchestre symphonique national d’Algérie, l’Orchestre philharmonique de Rome, l’Orchestre symphonique Globalis de Moscou ou encore l’Orchestre symphonique tunisien et L’Orchestre de l’Opéra de Toulon Provence-Méditerranée.

Le programme de la 25e édition, du 10 juillet au 7 août 2010


10 Juillet 2010 - L’Orchestre du Bal de l’opéra de Vienne, avec Yasmine Azaiez, soliste

L’Orchestre du Bal de l‘Opéra, fondé en 1982, a effectué de nombreuses tournées dans plus de 30 pays de tous les continents. Son concert actuel est son 12e à El Jem.

Johann Strauss - Ouverture de l’opérette "Une nuit à Venise "

Johann Strauss - "Sang viennois ", Valse op.354 (avec ballet)

Franz Lehar - "Tout mon cœur est à toi",Air pour ténor de l’opérette "Le Pays du sourire"

Joseph Lanner - " Les Valses de Schoenbrunn " op. 200

Eduard Strauss - "Voie libre", Polka rapide op.45 (avec ballet)

Franz Lehar - " Je suis amoureuse ", Air pour soprano de l’opérette "Le Monde est beau "

Ludwig van Beethoven - Romance no. 2 op. 50 en F-Majeur pour violon et orchestre. Soliste : Yasmine Azaiez, violon

Franz Leha - " Qui nous a mis l’amour dans le fond du cœur ? ". Duo de l’opérette “Le Pays du Sourire"

Karl Komza - " Les Filles de Baden ", Valse op. 257

Franz von Suppé - Marche « Fatinitza »

Robert Stolz - " J’aime les femmes, les blondes et les brunes ",Air pour ténor de l’opérette " Deux cœurs à trois temps "

Johann Strauss fils - " Journaux du matin ", Valse op. 279 (avec ballet)

Carl Michael Ziehrer - "Laissez aller ", Polka rapide op. 386

Emmerich Kálmán - "Quand j’écoute les violons des tsiganes ", Air pour soprano de l’opérette " La Comtesse Mariza "

Josef Strauss - " Ma vie est amour et joie ", Valse op.263

Johann Strauss fils - "Eljen a Magyar ", Polka rapide op. 332 (avec ballet)

Emmerich Kálmán - " Mon Dieu, qu’est-ce-qui se passe aujourd’hui ? ",Duo de l’opérette "La Comtesse Mariza "


17 Juillet 2010 - I Musici (Italie)

En 1952, douze talentueux musiciens, originaires de Rome et d’autres villes de l’Italie, et diplômés pour la plupart de la prestigieuse Académie de Santa Cecilia,décident de créer un groupe sans chef d’orchestre, et choisissent un nom évocateur et simple à la fois : I Musici (Les Musiciens). Cette formule inédite a suscité l’enthousiasme de nombreux critiques et musiciens italiens.

Dés le début de leur carrière, ils ont remporté un grand succès, en devenant rapidement reconnus sur la scène musicale internationale

Au programme de leur prestation :

Giovanni Battista Pergolesi - Sinfonia in Fa maggiore, per archi e continuo.

Antonio Vivaldi - Concerto in re maggiore per violino.

Antonio Vivaldi - Concerto in sol minore per due violoncelli, archi e continuo. Solisti : Vito Paternoster e Pietro Bosna, violoncelli

Francesco Geminiani - Concerto grosso n. 12 della sonata op. 5 n. 12 di Arcangelo Corelli, “La follia” per archi e cembalo. Tema e 24 variazioni

Antonio Vivaldi - Le Quattro Stagioni. Quattro concerti per violino, archi e continuo dal "Il cimento dell’Armonia e dell’Invenzione", op. 8, n. 1-4. Solista : Antonio Anselmi, violino

22 Juillet 2010 - L’Orchestre Symphonique Tunisien et Graffiti Classic’s

La création en 1969 de l’orchestre symphonique tunisien constitua un évènement culturel important. Depuis la création de l’orchestre plusieurs solistes et chefs d’orchestre de différents pays de réputation internationale ont participé à ses concerts, de même que des formations telles que « Le Quintette Magnificat », « La Camerata de France » « L’Orchestre Philharmonique du Maroc » etc.

Entre le Festival d’El Jem et l’Orchestre Symphonique Tunisien, il y a plus d’un lien : le Festival est le cadre le plus adapté aux prestations de l’orchestre. Celui-ci est devenu son ami le plus fidèle, ainsi que son chef, Sem Slimane.

Au programme : W.A.Mozart

- Divertimento, K.138

- Concerto pour piano n 11 en Fa Majeur

Soliste : Todor Petrov

- Air de Marcellina de l’opéra « Les noces de Figaro »

- Motet « Exultate Jubilate »

Soliste : Adriana Grekova


26 Juillet 2010 - Musique Soufi : Spectacle "HADHRA 2010"
Réalisation : Fadhel JAZIRI (Tunisie)

La visée du travail de Fadhel Jaziri dans la Hadhra 2010 n’est pas la fixation d’un folklore teinté de mysticisme et de nostalgie, vécu comme une fuite hors du contemporain. Elle est la mise en scène de la mémoire dans le théâtre du présent, elle est le présent, l’inactuel dans toute sa force d’avant garde, la lutte de la musique contre la dispersion du temps dans une unité créatrice.

Ce travail méticuleux sur les chants soufis tels qu’ils ont été répercutés et transmis par la tradition confrérique dans les diverses zâwiyas de Tunis, exige non pas de les restaurer dans leurs formes désuètes, mais de les recomposer et de les retranscrire dans le langage de notre époque, afin d’en faire une œuvre vivante du présent.

Hadhra 2010 est le domaine enchanté de nos démons dionysiaques et bienveillants, la célébration de nos extases, la configuration de nos passions. Elle fait de nous des initiés, des inspirés de notre temps, des habités de notre époque.


27 Juillet 2010 - Festival off : Husnü Senlendirici –Turquie


31 juillet 2010 - L’Orchestre de l’Opéra de Toulon Provence-Méditerranée

Programme :

MOZART - Idoménée - air d’Ilia - "Quando avrai fine omai … Padre, germani, addio"

MOZART - Don Giovanni - air de Zerlina - "Batti batti"

POULENC - Deux marches et un intermède

MOZART - Les noces de Figaro - air de Susanna - "Deh vieni"

KRAUS - Ouverture Enée à Carthage

ROSSINI - Le barbier de Séville - air de Rosina -"Una voce poco fa"

BEETHOVEN - Symphonie n° 8

Direction musicale : Alexandre Myrat - Soprano : Anna KASYAN


5 août 2010 - The three Ladies of blues

Joan Faulkner, Cynthia Utterbach et Joane Bell, le trio américain de cette troupe animera un concert aux rythmes du blues et du Gospel.

Comme à l’accoutumée, et toujours fidèles à leur genre musical, les trois Américaines animeront une soirée où elles interpréteront des chansons alliant jazz, blues et gospel. Toutes virtuoses du piano, de la basse et de la batterie, les trois musiciennes tenteront de convaincre le public d’Eljem, durant leur concert, qui durera plus de deux heures.

Grâce aux rythmes chaloupés du Blues et du Gospel, le trio féminin fera exploser une musique colorée grâce à une capacité à transmettre la joie et l’énergie, tout au long de la soirée, au grand bonheur des amateurs de la “black music”.

Devenu célèbre grâce à certaines figures de proue du jazz et du blues américain, ce groupe qui a enregistré dans les années 60, de nombreux succès, notamment avec la collaboration d’un des monuments du jazz, Ella Fitzgerald, n’a cessé de se propulser au sommet de la musique afro-américaine.

Ayant évolué toujours sous l’ombre des grands jazzmen et bluesmen américains, les "ladies of blues", fidèles aux monuments de la musique noire, ont repris plusieurs des chansons des figures américaines comme Ruth Brown, Diana Washington, Louis Armstrong et tant d’autres.

Durant la plupart de leurs soirées, les trois dames n’ont cessé de rendre hommage à Count Basie, Lionel Hampton et John Coltrane. C’est donc une soirée explosive qui est attendue le 5 août à El jem. Au grand bonheur des connaisseurs et des fans du blues, du jazz et du gospel.


7 août 2010 - les solistes du Théâtre San Carlo de Naples-Italie

Le groupe des Solistes de San Carlo s’est formé au sein de l’Orchestre du Théâtre San Carlo de Naples. Avec plus de 25 ans de carrière, ces musiciens ont tenu des concerts dans les plus prestigieuses salles de l’Italie et de l’étranger.

Au programme de leur prestation à El Jem :

G. Verdi - Ma se m’è forza perderti, de l’opéra "Un ballo in maschera"

G. Verdi - Morrò, ma prima in grazia, de l’opéra “Un ballo in maschera”

G. Verdi - Ritorna vincitor, de l’opéra “Aida”

G. Verdi - La donna è mobile, de l’opéra “Rigoletto”

G. Puccini - Che gelida manina, de l’opéra "La Bohème"

G. Puccini - Sì, mi chimano Mimi, de l’opéra "La Bohème"

G. Puccini - E lucean le stelle, de l’opéra “ Tosca “

G.Puccini - Vissi d’arte, de l’opéra “Tosca”

G. Puccini - I Crisantemi per quartetto d’archi

G.Puccini - Recondita armonia, de l’opéra “Tosca”

G. Puccini - Un bel dì vedrem, de l’opéra “Madama Butterfly”

G.Puccini - Nessun dorma, de l’opéra “Turandot”


Informations pratiques

Visiter le site du Festival symphonique d’El Jem


Articles récents recommandés