Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Le Président Macky Sall obtient 12 milliards d’euros à Paris pour la phase II de son Plan Sénégal Émergent

18 décembre 2018
Le président sénégalais Macky Sall à Paris, le 17 décembre 2018. © gcsenegal.gouv.sn
Le président sénégalais Macky Sall peut vraiment être satisfait : en déplacement à Paris lundi 17 et mardi 18 décembre pour y conduire un Groupe Consultatif visant à collecter 4,35 milliards d’euros pour financer la phase II de son Plan Sénégal Émergent (PSE), c’est dès lundi en fin d’après midi que la collecte de 12 milliards d’euros a pu être annoncée ! Et ce même jour au siège parisien du Medef, des personnalités franco-sénégalaises ont lancé le Dakar Finance Cluster.

 »>.

par Alfred Mignot, AfricaPresse.Paris (AP.P)

 »>.

Organisées avec l’appui de la Banque Mondiale et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ces deux journées parisiennes du Groupe Consultatif sénégalais ont pour objectif de convaincre un maximum de partenaires autour de la phase II du Plan Sénégal Émergent (PSE), en vue de mobiliser les ressources complémentaires pour financer le développement sur la période 2019-2023.

La démarche se trouve certes facilitée par les bonnes performances affichées par le Sénégal depuis plusieurs années, et que le président Macky Sall et ses ministres se sont attachés à faire valoir : 6 % de croissance en moyenne depuis 2015, 7,2 % en 2017, un endettement contenu à 47,6 % du PIB et un faible taux d’inflation de 1,7 % en 2017.

À ces indicateurs macroéconomiques positifs viennent s’ajouter les réalisations de la phase I du PSE : mise en service d’une autoroute à péage et d’un TER (qui sera inauguré en janvier 2019), une production d’énergie atteignant 1 141 MW, soit le double du niveau de 2011, 31 places gagnées en trois ans par le pays au classement Doing Business (de la 171e à la 140e place)… 

Le Sénégal a aussi beaucoup progressé sur le registre social, puisque désormais « 47 % de la population bénéficie d’une assurance maladie », a précisé le Président Macky Sall.

Presque trois plus fois qu’attendu
de promesses de financement !

Tout cela fait que le Sénégal inspire la confiance… La preuve en est qu’au terme de la première journée parisienne du Groupe Consultatif, les 12 milliards d’euros de promis par les bailleurs institutionnels représentent presque le triple de ce qui était recherché, soit 4,35 Md€, selon une ventilation non entièrement connue à ce stade, mais dont voici quelques éléments : 3,7 milliards d’euros de la Banque mondiale, 2,3 milliards de dollars de la Banque africaine de développement, 1,5 milliard d’euros de la France…Pour la journée du 18 décembre, dédiée aux investisseurs privés, les autorités sénégalaises affichent cette fois l’objectif de 2,8 milliards de dollars de promesses d’investissement.

Ces financements serviront à developper les secteurs prioritaires de la phase II du PSE : notamment l’agriculture, l’agro-industrie, les infrastructures, l’énergie, l’économie numérique, le tourisme et la finance.

Ministre délégué auprès du président de la République, chargé du Plan Sénégal Émergent, Cheikh Kanté s’est montré ainsi particulièrement fier et heureux d’annoncer la bonne nouvelle quasi en direct aux personnalités réunies lundi après-midi au siège parisien du Medef, afin de procéder au lancement du Dakar Finance Cluster* (DFC), coprésidé par lui-même et l’économiste Christian de Boissieu, côté français.

◊ ◊ ◊

*ARTICLE À VENIR sur la création du Dakar Finance Cluster.

◊ ◊ ◊

Articles récents recommandés