Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

La Tunisie met en place un réseau administratif électronique intégré

3 octobre 2009 | src.InfoTunisie
Tunis - Un accord cadre a été signé jeudi, entre le centre National de l’Informatique (CNI) et l’opérateur public Tunisie Télécom, portant sur la mise en place d’un réseau administratif électronique intégré et sécurisé. Cet accord s’est assigné comme objectifs principaux : le renforcement de la base de données des communications et le raccordement au réseau de fibres optiques sécurisés couvrant dans une première étape le Grand Tunis et cela à travers les techniques IP-MPLS offrant des réseaux virtuels privés sécurisés, dans toutes les directions des ministères, avec un haut débit couvrant les besoins, actuels et futurs, pour l’administration ainsi que la mise en place des services de téléphonie et de visioconférences.

Cette convention a confié à Tunisie Télécom la tâche de relier toutes les structures administratifs, situées dans le Grand Tunis, ainsi que les ministères par des fibres optiques. Ils seront, également, reliés par lignes ADSL.

Notons que le centre national d’informatique sera, aussi, raccordé par des deux fibres optiques.Cet accord a été signé par M. Montassar Ouaili, PDG de Tunisie Télécom et M.Tahar Hfaiedh, directeur général du CNI sous la présidence M. Hadj Gley, ministre des technologies de la communication.

A ce propos, M. Hadj Gley a indiqué que le projet du réseau administratif intégré permet de moderniser les services administratifs et d’améliorer la qualité des services rendus aux citoyens afin d’édifier une administration moderne, active et capable de contribuer avec efficience à la dynamique économique de notre pays.

Par ailleurs, il importe de donner un aperçu historique sur l’administration de communication, qui a vu le jour, au cours des années quatre-vingt, à la suite de l’achèvement de plusieurs systèmes d’information qui ont permis de changer de nombreuses procédures administratives tels que la gestion des ressources humaines et le suivi de l’engagement des dépenses de l’État.

En ajoutant que le passage à l’administration électronique vient s’adapter aux grands projets mis en œuvre en Tunisie et le partenariat entre Tunisie Télécom et le CNI pour la réalisation de ce projet, permettra de connecter dans une première étape 500 services administratifs et va être appuyé par l’adhésion des entreprises privées pour la mise en place de l’e-administration.

Dans le cadre de la réalisation de diverses orientations du programme présidentiel pour la période (2004-2009), plusieurs mesures ont été prises, visant à donner un nouvel élan à l’e-administration. Parmi ces mesures, la décision du Conseil ministériel qui s’est tenue en septembre 2006, fondée sur un plan d’action adopté durant cette période.

Articles récents recommandés