Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

La Tunisie confirme son rang de 1er exportateur industriel sud-méditerranéen vers l’Europe

Tunisie | 29 juillet 2010 | src.InfoTunisie
Tunis -

Selon les statistiques d’Eurostat portant sur le premier semestre 2010, la Tunisie s’est classée au rang de premier pays exportateur sud Meda vers l’Union européenne. La Tunisie préserve ainsi une position de leader acquise en 2008 et confortée en 2009.

Photo ci-dessus : Radès, premier port de commerce de Tunisie. © Citizen59


Par ailleurs, les données publiées par le ministère tunisien de l’Industrie et de la Technologie ont montré que les exportations industrielles ont enregistré une croissance d’une valeur de 9 325 MDT, contre 7 997 MDT par rapport à la même période de l’année 2009.

Cette performance est due principalement au secteur des industries mécaniques et électriques (IME), premier secteur industriel exportateur qui a enregistré pour le premier semestre de l’année en cours une croissance de 39 % par rapport à la même période de l’année 2009.

Cette performance est imputable également, au secteur du textile habillement qui a affiché une croissance de 4,6 % pour la même période.

A l’instar de la dynamique des exportations industrielles, le secteur des phosphates et ses dérivés a bénéficié lui aussi d’une conjoncture de reprise.

Il affiche une balance commerciale excédentaire de 901 MDT, soit une progression de 255 MDT par rapport à la prévision budgétaire de l’année 2010.

Cette progression est due essentiellement à la hausse des prix du phosphate et des engrais phosphatés, qui s’explique par l’explosion de la demande mondiale de produits agricoles et le besoin d’élargir les surfaces cultivables.

Il est prévu que la production nationale en phosphates soit de l’ordre de 9 millions de tonnes au début de 2011 contre une moyenne de 8 millions de tonnes actuellement.

Adhésions en forte hausse au Programme de Mise à Niveau

L’ensemble de ces performances sont également imputables aux efforts continus conduits par les entreprises en termes de compétitivité et de développement technologique, qui se traduisent par une adhésion toujours plus importante au Programme de Mise à Niveau (PMN) et au Programme National de la Qualité (PNQ).

Le programme de Mise à Niveau a enregistré une croissance de 45 % des adhésions, soit 260 entreprises contre 179 pour la même période de l’année 2009.

Le nombre des entreprises ayant adhéré au Programme de Mise à Niveau a atteint, entre 1995 et 2010, environ 4794 entreprises, dont les dossiers de 3 216 d’entre elles ont été approuvés moyennant des investissements globaux de 5391 MDT et de primes d’une valeur de 749 MDT.

Au niveau du Programme National de la Qualité, qui constitue une composante complémentaire des efforts de mise à niveau de l’industrie, le nombre des entreprises certifiées s’élève actuellement à 1 457. Pour le premier semestre de l’année 2010, ce programme a certifié 90 nouvelles entreprises.

Les mesures conjoncturelles d’appui aux PME mises en place début 2009 et reconduites à deux reprises (pour une période totale de 18 mois) et en particulier au profit des entreprises exportatrices aux fins de contenir les effets de la crise financière, ont eu un impact positif sur le rendement de ces entreprises et la préservation des postes d’emploi.

Ce programme de soutien a profité à pas moins de 427 entreprises et a engendré 118 200 emplois.


Articles récents recommandés