Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

La France et la Syrie consolident leurs relations par la signature de plusieurs accords de coopération

France - Syrie | 20 décembre 2009 | src.Agence SANA
Damas - À l’occasion du déplacement en Syrie de Mme Christine Lagarde, ministre française de l’Économie, de l’industrie et de l’emploi, plusieurs accords de coopération ont été signés ou confirmés entre les deux pays. Au menu : renforcement du Club franco-syrien des hommes d’affaires, coopération sur le transport maritime, expertises et projets sur l’énergie, les chemins de fer et le métro, confirmation de l’intérêt syrien pour l’achat de 50 Airbus…

Photo ci-dessus : Mme Christine Lagarde, ministre française de l’Économie, de l’industrie et de l’emploi, s’entretenant avec le Président syrien Bachar al-Assad. © MINEFI


En présence de Mme Christine Lagarde, ministre française de l’Économie, de l’industrie et de l’emploi, et de M. Abdallah al-Dardari, vice-président du conseil des Ministres pour les affaires économiques, le Club des entrepreneurs syro-français a tenu sa deuxième séance de travail à Damas, jeudi 17 décembre, avec la participation d’un important nombre d’hommes d’affaires syriens et français qui accompagnent Mme Lagarde.

Le club a discuté de son plan pour l’année prochaine qui prévoit l’augmentation des adhérents des deux pays, et l’inclusion dans le club des chambres d’économie et des unions présentes dans les deux pays. Deux réunions du club sont envisagées en 2010, l’une à Damas et l’autre à Paris.

Les concertations étaient centrées sur la coopération des deux pays dans les domaines du transport aérien, routier et ferroviaire, l’énergie traditionnelle et renouvelable, les projets d’énergie solaire, la coopération dans les domaines du marché du travail et des PME, de l’assurance sociale, et le renforcement du dialogue social…

M. al-Dardari, intervenant au début de la séance, a souligné l’importance de la coopération économique et d’investissement entre les deux pays et le désir de la Syrie de profiter des expertises françaises pour faire réussir les projets d’investissement dans les secteurs des infrastructures, de l’énergie et autres. De son côté Mme Lagarde a tenu à mettre l’accent sur la crédibilité de la Syrie, manifestée durant les visites échangées durant les mois derniers par les hommes d’affaires des deux pays.

Trois accords de coopération signés

Trois accords de coopération ont été signés : l’un entre la Chambre de navigation maritime syrienne et l’Union du transport maritime et naval de Marseille ; un autre entre l’établissement des Chemins de fer syriens et la CMA-CGM ; un troisième entre les commissions de standardisation dans les deux pays.

Un mémorandum portant établissement d’une centrale de contrôle du réseau d’électricité en Syrie et une déclaration d’intention pour le financement par la France du projet du métro de Damas et pour le soutien de l’élaboration d’une loi-cadre concernant l’association entre les secteurs public et privé, ont été signés également, ainsi que le plan de travail du Club des entrepreneurs syro-français pour l’année 2010.

Des relations France - Syrie consolidées

Dans une conférence de presse tenue au terme de cette réunion, M. al-Dardari a affirmé que les deux parties étaient résolues à supprimer tous les obstacles entravant la bonne marche de la coopération syro-française et à soutenir le rôle des secteurs public et privé dans les deux pays pour consolider les relations économiques bilatérales.

Mme Lagarde a de son côté indiqué que sa visite en Syrie s’inscrivait dans le cadre de la consolidation des relations des deux pays dans tous les domaines en vue de parvenir à des associations réelles à l’avenir.

Elle a fait savoir que ses entretiens en Syrie avaient porté également sur l’importance de la signature de l’accord d’association entre la Syrie et l’Union Européenne, l’estimant dans l’intérêt des deux parties, précisant que les accords signés aujourd’hui n’avaient aucun lien avec l’accord d’association Syrie-UE.

Soulignant le rôle que joue l’Agence française pour le développement en Syrie, Mme Lagarde a affirmé que la France contribuera au financement conjoint des projets de développement dans le pays, en consultation avec la BEI.

Airbus : prorogation du mémorandum d’entente

Mme Lagarde s’est dit heureuse de la prorogation du mémorandum d’entente entre la SyrianAir et La société Airbus, signé au début de l’année et portant achat par la Syrie de 14 avions qui seraient livrés entre 2010 et 2018, et engagement de la France à vendre à la Syrie 36 avions Airbus entre les années 2018-2028.

À ces entretiens avaient pris part du partie syrienne les ministres de l’économie et du commerce, des affaires sociales et du travail, de l’industrie, du transport, des télécommunications et de la technologie, de l’électricité, et de l’administration locale, le président du Conseil d’État au plan, les directeurs généraux de la commission de l’investissement et de la commission d’impôts et des taxes, et les ambassadeurs des deux pays.

Rappelons que les deux parties avaient signé la semaine dernière à Paris un accord de coopération financière et une note de compréhension issue de l’accord signé avec la société Bull, pour l’informatisation du système fiscal en Syrie.

La visite de Mme Lagarde en Syrie s’inscrit dans le cadre du désir commun des deux pays à consolider leurs relations de coopération sur base de confiance et de crédibilité mutuels.

Gh. H. - Agence SANA

Articles récents recommandés