Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

La Commission UE alloue 100 M € à l’Autorité palestinienne pour le maintien des services publics

Palestine | 28 décembre 2010 | src.Commission UE
Bruxelles -

La Commission européenne a décidé d’accorder une première enveloppe d’un montant de 100 millions d’euros au Territoire palestinien occupé, dans le cadre de son budget pour 2011. Elle aidera ainsi l’Autorité palestinienne à maintenir les services publics essentiels à travers tout le territoire.

Photo ci-dessus : Catherine Ashton, vice-présidente de la Commission UE et haute représentante pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité © Parlement européen


Selon un communiqué de presse, Catherine Ashton, la Haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et vice-présidente de la Commission européenne a déclaré : « Cette décision montre le solide engagement politique et financier de l’Union européenne envers l’Autorité palestinienne et son Premier ministre, Salam Fayyad, en vue de la construction d’un État palestinien démocratique et viable. La création d’un État palestinien est un élément essentiel pour arriver à une solution pacifique, réaliste et durable du conflit ».

Lorsqu’il a annoncé l’octroi de cette enveloppe, Štefan Füle, le commissaire européen en charge de l’élargissement et de la politique de voisinage, a ajouté :
« Avec la décision d’aujourd’hui, la Commission entend montrer au peuple palestinien qu’il peut compter sur le maintien de notre soutien en 2011, comme par le passé.
Notre aide sera canalisée par le biais de PEGASE. L’Union espère que les États membres et les autres donateurs continueront à soutenir le peuple palestinien par le biais de ce mécanisme. »

Avec cette décision, l’UE fait plus que tenir les promesses qu’elle avait faites lors de la conférence des bailleurs de fonds de Paris, en décembre 2007.

Sur l’enveloppe annoncée, 60 millions d’euros seront versés par le biais du mécanisme européen d’aide au Territoire palestinien occupé, PEGASE, qui a été lancé en février 2008. Ces fonds aideront l’Autorité palestinienne à payer les salaires et les retraites des fonctionnaires essentiels à la communauté (en particulier le personnel médical et enseignant).

Jusqu’à présent, la Commission a déjà accordé 696 millions d’euros de soutien financier direct à l’Autorité palestinienne, à travers ce mécanisme, et les États membres ont fourni une aide supplémentaire de 265 millions d’euros.

Les 40 millions restants seront alloués au budget principal de l’UNRWA, l’Office de secours et de travaux des Nations unies. L’UNWRA fournit des services de base dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la sécurité sociale à 4,7 millions de réfugiés depuis 1949. L’UE et ses États membres sont les plus importants donateurs de l’UNRWA.


Articles récents recommandés