Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

La CCI Paris s’engage fort pour la réussite
de « La France au Liban », à Beyrouth en mars 2010

France - Liban | 29 octobre 2009 | src.leJMED.fr
Paris - Beyrouth - Entre la France et le Liban, les liens d’amitié et d’affaires se sont encore fortement renforcés en 2008 et 2009. Les CCI de Paris et de Beyrouth, la CC franco-libanaise et la Mission économique de la France à Beyrouth viennent d’annoncer l’événement qui illustrera l’importance de ces liens : « La France au Liban », à Beyrouth, en mars 2010.

Photo d’ouverture : Pierre Simon, Président de la CCI Paris et, en arrière-plan, Pierre Rozek, vice-Président exécutif de la CC franco-libanaise - © lejMED.fr

.

L’annonce de cette semaine au cours de laquelle « la France exposera ses savoir-faire à Beyrouth » a été faite conjointement par les trois CCI initiatrices de l’événement, dans le grand salon de la CCI de Paris, mardi 20 octobre, en ouverture d’un séminaire dédié au « Liban, espace de croissance et d’opportunités ».

JPEG - 56.8 ko
Pierre Simon, Président de la CCI Paris - © leJMED.fr

Dans son propos liminaire, le Président Pierre Simon (CCI Paris) se félicita tout d’abord de la stabilité retrouvée du Liban, et du dynamisme de sa communauté d’affaires.
Puis, il rappela « l’engagement fort et ancien de la Chambre de Commerce et d’Industrie Paris pour le Liban, pôle d’excellence reconnu sur l’ensemble du Proche et Moyen Orient : en 1996, nous avons été à l’origine de la création de l’Ecole Supérieure des Affaires de Beyrouth, l’ESA, sous l’impulsion du Président Jacques Chirac. (…) En 2008, nous avons créé la première édition du Salon du Liban, devenu “Project Lebanon” en 2009, et, bien sûr, nous accompagnons régulièrement à la découverte du “Pays du cèdre” des groupes de PME et TPE… Nous allons donc tout faire pour que cette opération, en mars 2010, soit une grande réussite ! Et je puis déjà vous annoncer qu’elle sera suivie, en 2011, par une “Semaine du Liban en France”, à laquelle nous apporterons aussi, bien évidemment, tout notre soutien ».

JPEG - 54.5 ko
Pierre Rozek, vice-Président exécutif de la CC franco-libanaise © leJMED.fr

Pierre Rozek, vice-Président exécutif de la CC franco-libanaise, souligna « l’amitié indéfectible entre la France et le Liban » avant de relever qu’en 2009, et malgré la crise mondiale qui l’affecte peu, le Liban enregistrera une croissance de quelque 7 %, la plus élevée de la région. Le Liban affiche aussi une balance des paiements très positive, ses réserves sont supérieures à 25 Mds $, et les dépôts bancaires atteignent 95 Mds $.
« Désormais, releva-t-il, le Liban inspire à nouveau confiance à la communauté internationale. Les Libanais ont la passion d’entreprendre et si le Liban est un petit pays, il est aussi la plaque-tournante d’une grande région. Et puis, vous le savez, mais permettez que je m’en réjouisse : depuis 2008, la France est devenue le premier fournisseur du Liban ».

JPEG - 58.3 ko
Gaby Tamer, vice-Président de la CCI et d’agriculture de Beyrouth Mont-Liban - © leJMED.fr

Gaby Tamer, vice-Président de la CCI et d’agriculture de Beyrouth Mont-Liban, se félicita de la volonté exprimée par le Président de la République et le Premier ministre français (notamment lors de la visite de ce dernier au Liban, en novembre 2008) de renforcer la coopération entre les deux pays, tandis que

JPEG - 50.2 ko
S.E. Boutros Assaker, Ambassadeur du Liban en France - © leJMED.fr

S.E. Boutros Assaker, Ambassadeur du Liban en France, releva que, outre la tendance renforcée à l’amélioration de ses performances économiques, le Liban a engagé plusieurs réformes, administratives et économiques (privatisation de l’électricité et des transports en gestation), et avance vers une meilleure gouvernance, notamment en agissant contre la corruption. Lui aussi se félicita que la France soit devenue le premier partenaire économique du Liban…

La France et le Liban en 2008

JPEG - 37.3 ko
Nicolas Vassitch, Conseiller commercial de la Mission économique de l’Ambassade de France au Liban - © DR

Intervenant à son tour, Nicolas Vassitch, Conseiller commercial de la Mission économique de l’Ambassade de France au Liban, mit en exergue le tableau de bord à ce jour plutôt prometteur de l’économie libanaise.
Parmi les nombreux chiffres livrés, retenons celui de la hausse des IDE en 2008, à + 32 % sur 2007, pour un total de 3,8 Mds $, tendance qui atteste le retour de la confiance internationale au regard du Liban. Un mouvement auquel la France a d’ailleurs bien participé, devenant en 2008 le premier investisseur étranger au Liban, avec 319 M €, en hausse de 20 % sur 2007.

La France a aussi vu ses exportations vers le Liban augmenter considérablement en 2008 (+ 41 %), élevant ainsi ses parts de marché à environ 12 %, contre 8 % en 2007. 85 implantations françaises sont désormais recensées au Liban, et quelque 50 entreprises franchisées déclarées, une pratique en pleine expansion…

Au-delà des chiffres, Nicolas Vassitch insista sur la francophilie toujours forte des Libanais (la moitié d’entre eux maîtrise la langue française) et sur leur forte appétence pour les produits les plus divers venus de France : luxe, cosmétiques, édition, matériel médical, pharmacie, agroalimentaire… et signala que 90 % des produits consommés au Liban sont importés !

Les atouts du Liban, pôle régional d’excellence

Certes, le Liban est un « petit pays » de seulement 4 millions d’habitants, mais il peut aussi compter sur une diaspora estimée entre 12 à 14 millions de personnes dans le monde et aussi, il rayonne sur le Proche et le Moyen Orient comme un pôle d’excellence en bien des domaines : en fait, son PIB, à 29 Md$ en 2008, est réalisé à 76 % par les activités de services, notamment bancaires et financiers – un savoir-faire libanais qui a donc survécu à toutes les épreuves, et il est à noter, comme le relevait Luc Debieuvre, Directeur de banque et Conseiller du commerce extérieur de la France, que « la Banque centrale du Liban n’a jamais fait défaut à sa signature », même aux pires moments de la guerre. Et, « détail » non négligeable au regard de la conjoncture mondiale : aucune des quelque soixante banques libanaises n’a été polluée par les actifs toxiques anglo-saxons car, dans leur sagesse de descendants des Phéniciens – et aussi parce qu’il fallait bien financer la reconstruction du pays –, les autorités bancaires libanaises en avaient tout simplement interdit l’acquisition !

Un droit des affaires, très favorable à l’investissement

« Le Liban, c’est aussi une main d’œuvre quasiment unique dans la région pour son niveau de formation », souligna encore Luc Debieuvre, tandis que Maître Rachid Safa, avocat d’affaires aux barreaux de Paris, Beyrouth et New York, s’attacha à mettre en lumière le dispositif libanais du droit des affaires, très favorable à l’investissement : guichet unique pour les IDE, liberté de rapatriement des bénéfices comme des capitaux, possibilité pour les non Libanais d’acquérir des biens immobiliers jusqu’à 3000 M2 sans avoir à demander d’autorisation préalable, un taux d’impôt moyen de l’ordre de 15 %…

« Le Liban est membre de la MIGA, l’Agence multilatérale pour la garantie de l’investissement, et agrée donc les arbitrages internationaux, releva Maître Safa. Un autre avantage pour les entreprises françaises est la forte proximité du droit libanais, très inspiré du droit français, et ces dernières années de nombreuses lois de modernisation les ont encore rapprochés ». Bref, les entrepreneurs français ont tout pour ne pas se sentir dépaysés au Liban !

L’événement annoncé : la semaine « La France au Liban »

L’événement « La France au Liban » se déroulera au BIEL, le centre d’exposition du centre-ville de Beyrouth. L’objectif de l’exposition est de permettre aux entreprises et aux opérateurs français de rencontrer de nombreux contacts d’affaires et investisseurs, de faire connaître et promouvoir leurs produits et services, de nouer de nouveaux liens professionnels et de favoriser leur développement au Liban et dans la région.

JPEG - 35.7 ko
Roger Bacri, responsable de la CCI Paris en charge de l’Afrique du Nord, du Proche et du Moyen Orient - © leJMED.fr

« Pour réussir pleinement, nous dit Roger Bacri, le tout nouveau responsable de la CCI Paris en charge de l’Afrique du Nord et du Proche et Moyen Orient, la CCI Paris va entreprendre un véritable tour de France des Chambre de Commerce et d’Industrie, afin de promouvoir la manifestation et d’y attirer un maximum d’entreprises françaises. Nous ferons tout, et même un peu plus, pour que cet événement “La France au Liban” soit une grande réussite ! » affirme Roger Bacri.

© Alfred Mignot pour leJMED.fr

==

Fiche technique
« La France au Liban » : du 17 au 21 mars 2010
au Centre d’exposition BIEL de Beyrouth

Organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Beyrouth et du Mont-Liban, la Chambre de Commerce franco-libanaise et le Service Economique Régional de Beyrouth – Ubifrance.

Une infrastructure originale et innovante sera mise en place pour représenter la France sous plusieurs facettes : un espace art de vivre à la française, un espace industrie et services, un espace « régions françaises » et des espaces thématiques (grands projets BTP, infrastructures, télécoms, ...).

L’événement fera ainsi la part belle au savoir-faire et à l’art de vivre français :
- TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) et multimédia ;
- industrie et technologie, automobile, cycles et motocycles ;
- services (finance, formation / langues, événementiel, tourisme, ...).
- articles de luxe, mode et accessoires ;
- parfums et produits cosmétiques ;
- art de vivre et décoration, artisanat, art de la table, design ;
- franchise ;
- métiers de bouche (gastronomie), produits alimentaires, vins et spiritueux ;
- articles de sport, jouets ;
- bien-être et santé, pharmacie et parapharmacie ;

L’événement sera ponctué par des rencontres professionnelles, des lancements de produits, des conférences/tables rondes, des dîners d’entreprises, des cocktails thématiques, des activités culturelles...

Partenaires :

- Le réseau des CCIR et CCI en France
- Les régions françaises
- Les CCI au Liban
- Les organisations professionnelles et industrielles libanaises
- La section Liban des CCEF (Conseillers du Commerce Extérieur de la France)
- Le MEREF (Mouvement des Entreprises et Représentations Economiques Françaises au Liban)
- L’ESA (Ecole Supérieure des Affaires de Beyrouth)

Infos pratiques
Lieu : Centre d’exposition du centre-ville de Beyrouth (BIEL)
Date : Du mercredi 17 au dimanche 21 mars 2010
Horaires de la zone d’exposition : de 16 heures à 22 heures
Visiteurs : 17 et 18 mars, journées professionnelles ; 19, 20 et 21 mars : journées grand public
Entrée : libre (sauf professionnels, sur invitation ou badge)
Stands : 110 stands d’environ 12 m², répartis sur trois espaces thématiques, pour une surface totale d’expo et d’événements de 3 000 m2

Contacts information et réservation
En France, à la CCI PARIS
(www.ccip.fr/international) :
- Roger BACRI
Responsable Afrique du Nord et Proche et Moyen Orient
Courriel : rbacri@ccip.fr
Tél. : +33 1 55 65 36 74
Fax : +33 1 55 65 39 75

- Zouvir RABIA
Conseiller Maghreb, Proche et Moyen Orient
Courriel : zrabia@ccip.fr
Tél. : +33 1 55 65 35 93
Fax : +33 1 55 65 39 75

- Jonathan DE BARROS LIMA
Courriel : jlima@ccip.fr
Tél. : +33 1 55 65 36 02
Fax : +33 1 55 65 35 90

En France, à la CC Franco-Libanaise
(www.ccfrancolibanaise.com)
- Pierre ROZEK
Vice-Président Exécutif
Courriel : sur.info@ccfrancolibanaise.com
Tel. : + 33 1 46 25 71 02
Fax : + 33 1 46 25 70 38

Au LIBAN
Nicolas VASSITCH
Ambassade de France - Service Economique Régional
www.dgtpe.fr/se/liban
Courriel : nicolas.vassitch@dgtpe.fr
Tél. : +961 1 420 150
Fax : +961 1 420 157

à lire également France

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 210

à lire également Liban

0 | 10 | 20
Articles récents recommandés