Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

La BEI « se tient à la disposition de la Tunisie, au service de ses priorités économiques et sociales »

Tunisie | 21 janvier 2011 | src.BEI
Luxembourg -

Dans un communiqué de presse diffusé le jeudi 20 janvier 2011, la Banque européenne d’investissement (BEI) a affirmé qu’elle « suit avec attention les aspirations exprimées par la population tunisienne [et] se tient à la disposition de la Tunisie, au service de ses priorités économiques et sociales ». Une bonne nouvelle pour la Tunisie !

Photo ci-dessus : une vue nocturne de l’avenue Habib Bourguiba, à Tunis. Artère principale de la capitale tunisienne, l’avenue Habib Bourguiba est devenue le haut-lieu de "la Révolution du Jasmin", en janvier 2011. © ATCE


Le communiqué de la BEI

« Active en Tunisie depuis plus de 30 ans (son tout premier financement a été mis en place en 1979), la BEI inscrit son activité dans le cadre du partenariat à long terme entre l’Union européenne et ses voisins méditerranéens.

Cette activité s’est renforcée au fil du temps et s’inscrit aujourd’hui à l’intérieur de la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP) qui est devenue la première source de financement extérieure pour la modernisation de l’économie tunisienne, la création d’emplois et l’amélioration du cadre et des conditions de vie de la population.

Quelques exemples récents permettent d’illustrer la diversité de cette action : extension des réseaux routiers et autoroutiers pour faciliter les échanges régionaux et favoriser le développement des régions enclavées, tout en réduisant le nombre d’accidents ; modernisation et extension de la production et distribution d’énergie afin de produire, dans des conditions respectueuses de l’environnement, une électricité au meilleur prix, accessible à tous ; programmes d’approvisionnement en eau potable, de traitement des eaux usées et de dépollution de sites industriels ; programme de modernisation et d’équipements des hôpitaux publics ; aménagement de technopôles travaillant en liaison avec les universités pour faciliter la création d’entreprises innovantes par de jeunes diplômés ; lignes de crédits pour accompagner les petites et moyennes entreprises ; financement du micro-crédit à travers ENDA inter arabe…

La BEI suit avec attention les aspirations exprimées par la population tunisienne et reste plus que jamais convaincue de la pertinence de sa mission : pour s’enraciner durablement dans la société, la démocratie doit s’appuyer sur la croissance économique et sur une politique de développement capable d’apporter à chacun de meilleures perspectives d’avenir. Aux côtés de la Commission européenne et en concertation avec l’ensemble des autres institutions de financement, la BEI se tient à la disposition de la Tunisie, au service de ses priorités économiques et sociales. »

Luxembourg, jeudi 20 janvier 2011
Source : BEI


Articles récents recommandés