Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

AGENDA MARSEILLE, 15-16/10 - IIe édition des « Journées des Agricultures Urbaines en Méditerranée », organisées par l’AVITEM

14 août 2019
« Agriculture urbaine » : cette association de mots résonne souvent comme un oxymore. Pourtant, l’agriculture urbaine se love de plus en plus dans les interstices des villes et de leur périphérie. La 2e édition de ces journées organisées à Marseille se propose d’en faire une nouvelle fois la démonstration. © DR
Après une première édition en 2017, les Journées des Agricultures Urbaines en Méditerranée sont de retour les 15 et 16 octobre prochains à Marseille. Ouvertes à tous, il s’agira d’un vrai moment d’échange, de partage et de rencontres autour des thématiques que la Cité de l’agriculture porte au quotidien. Rejoignez le mouvement !

.

Rares sont les mouvements qui peuvent se prévaloir de tant de transformations. Trois petites années ont en effet suffi à l’agriculture urbaine pour passer d’un bouillonnement de formes et de pratiques à la structuration de ce qu’on peut aujourd’hui appeler un véritable écosystème d’initiatives, de projets et d’acteurs.
Danse fascinante et enivrante, alors même que sa définition porte encore à controverse… Rien n’est encore acquis, finalisé, il est justement venu le moment de repenser l’agriculture urbaine au prisme des acteurs qui la façonnent et des valeurs qui la portent. C’est l’objectif de cette seconde édition des Journées de l’Agriculture Urbaine en Méditerranée !

Réconciliation

La réconciliation sera le maître mot de ces journées : réconcilier la ville et ses périphéries, la nature et l’agriculture, le low-tech et le high-tech, la société civile et les institutions, le monde de la recherche et les porteurs de projets, croiser les regards entre la rive nord et la rive sud de la Méditerranée. Car finalement, les représentations, les questions, les positionnements philosophiques sont les mêmes. Arrêtons d’opposer les champs, décloisonnons et reconnectons, c’est là que réside le potentiel immense de l’agriculture urbaine.

Échanges sans tabous

Faisant intervenir chercheurs, décideurs, porteurs et facilitateurs de projets, ces journées ont été pensées comme un moment d’échanges sans tabous, un moment de partage de connaissances et d’expériences sans langue de bois, une occasion de se mettre en réseau directement et sans « chichis ». Miroirs de plusieurs métropoles méditerranéennes, les différentes tables rondes ont été pensées comme des actes complémentaires construits sur un même modèle.

Ces journées sont organisées par l’AVITEMen partenariat avec la Cité de l’Agriculture, ASTREDHOR et le laboratoire TELEMMe.

PROGRAMME

Journée du 15 Octobre
Lieu : Coco Velten, 16 rue Bernard du Bois, 13001 Marseille
 
8h30 : Accueil des participants et café de bienvenue

9h : Introduction et présentation du programme des Journées de l’Agriculture Urbaine en Méditerranée

> Acte 1 : L’agriculture, un moteur d’initiatives urbaines.  
Cette table ronde sera l’occasion de s’intéresser aux initiatives d’agriculture urbaines à l’échelle entrepreneuriale. De manière très concrète, les intervenants reviendront sur leurs expériences en tant que porteurs de projets : quelles opportunités ? quels montages opérationnels ? quels modèles économiques ? quelles difficultés rencontrées ?

> Acte 2 : L’agriculture, un moteur de la fabrique urbaine. 
Le deuxième acte de la journée s’attache à décrire les liens possibles entre l’agriculture et la fabrique urbaine. Comment intégrer l’agriculture urbaine dans les projets urbains ? (nouveaux programmes et/ou rénovation urbaine) Quelle place pour l’agriculture urbaine dans les quartiers « politique de la ville » ? Comment peut-elle être génératrice de lien social ?
 
12h15 : Conclusion de la matinée par Eric Duchemin, professeur et chercheur pluridisciplinaire en agriculture urbaine au Québec.

13h  : Pause Déjeuner (repas inclus dans le prix du billet)

14h30 : Pecha Kucha
Le Pecha Kucha est une courte présentation orale (5 minutes) avec un support de 20 slides se succédant toutes les 20 secondes.
 
> Acte 3 L’agriculture, un moteur de la fabrique du territoire.  
Ce troisième acte s’intéresse au rôle que peut jouer l’agriculture urbaine dans la constitution de métropoles et de territoires durables et résilients. Quel rôle peut jouer l’agriculture urbaine dans la relocalisation de la filière agricole et alimentaire ? Quels liens entre l’urbain, le périurbain, l’hinterland et la périphérie ? Comment l’agriculture urbaine s’intègre-t-elle aux stratégies de planification et de gouvernance territoriales ? Comment peut-elle constituer un levier de développement économique et social ? Quelle souveraineté alimentaire pour les territoires de demain ?
 
> Acte 4 L’agriculture urbaine au prisme de l’économie, du social et de l’écologie.  
Prendre de la hauteur et du recul, telle est la vocation de ce dernier acte de la journée. En quelques années, l’agriculture urbaine est devenue un sujet dont une multitude d’acteurs veut s’emparer. Partie d’une vocation sociale et militante très forte, elle est aujourd’hui portée par un nombre croissant de collectivités, de micro-entreprises ou même d’acteurs de l’industrie agroalimentaire. L’irruption de la dimension commerciale dans le champ de l’agriculture urbaine pose question alors que les services écosystémiques qu’elle rend à la ville ne sont toujours pas totalement quantifiés. Quelle éthique et quelles valeurs pour le mouvement ? Peut-on réconcilier les formes high tech et low tech d’agriculture urbaine ? Doit-elle avoir un modèle économique ? Et si l’agriculture urbaine était avant tout un outil pour repenser notre rapport à la nature ?

> Conclusion de la journée par Christine Aubry (ingénieure de recherche à l’INRA/AgroParisTech, spécialiste française de l’agriculture urbaine)

> Présentation de l’Association Française d’Agriculture Urbaine Professionnelle et de leur charte à destination des collectivités.
 
18h : Fin de la première journée
 
Journée du 16 Octobre
Lieu : La Cité de l’Agriculture, 37 boulevard National, 13001 Marseille

Pour cette seconde journée, et notamment pour les visites, le nombre de places est limité.

Nous reviendrons vers vous suite à votre inscription afin de répartir au mieux les participants sur les différentes activités de cette seconde journée. 

9h : Début de la journée

> Acte 5 : Dépasser le cadre général, l’agriculture urbaine un moteur d’évolutions juridiques et réglementaires ?
L’objectif de cette table ronde est d’évoquer les enjeux juridiques et légaux liés à l’agriculture urbaine. Quel cadre légal pour l’agriculteur urbain ? Quel statut pour l’occupation de foncier public ? Quels types de baux et quelle sécurisation pour les porteurs de projets 

10h : Témoignages et Atelier d’intelligence collective « Comment fédérer localement les acteurs de l’agriculture urbaine ? »

14h30  : Visite de sites 

> Quartiers nAUrd. Le paysan urbain et le présage : quand l’agriculture urbaine réinterroge le terradou marseillais. (Jean-Noël Consales)
> Le Lycée des Calanques – Ferme Urbaine Marseilleveyre (à confirmer)
> Le Talus HekoFarm (à confirmer)

ou

14h : Atelier d’intelligence collective « Cultivons Marseille ! » – Après Marseille capitale de la culture en 2013, Marseille capitale de l’agriculture en 2020 ?

18h : Fin de la journée

◊ ◊ ◊

Où et quand : ici

Pour s’inscrire (nombre de places limitées) : ici

Contact : ici

◊ ◊ ◊

>>> CLIQUEZ ICI et INSCRIVEZ-VOUS
pour recevoir gratuitement notre INFOLETTRE

◊ ◊ ◊

Articles récents recommandés