Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Jerzy Buzek, Président du Parlement UE, sur le report du Sommet UPM : « Un signal politique négatif »

Strasbourg -

Président du Parlement européen, le député polonais Jerzy Buzek a exprimé sa déception à la suite de l’annonce de l’annulation, pour la seconde fois, du Sommet de l’Union pour la Méditerranée (UPM) qui devait se tenir le 21 novembre prochain à Barcelone, où se trouve le siège du Secrétariat général de l’UPM.

Photo ci-dessus : Jerzy Buzek, Président du Parlement européen. © Parlement UE


Dans un texte publié le mardi 16 novembre 2010 sur son blog, Jerzy Buzek déclare que « Cette annulation envoie un signal politique négatif à propos du Partenariat euro-méditerranéen, ce que je regrette profondément, ».

Dans son texte, Jerzy Buzek rappelle que la récente réunion du Bureau de l’Assemblée parlementaire de l’UPM, qui s’est tenue à Rome le 12 novembre, avait (pourtant) appelé les chefs d’État et de gouvernement à relancer le Partenariat euro-méditerranéen, en vue d’assurer un fonctionnement efficace de ses institutions et la mise en œuvre de projets majeurs.

« Ces projets, précise-t-il, concernent la construction de routes, la mise en œuvre de mesures pour réduire la pollution, l’organistion d’une meilleure distribution de ressources devenues rares – comme l’eau, la nourriture et l’énergie – et bien d’autres mesures visant à aider les habitants de la région. »

« Ces projets concrets doivent réaliser des avancées. Et il nous appartient, en tant que parlementaires, de mettre tout en œuvre pour que ce soit le cas. »

Jerzy Buzek conclut en estimant que "c’est uniquement au niveau parlementaire que se poursuit aujourd’hui un véritable dialogue institutionnel » euro-méditerranéen.

Sur le même sujet :

- Vincent Peillon, à propos du report du Sommet de l’UPM :
« Ne surtout pas baisser les bras ! »


Articles récents recommandés