Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Invest in Med soutient le développement d’un tourisme méditerranéen local, diversifié et raisonné

Invest in Med soutient le développement d'un tourisme méditerranéen local, diversifié et raisonné
Marseille - La Méditerranée concentre un quart des capacités mondiales d’hébergement et accueille plus d’un tiers du tourisme international, principale industrie du monde et secteur d’activité qui connaît la croissance la plus rapide… À l’occasion de la seconde conférence euro-méditerranéenne des ministres du tourisme, qui se tnit à Barcelone le jeudi 20 mai 2010, « Invest in Med » souligne la nécessité du développement durable d’un tourisme méditerranéen local, diversifié et raisonné.
Photo ci-dessus : un bus touristique à Valencia (Espagne). © leJmed.fr - mai 2010


L’offre touristique quantitative reste prédominante en Méditerranée (balnéaire, historique et culturel) et trop dépendante d’opérateurs étrangers, mais elle se diversifie progressivement (tourisme intérieur, eco-tourisme, tourisme médical, tourisme d’affaires). Tout en évaluant les possibilités de créer un label méditerranéen du tourisme, pour positionner la Méditerranée en tant que destination concurrentielle sur le marché du tourisme à travers une marque « Med », le programme Invest in Med soutient trois initiatives de terrain qui visent à :

- Assister les professionnels du secteur du tourisme (principalement l’industrie hôtelière) pour prévoir et intégrer une dimension éco-durable dans leurs stratégies de développement (BestMed - Union Camere)

- Promouvoir des opportunités d’investissement, identifier les meilleures pratiques et stimuler la création de réseaux méditerranéens dans deux sous-secteurs à haute valeur ajoutée : le tourisme culturel et le tourisme nautique (ETINET, Chambre de Commerce de Malaga)

- Faire que les acteurs territoriaux (commissions de film, régions, etc.) prennent conscience des avantages économiques multiplicateurs de la production cinématographique, particulièrement dans le secteur du tourisme et les former à tirer profit de ces productions pour augmenter la visibilité de leur territoire (MovieMed - CCI Marseille-Provence)

Favoriser l’utilisation de produits et services éco-durables

Le tourisme a un impact considérable sur l’environnement et une part grandissante de touristes est sensible aux aspects environnementaux. Il faut que les entreprises du secteur apprécient cette dimension au sens large (dépollution, respect des sites naturels, découverte de la nature et des cultures, relations avec les hôtes etc.) et la place que celle-ci peut avoir dans leur stratégie, surtout après les ravages faits par les grands programmes touristiques d’opérateurs étrangers, principalement du Golfe, ces dernières années.

Après une étude du marché des produits, technologies et services eco-durables disponibles pour le secteur du tourisme (bientôt en ligne sur le site www.Invest-in-med.eu), 210 rendez-vous individuels ont été organisés entre des entreprises de la rive nord et des opérateurs hôteliers d’Égypte, Maroc et Tunisie. Ces rencontres ont généré plus de 100 partenariats d’affaires, dont certains sont déjà opérationnels.

Ben Gachem Hamouda, de la chaine Majestic Hotels Tunisia a souligné : « j’ai eu l’occasion unique de découvrir des technologies innovantes que je n’aurais pas eu l’occasion de connaître autrement et je souhaite les mettre en place dans mes hôtels »

Construire un réseau euro-méditerranéen d’investissement
dans le tourisme culturel et le tourisme nautique

ETINET entend contribuer à la promotion des investissements touristiques vers les pays méditerranéen en établissant des partenariats régionaux et en générant des transactions commerciales dans le tourisme nautique et le tourisme culturel.

Deux études seront publiées en juillet 2010, et des rendez-vous d’affaires organisés en septembre lors de MEDITOUR 2010 à Malaga. Une base de données d’entreprises des deux secteurs est en cours de constitution.

Un immense potentiel réside dans le tourisme nautique. Avec 700 ports de plaisance et 400 000 amarrages sur plus de 46 000 km de côtes, (le littoral méditerranéen compte pour environ 20 % du périmètre côtier mondial), la Méditerranée se positionne comme un espace propice à la pratique et au développement de la plaisance avec cependant un déséquilibre marqué : un marché mature au nord et un marché naissant au Sud ; une implantation de ports très dense sur la rive nord et disséminée sur la rive sud où a clientèle « plaisancier étranger » est insignifiante.

Développer des synergies entre le tourisme
et la production audiovisuelle

La production audiovisuelle génère des retombées économiques non négligeables y compris touristiques et médiatiques, et représente donc un vecteur de développement. Les pays du pourtour Méditerranéen disposent de ressources naturelles, humaines et techniques considérables mais diversement connues.

Le projet MovieMed a dressé dresser un état des lieux de ces ressources (étude de janvier 2010 « La Méditerranée, terre d’accueil de tournages » en ligne sur www.Invest-in-med.eu) et permet aux producteurs et commissions du film des pays méditerranéens de se rencontrer et de développer des intérêts communs avec les acteurs du tourisme, lors de réunions professionnelles.

Le Trophée Moviemed qui récompensait, en janvier 2010, le projet jugé le plus en mesure d’apporter un intérêt économique, touristique et de communication aux territoires où il se réalisera, a été décerné à Al Andalus de Ahmed Atef. Long-métrage produit par Egypt Films, c’est une fresque épique dans l’Andalousie et l’Europe du IXe siècle, sur fond de flamenco. Suite aux rencontres d’affaires de janvier, le groupe ACCOR avec ses Hôtels Mercure Centre et le Grand Hôtel Beauvau contribuent à la réalisation du film.

Depuis juillet 2008, 28 partenaires des réseaux de la MedAlliance ont mobilisé les acteurs du secteur du tourisme de 9 pays des deux rives lors de 21 opérations (rencontres d’affaires, ateliers et mission d’assistance technique).


Articles récents recommandés