Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Tribune Libre, par Emmanuel Noutary, Directeur de Invest in Med

« Il faut faire savoir que la transition qui s’ouvre dans la région MED sera favorable à l’investissement »

Tous pays EUROMED-AFRIQUE | 24 février 2011 | src.Invest in Med
Marseille -

« Parmi les réformes réclamées par les peuples de Méditerranée pour plus d’équité sociale et de démocratie, toutes celles qui toucheront à la création d’emploi, à l’accès à l’entrepreneuriat, à l’éducation, à une meilleure répartition des richesses, vont contribuer à renforcer encore le potentiel des marchés méditerranéens », estime Emmanuel Noutary, Directeur du Programme Invest in Med, à Marseille.

Photo ci-dessus : Emmanuel Noutary, Directeur du Programme Invest in Med, à Marseille © LeJMED.fr 2010


Tribune Libre

« Il faut faire savoir largement que la transition qui s’ouvre dans la région sera favorable à l’investissement »

par Emmanuel Noutary
Directeur du Programme Invest in Med (Marseille)


Les évènements politiques que connaissent actuellement les pays du sud de la méditerranée vont évidemment avoir un impact sur les stratégies des entreprises dans la région. De nouveaux gouvernements ont été mis en place dans certains pays et des réformes sont à l’étude dans l’ensemble de la région. Faut-il pour autant considérer que le climat n’est pas propice à la promotion des investissements ? Nous pensons le contraire.

C’est justement en ce moment qu’il faut faire savoir largement que la transition qui s’ouvre dans la région sera favorable à l’investissement, local autant qu’étranger.

Les pays sud méditerranéens ont fait des efforts importants au cours de la décennie passée pour mettre en place les dispositifs et les infrastructures au service du développement du secteur privé (cliquer ici pour voir notre Atlas économique de la Méditerranée).

Parmi les réformes réclamées par les peuples de Méditerranée pour plus d’équité sociale et de démocratie, toutes celles qui toucheront à la création d’emploi, à l’accès à l’entrepreneuriat, à l’éducation, à une meilleure répartition des richesses, vont contribuer à renforcer encore le potentiel des marchés méditerranéens.
Ainsi les opportunités qui existaient avant les évènements récents existent toujours, et doivent aujourd’hui apparaître encore plus attractives.

Le groupe de travail sur la coopération industrielle euro-méditerranéenne vient de confirmer la tenue de la réunion des ministres de l’industrie d’Europe et des pays méditerranéens à Malte, les 11 et 12 mai prochains, dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée.

C’est une bonne nouvelle pour le processus d’intégration que cette réunion ait lieu maintenant, et puisse donner la vision qui est nécessaire aux entreprises pour envisager leur développement dans la région. La période actuelle est un moment opportun pour redynamiser le partenariat entre Europe et Méditerranée, et l’initiative prise par les ministres qui ont en charge le développement économique et de l’emploi est bienvenue.

Emmanuel Noutary
Directeur du Programme Invest in Med (Marseille)


Sur le même sujet :

- ANIMA appelle les entreprises tunisiennes et étrangères à renforcer leurs investissements en Tunisie

- Philippe de Fontaine Vive, VP de la BEI, « patron » de la FEMIP :
« En Tunisie, la FEMIP renforce ses engagements dès 2011, jusqu’à 700 ou 800 millions d’euros »

- « Invest in Med », le catalyseur de réseaux d’entreprises et de synergies de filières nord - sud

- Visiter le site de Invest in Med

- Visiter le site de Anima Investment Network


Articles récents recommandés