Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

LE DOSSIER DU 1er FORUM #AMBITIONAFRICA (Paris-Bercy, 22-23 octobre)

Frédéric ROSSI, DG délégué de Business France (2/3) : « Business France et Bpifrance vont lancer ensemble un accélérateur d’entreprises à l’international »

24 octobre 2018
Frédéric ROSSI, Directeur général délégué de Business France. © AM/APP
Dans le premier volet de notre entretien, Frédéric Rossi, Directeur général délégué de Business France, s’est attaché à détailler en quoi la création de la Team France Export relève effectivement d’une innovation opérationnelle historique. Dans cette seconde partie de notre entretien en triptyque, il met en exergue les synergies nouvelles dont est porteuse la coopération renouvelée et renforcée entre Business France et Bpifrance.

Propos recueillis par Alfred Mignot, AfricaPresse.Paris
@alfredmignot

 »>.

Dans la première partie de notre entretien, vous avez expliqué le mode opératoire du nouveau Team France Export. Mais de quelle manière la force de frappe de ce dispositif est-elle optimisée ?

Frédéric Rossi – La puissance du dispositif trouve sa source dans deux paramètres : le nombre des accompagnateurs et leurs compétences sectorialisées.
En cumulant les près de 200 Conseillers internationaux des CCI, la cinquantaine de personnes de Business France déjà actifs chez Bpifrance – qui traitent les 8 000 ETI françaises à accélérer à l’international – et la quarantaine de nouveaux collaborateurs de Business France en cours de déploiement en régions, nous disposerons au total de quelque 300 accompagnateurs.

Chacun d’eux gèrera un portefeuille de 100 à 200 sociétés d’un même secteur d’activité. C’est par cette sectorisation de l’activité qu’ils sont en capacité de parler exactement le même langage que les entreprises dont ils sont les référents. Car on ne commercialise certes pas des vins et de la tech de la même manière !

Cent à deux cents entreprises en portefeuille par accompagnateur, n’est-ce pas trop ?

Frédéric Rossi – L’accompagnateur parlera le même langage sectoriel que toutes les entreprises dont il aura la charge. Et il ne sera pas seul, puisqu’il sera adossé à tous les correspondants du réseau international de Business France. Avec eux, il pourra déceler les opportunités de son secteur et accompagner chaque chef d’entreprise dans son processus d’internationalisation.
Son action s’inscrira aussi dans la durée : tous les trois mois, il fera un point d’étape avec le chef d’entreprise sur l’avancée concrète du dispositif d’internationalisation qu’ils auront élaboré ensemble, étape par étape.

C’est vraiment un travail d’accompagnement, voire de compagnonnage, car nous avons bien intégré le fait qu’en France un patron de PME est quelqu’un de très sollicité. Il est à la fois le chef d’entreprise, souvent aussi un peu le DRH, il assume localement des rôles associatifs… Bref, il est plutôt débordé, et dans ce cas la structuration d’une activité internationale passe en dernier. Il faut donc l’accompagner vraiment en permanence, et le relancer autant que de besoin…

Séance inaugurale du grand Forum #AmbitionAfrica, lundi matin 22 octobre à Paris-Bercy, au ministère de l’Économie et des Finances, avec les allocutions de : Christophe LECOURTIER, Directeur Général de Business France, opérateur de l’événement ; Agnès PANNIER-RUNACHER, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances ; Jean-Baptiste LEMOYNE, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères ; Rémy RIOUX, Directeur Général de l’Agence Française de Développement (AFD) ; Sambou WAGUE, Ministre de l’Energie et de l’Eau du Mali ; Amadou KONE, Ministre des transports de la République de Côte d’Ivoire. © AM/AfricaPresse.Paris

 »>.

Comment s’articule dans cette nouvelle organisation le partenariat entre entre Business France et Bpifrance ?

Frédéric Rossi – Nous avons en effet reconduit en juillet dernier le partenariat qui nous lie à Bpifrance depuis 2008, et déjà renouvelé en 2014 et 2016.
Ce partenariat consolide l’existant et ouvre la voie à de nouvelles coopérations. Partageant avec nos partenaires la conviction que l’export démarre dans les régions, sur le terrain, Business France a déjà délégué une quarantaine de chargés d’affaires export dans les implantations régionales de Bpifrance, où ils travaillent en tandem avec leurs homologues de Bpifrance sur la clientèle et les prospects ETI et PME de croissance, comme je vous le disais à l’instant.

Travailler ensemble, cela signifie très concrètement que lorsque le collaborateur de Business France propose à une entreprise de l’accompagner à l’international, le représentant de Bpifrance est là aussi, présent et disponible pour proposer les financements nécessaires.

C’est un tandem opérationnel dont nous attendons beaucoup car comme vous le savez, il faut vraiment développer nos ETI : on en compte seulement 8 000 en France à ce jour, contre 14 000 en Allemagne… Mais ces 8 000 représentent déjà plus de 30 % des exportations françaises !

Ces ETI sont donc des entreprises auxquelles nous voulons délivrer le meilleur service, et d’ailleurs les premiers résultats sont là : ces cinq dernières années, 1 770 ETI et PME de croissance ont été accompagnées à l’export par Bpifrance et Business France dans le cadre de ce dispositif Près de trois sur quatre de ces entreprises ont développé des nouveaux marchés et sont en passe de devenir des champions de l’Export. Elles proviennent de toutes les régions françaises et couvrent tous les secteurs d’activité.
Mais il s’agit maintenant d’accentuer le mouvement : la mission des Team France Export, c’est de faire croître au plus vite le nombre d’entreprises exportatrices – en 2017, seules 124 060 entreprises françaises – dont 95 % sont des PME ou des TPE – ont exporté leurs biens ou services…

Et les nouveautés de ce partenariat renouvelé ?

Frédéric Rossi – La principale nouveauté de ce partenariat, c’est que Business France et Bpifrance vont monter ensemble un accélérateur d’entreprises à l’international. Vu que Bpifrance opère déjà des accélérateurs pour faire passer des PME à la taille d’ETI, ou des start-up à la taille de PME, nous avons considéré que l’on pouvait compléter le dispositif par une offre conjointe d’accélérateur à l’international.
C’est-à-dire qu’en sortie des accélérateurs de taille et de croissance de Bpifrance, nous allons mobiliser tout le savoir-faire international de Business France pour stimuler parmi ces entreprises celles qui disposent d’un potentiel d’internationalisation rapide.
Cet accélérateur international conjoint Business France-Bpifrance sera lancé rapidement dans un mois ou deux, en tout cas d’ici à la fin de l’année. Nous voulons aller vite !

◊ ◊ ◊

 »>.

TOUS NOS ARTICLES (17) SUR LE THÈME ET L’ÉVÉNEMENT
du 1er FORUM AMBITION AFRICA
(Paris-Bercy, 22-23 octobre 2018)

 »>.

AmbitionAfrica - Amadou KONE, ministre ivoirien des Transports :
« Il faut que les entreprises françaises prennent bien plus de risques ! »

AmbitionAfrica – Kabirou Mbodje, PDG de WARI :
« Notre plate-forme digitale se veut une porte d’entrée incontournable en Afrique »

Ambition Africa - Yvonne Mburu, membre du CPA et CEO de Nexakili :
« Il faut renforcer le système de santé africain dans sa globalité »

AmbitionAfrica - Mossadeck Bally, PDG du Groupe Azalaï :
« En Afrique, les entreprises françaises doivent se remettre en cause ! »

Ambition Africa - Mossadeck Bally, PDG du Groupe Azalaï (2/2) : « Nous sommes fiers d’être un groupe panafricain d’origine malienne »

Ambition Africa - Frédéric ROSSI, DGD de Business France (1/3) :
« La création de la Team France Export est une innovation historique ! »

AmbitionAfrica - Frédéric ROSSI, DG délégué de Business France (2/3) :
« Business France et Bpifrance vont lancer ensemble
un accélérateur d’entreprises à l’international »

Ambition Africa - Frédéric ROSSI, DGD Business France (3/3) :
« Après Ambition Africa, on ne lâchera rien ! »

Ambition Africa - Christophe LECOURTIER, DG de Business France :
« Ambition Africa deviendra l’événement entrepreneurial de référence entre la France et l’Afrique ! »

Ambition Africa - Ylias Akbaraly, PDG Groupe SIPROMAD (Madagascar) :
« Notre bureau de Paris représentera toutes nos activités avec nos partenaires internationaux »

Ambition Africa - Paul BOURDILLON, DGA SUEZ Afrique, Inde et MO (1/2) :
« Le développement inclusif est véritablement au cœur des activités de SUEZ en Afrique »

Ambition Africa - Paul BOURDILLON, DGA de Suez Afrique, Inde et MO (2/2) : « En Afrique, il faut financer à la fois la construction
et l’exploitation des infrastructures »

Ambition Africa - Vincent Stempin, DG de MÜPRO, TPE exportatrice en Afrique : « Nous avons identifié un potentiel important en Côte d’Ivoire »

#AmbitionAfrica - @Pedro__Novo, Directeur Export Bpifrance :
« Notre Fonds franco-africain vise à fertiliser PME et co-entreprises »

- Pierre-Yves Pouliquen, DG Afrique, MO et Inde de SUEZ :
« Le traitement des déchets est l’une des urgences de l’Afrique » (1/3)

- Pierre-Yves Pouliquen, DG Afrique, Moyen Orient et Inde de SUEZ : « L’Afrique nous oblige à réinventer nos modèles d’action et d’inclusion » (2/3)

Pierre-Yves Pouliquen, DG Afrique, MO et Inde de SUEZ :
« Nous travaillons en Afrique avec la même exigence technique et humaine qu’en France » (3/3)

◊ ◊ ◊

Une des affiches de promotion de l’événement Ambition Africa, à Paris, à proximité du ministère de l’Économie et des Finances. © AM/APP

◊ ◊ ◊

Articles récents recommandés