Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Frédéric Mitterrand à Tunis pour donner « un nouvel élan aux relations de coopération franco-tunisiennes »

Tunisie | 31 décembre 2009 | src.InfoTunisie
Tunis - La France aidera à la mise en place de la cité de la culture de Tunis, un grand projet actuellement en chantier en plein centre de la capitale tunisienne. Une « déclaration d’intention » a été signée à cet effet par le ministre français de la Culture Frédéric Mitterrand, avec son homologue tunisien Abderraouf Basti, tandis qu’avec Oussama Romdhani, ministre tunisien de la communication, Frédéric Mitterrand a avancé un projet de coopération pour la formation des journalistes.

Photo ci-dessus - Oussama Romdhani, ministre par intérim, chargé de la Communication, reçoit Frédéric Mitterrrand, le ministre français de la culture et de la communication © InfoTunisie

Concernant la contribution française à la mise en place de la cité de la culture de Tunis, il a été convenu que la partie française fournisse un appui pour la promotion des arts de la scène et la mise en place d’une coopération bilatérale portant sur les domaines de l’opéra, des arts lyriques, de la danse et des arts contemporains.

La France contribuera également à la mise en place de la cinémathèque de la nouvelle cité, de la bibliothèque du film, d’un musée, d’une médiathèque et d’un centre de recherches.

En visite officielle en Tunisie depuis lundi, la première d’un membre du gouvernement français depuis la tension qu’ont connue les rapports entre Tunis et Paris autour de la question des droits de l’Homme, M. Mitterrand a eu des entretiens avec le ministre des Affaires étrangères Abdelwahab Abdallah et le ministre par intérim chargé de la communication Oussama Romdhani.

Il a mis l’accent sur la volonté des deux parties de donner aux relations de coopération franco-tunisiennes "un nouvel élan dans un esprit de solidarité, de dialogue, de compréhension et de respect mutuels".

Une visite porteuse de confiance,
« affective et d’amitié chaleureuse »

« Ma visite en Tunisie est porteuse d’un message de confiance et d’amitié du Président français Nicolas Sarkozy, à la Tunisie », a affirmé Frédéric Mitterrand, ministre français de la Culture et de la Communication, actuellement en visite officielle en Tunisie.

M. Mitterrand qui s’exprimait à Tunis, à l’issue d’un entretien avec M. Oussama Romdhani, ministre par intérim, chargé de la Communication et des relations avec la Chambre des députés et la Chambre des conseillers, a ajouté que cette visite revêt une dimension « affective et d’amitié chaleureuse » et ne manquera pas de conforter une fois de plus la qualité des relations entre les sphères politique et culturelle des deux pays.

« Il y a un désir très fort et très solennel, concrétisé par la présence d’un ami de la Tunisie, en l’occurrence moi-même, de réaffirmer très fortement le caractère intangible et fondamentalement harmonieux entre les deux pays », a soutenu le ministre français qui s’est déclaré « très honoré d’être citoyen tunisien grâce à la volonté du président Zine El Abidine Ben Ali, et ce autant que citoyen français ».

La coopération, de la culture à la communication

Par ailleurs, le ministre français a souligné que cette visite a pour objectif d’examiner avec les responsables tunisiens les différents volets de la coopération tuniso-française et en particulier dans les domaines de la Culture et de la Communication et les moyens de les renforcer.

La rencontre a permis de passer en revue l’évolution que connaît le paysage médiatique dans les deux pays et à travers le monde.

M. Romdhani a, à cette occasion, mis en exergue les défis que la Tunisie s’emploie à relever dans ce domaine, notamment, la promotion du secteur de l’information, conformément aux objectifs fixés dans le programme du président Ben Ali pour le prochain quinquennat.

La rencontre a, en outre, offert l’occasion d’étudier les moyens de renforcer la coopération bilatérale notamment dans les domaines de la formation, de la transmission audiovisuelle et de l’échange de journalistes.

Les deux ministres ont discuté d’actions communes en matière de formation de journalistes et de coopération dans le domaine du patrimoine et des archives de l’histoire tunisienne et de permettre à la Tunisie de récupérer les composantes de sa mémoire audiovisuelle auprès des institutions françaises concernées.

Par ailleurs, recevant des artistes tunisiens à la résidence de l’ambassadeur de France à la Marsa, Frédéric Mitterrand a remis à Taoufik Jebali, Zeyneb Farhat, Fadhel Jaaibi et Jalila Baccar l’insigne de Chevaliers des Arts et des Lettres.

À lire sur le même sujet :
Frédéric Mitterrand : « La Tunisie que j’aime »

Articles récents recommandés