Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Marseille - France - 26 et 27 novembre 2010

“Fragile Méditerranée" aux Rencontres d’Averroès

France | 31 octobre 2010 | src.Rencontres Averroès
Marseille - Créées et conçues par Thierry Fabre, Les Rencontres d’Averroès se proposent de penser la Méditerranée des deux rives et d’organiser la controverse autour de trois tables rondes. Lieu ouvert au grand public, les Rencontres sont conçues comme un moment de partage de la connaissance entre des spécialistes et ceux qui ne le sont pas. Cette année, les trois conférences, qui se teindront les 26 et 27 novembre 2010 à l’auditorium du Parc Chanot de Marseille, seront dédiés à la Terre (Peut-on la protéger ?), à la Mer (Est-elle menacée ?) et à l’Avenir (Comment l’imaginer ?).


Dans un contexte international particulièrement tendu, les Rencontres d’Averroès créent à Marseille un moment où il est possible de se parler, de rechercher les termes de la concorde là où règne la discorde. Par delà la violence, la haine, le face à face, il s’agit grâce aux Rencontres d’Averroès de se donner les moyens de penser le côte-à-côte, les interactions entre cultures qui font le monde méditerranéen. C’est dans ce but que chaque année les Rencontres d’Averroès invitent des personnalités à débattre à Marseille.

Chercheurs, écrivains, philosophes ou artistes sont conviés pour transmettre leur savoir à un large public et pour échanger dans une série de débats souvent très animés. Plus de 1 000 personnes participent ainsi à chacune des tables rondes, sans compter les auditeurs de France Culture, au moment de la diffusion radio des Rencontres d’Averroès et de l’écoute désormais possible sur internet.

Cette grande audience fait des Rencontres d’Averroès un des lieux les plus importants de la réflexion et du débat sur la Méditerranée. Leur titre rend hommage à Averroès, juriste et philosophe arabo-andalou, né à Cordoue en 1126, mort à Marrakech en 1198. Averroès est la figure qui symbolise la pensée rationnelle dans l’islam médiéval. Il fut notamment un des grands introducteurs de la philosophie d’Aristote dans la pensée européenne et un passeur magistral entre les cultures du monde méditerranéen.

Les trois temps des Rencontres

Articulées le plus souvent autour des trois temps chers à Fernand Braudel, le temps long, le temps intermédiaire et le temps de l’événement, les tables rondes permettent d’explorer des thématiques variées en prenant le temps de l’échange et de la compréhension.


Les trois tables rondes des Rencontres d’Averroès 2010

Les trois tables rondes se tiendront les 26 et 27 novembre 2010 à l’auditorium du Parc Chanot, Rond-Point du Prado, à Maseille (VIIIe).


LA TERRE. Peut-on la protéger ?
Vendredi 26 novembre de 15 h 30 à 17 h 30

Les intervenants : Emmanuel Laurentin [France Culture] avec Nicole Petit Maire, Directeur de Recherches émérite au CNRS, paléoclimatologue Michel Petit, Agronome (INA Paris) devenu économiste (PhD Michigan State University)
Abdeslam Dahman, directeur de l’ONG Targa (Maroc) Andrea Ferrante, Président de l’Association Italienne pour l’agriculture Bio (Italie)

Le temps du Progrès, irréversible, de la technique, illimitée, et de l’industrialisation, sans retour, semble derrière nous. La Terre avec ses ressources naturelles, limitées, apparaît comme une nouvelle donne pour le XXIe siècle.

Qu’en est-il à l’échelle de cette mer entre les terres qu’est la Méditerranée ? Le débat, à propos du réchauffement climatique et de ses conséquences, fait rage. Comment l’appréhender, vu à partir de la Méditerranée ?

Des minimum et des maximum climatiques ont déjà été connus à travers l’histoire, quels en ont été les effets sur la terre ?Le développement urbain sur tout le pourtour méditerranéen, et l’emprise croissante sur les littoraux, créent-ils de nouveaux risques, compte tenu des changements climatiques ? Peut-on préserver les équilibres de la terre, en général, et des terres agricoles, en particulier ? La pollution, par les déchets industriels, par les engrais et par les pesticides est-elle encore maîtrisable ? Peut-on sortir d’un modèle d’agriculture productiviste, compte tenu des besoins alimentaires dans le monde méditerranéen ? Existe-t-il une « marge humaine », une possibilité pour les hommes d’intervenir sur le cour des choses ? Ou sommes-nous déjà dans une forme d’irréversible, dans des processus de production qui, à l’échelle de la Méditerranée, tiennent la protection de la Terre pour « quantité » ou « qualité » négligeables ? Un nouveau modèle, plus respectueux de cette mer entre les terres, peut-il se dessiner ? A quelles conditions, au nom de quelles valeurs et sur la base de quelles priorités ?


LA MER. Est-elle menacée ?
Samedi 27 novembre de 10 h à 12 h

Les intervenants : Dominique Rousset [Fance Culture] avec Henri Luc Thibault, directeur général du Plan Bleu, Titouan Lamazou, navigateur et peintre,
Jean Christophe Victor, spécialiste de géopolitique, Adberrahmen Gannoun, Spécialiste de l’eau et du monde Méditerranéen (Tunisie).

Mer quasi-intérieure, la Méditerranée est une mer fragile. Elle est devenue, depuis l’ouverture du Canal de Suez, une route du monde. Le développement des échanges de marchandises, des besoins en hydrocarbure et du trafic maritime ces dernières années, avec la croissance asiatique et les effets de la mondialisation, font de la Méditerranée un véritable épicentre du commerce mondial. Est-elle, dans ces conditions, une mer en péril ?

Des risques majeurs de pollution, à l’image de ce qui s’est passé récemment dans le Golfe du Mexique, sont-ils prévisibles ? Les changements climatiques annoncés auront-ils des effets significatifs en Méditerranée ? Qu’en sera-t-il des ressources naturelles, des possibilités de pêche et de la diversité des espèces ? L’eau est-elle appelée à devenir une ressource rare en Méditerranée ? Peut-on l’anticiper ? Une répartition équitable et des régulations nouvelles pourraient-elles voir le jour ? Si cela est envisageable, dans quels cadres et sur la base de quels types d’accords ? Doit-on faire prévaloir un nouveau principe de précaution, dans une mer qui semble menacée ? Ou faut-il faire confiance à la rationalité des hommes et aux pouvoirs de la science ?


L’AVENIR. Comment l’imaginer ?
Samedi 27 novembre de 14 h 30 à 16 h 30

Les intervenants : Thierry Fabre [créateur des Rencontres] avec Pierre Rabhi, Agriculteur, écrivain, essayiste ; Jean Pierre Dupuy, Chercheur au Centre d’Étude du Langage et de l’Information (C.S.L.I.) de l’université Stanford ; Piero Sardo, Président de la Fondation "Slow Food" (Italie) ; Mohamed El Faiz, Économiste et historien de l’agronomie et des jardins arabes (Marrakech/ Maroc).

Quel visage aura la Méditerranée, dans ses équilibres et déséquilibres naturels, d’ici vingt à cinquante ans ? Pollution, urbanisation chaotique, réchauffement climatique, raréfaction des ressources en eau, ces tendances lourdes sont-elles inéluctables ? A échelle humaine, peut-on infléchir le cours des choses ? Des catastrophes écologiques sont-elles prévisibles en Méditerranée et un « catastrophisme éclairé » serait-il en mesure d’y répondre ? Par-delà ces peurs et ces inquiétudes de l’avenir, n’existe-t-il pas de nouveaux horizons en Méditerranée et d’autres champs des possibles ? D’autres modes de vie, plus équilibrés et moins prédateurs à l’égard de la Nature, peuvent-ils être imaginés ?Un style de vie méditerranéen du XXIe siècle, qui résiste à la société de l’accélération, « slow food » plutôt que « fast food », peut-il s’affirmer ? Entre rêves attendus et cauchemars annoncés, comment veut-on vivre dans la Méditerranée du XXIe siècle ? Quels avenirs en fin de compte imaginer dans un monde qui semble de plus en plus fragile ?


En savoir plus : site des Rencontres d’Averroès 2010


PDF - 1.1 Mo

TÉLÉCHARGER ci-contre LE JOURNAL DES RENCONTRES D’AVERROES 2010, avec le programme intégral des manifestations, du 4 novembre au 19 décembre.


INFORMATIONS PRATIQUES

Les tables rondes se tiendront les 26 et 27 novembre à l’auditorium du Parc Chanot, Rond-Point du Prado, 13008 MARSEILLE.

L’entrée est gratuite sur réservation auprès d’Espaceculture (2 places par personne maximum).

OUVERTURE DESSERVATIONS
samedi 13 novembre 2010

Renseignements :
Espaceculture - 42, La Canebière - Marseille Ier
Tél. : 04 96 11 04 61
Réservation : sur place de 10 h à 18 h 45, sauf dimanche
et en ligne sur http://www.espaceculture.net/espaceculture.net/billetterie

Aucune réservation ne sera prise par téléphone le 13 novembre.


Articles récents recommandés