Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Exportations françaises : + 10 % au premier semestre

France | 30 août 2010 | src.Le MOCI
Paris -

Bonne nouvelle pour le commerce extérieur de la France : ses livraisons à l’étranger ont bondi de 10 % pendant les six premiers mois de l’année par rapport au premier semestre 2009 (+ 6 % par rapport à juillet-décembre 2009). Les deux faits saillants de cette période sont les progressions enregistrées dans les secteurs de l’aéronautique (+ 10 %) et la pharmacie (+ 6 %) et dans les grandes économies émergentes, comme la Chine (+ 36 %) et le Brésil (+ 51 %).

Photo ci-dessus : Anne-Marie Idrac, secrétaire d’État au commerce extérieur, lors de sa participation au For’UM de Marseille, le 27 mai 2010. © © leJmed.fr - mai 2010


Résultat : la part relative de l’Asie et de l’Amérique a progressé respectivement de 1,2 point et 0,8 point. Ces deux continents représentent ainsi 11 % et 10 % du total, loin, toutefois, derrière l’Union européenne (61 %). En valeur, les expéditions dans l’UE ont gagné 2,7 % à 112,6 milliards d’euros.

La secrétaire d’État au commerce extérieur, Anne-Marie Idrac, estime que « la très forte augmentation des échanges avec les pays émergents » valide « la stratégie mise en place depuis deux ans ». Elle observe notamment que la constitution de l’Équipe de France à l’export autour d’Ubifrance, l’agence française pour le développement international des entreprises, porte ses fruits.

Le nombre d’exportateurs a retrouvé fin mai le niveau de 2008 (95 000). Par ailleurs, alors qu’Ubifrance « réalise déjà cette année 60 % de ses actions hors de l’Union européenne », la décision, a été « récemment prise », souligne la ministre, d’étendre sa présence « dans 17 pays à fort potentiel de croissance et de renforcer des moyens d’intervention ».

Enfin, les grands pays émergents doivent être, selon Anne-Marie Idrac, les premières cibles géographiques pour implanter le savoir-faire tricolore dans les grands domaines de spécialisation de l’Hexagone : aéronautique, infrastructures de transport, énergie, équipements urbains, santé.

Au premier semestre, les grands contrats dans les pays émergents ont rapporté 10 milliards d’euros. Ils ont été notamment signés au Moyen-Orient, dans les pays d’Europe centrale et orientale (Peco) et de la Communauté des États indépendants (CEI), à l’instar d’une commande d’A380 par la compagnie aérienne Dubaï Emirates.

Hors aéronautique, la vente d’un paquebot, par exemple, a été conclue avec la société nationale maritime libyenne, des acquisitions ou prises de participation ont été réalisées en Russie, en Irak ou à Madagascar, et des investissements effectués dans l’énergie en Russie ou au Moyen-Orient.

D’après le ministère de l’Économie et des finances, « les perspectives pour le reste de l’année 2010 sont favorables à une poursuite de la croissance des exportations ».

La France devrait continuer « à bénéficier, dans l’hypothèse d’une stabilisation du taux de change de l’euro, d’une compétitivité-prix renforcée ». Les effets sur les ventes devraient alors se matérialiser « pleinement au deuxième semestre 2010 et en 2011, en particulier vers les grands marchés émergents ».

François Pargny - Le MOCI

Articles récents recommandés