Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Emmanuel Noutary a présenté à Barcelone l’impressionnant bilan de l’An III d’Invest in Med

Tous pays EUROMED-AFRIQUE | 7 juin 2010 | src.leJmed.fr
Barcelone - Le Sommet (politique) de l’UPM du 7 juin est repoussé à novembre, mais les opérateurs et facilitateurs économiques méditerranéens avancent à grands pas. C’est le cas d’Invest in Med, au vu du bilan d’activité présenté ces 3 et 4 juin, à la Casa Llotja de Mar de Barcelone, dans le cadre du IIIe Sommet des leaders économiques méditerranéens.
Photo ci-dessus : Emmanuel Noutary, Directeur du programme Invest in Med, et une vue partielle de l’assemblée. © Alfred Mignot - juin 2010

De gauche à droite : Hakim Bensaoula, Directeur exécutif de Comptuting Communication (Tlemcen, Algérie) ; Emmanuel Noutary, Directeur d’Invest in Med ; Mme Douja Ben Mahmoud Gharbi, chef d’entreprise, membre du Conseil d’administration de la Chambre nationale tunisienne des femmes Chefs d’entreprise ; Reda Allal, cadre à la CCI de Tlmecen - La Tafna (Algérie). © Alfred Mignot - juin 2010

Commençons donc par les chiffres, car ceux présentés par Emmanuel Noutary, Directeur du programme Invest in Med, sont tout à fait impressionnants. En trois années, ce programme cofinancé aux trois quarts par l’Union européenne en faveur des PME méditerranéennes, a permis d’organiser quelque 7 500 rencontres entrepreneuriales, de générer 931 partenariats d’entreprises, et de former aux affaires méditerranéennes quelque 2 000 opérateurs, personnes ou entreprises.

Le bilan ne s’arrête pourtant pas là. « Quarante-huit initiatives-pilotes ont été instruites, validées, parrainées et cofinancées par Invest in Med ces deux dernières années, dans des secteurs divers que nous considérons stratégiques », précise Emmanuel Nourtary.

Dans le détail, les secteurs concernés par ces initiatives multilocalisées et ayant impliqué 284 membres de la MedAlliance (agences de développement économique, CCI et fédérations d’entreprises et leurs partenaires associés), sont le design et l’innovation (9 initiatives, dont TexTech Med), le développement des capacités organisationnelle des PME et la logistique (11, dont Med Tracking et Euromed Postal), le partenariat de co-développement indusriel (8, dont AgroaliMed et BatiMed), le soutien à la création d’entreprise (11, dont Young Entrepreneurs coaching Network, Plato Egypte, PACEIM…), la promotion du développement durable (10 initiatives, dont MedWater et PaperMed pour l’environnement et l’énergie, ainsi que les projets écologiques So’Eco, Building Insulation, Euromed Green building).


Les « métiers mondiaux » de la Méditerranée

JPEG - 56.4 ko
Emmanuel Noutary, Directeur adjoint d’Invest in Med (au centre sur la photo), animant un atelier sur l’entrepreneuriat, lors du IIIe Sommet des Leaders économiques de la Méditerranée, à Barcelone (Espagne), le 3 juin 2010. © Alfred Mignot - juin 2010

« L’un de nos objectifs, poursuit Emmanuel Noutary, est de contribuer à positionner la Méditerranée sur ses métiers mondiaux. » Or, contrairement à ce que certains, encore mal informés, croient savoir, la Méditerranée n’est pas avare de ces « métiers mondiaux ».

C’est à l’évidence le cas du tourisme, une « niche » très génératrice de revenus pour les deux rives, mais aussi porteuse de « mises à niveau » et de qualifications nombreuses. Et une niche dont les axes de développement visant à créer plus de valeur ajoutée sont maintenant clairement perçus, et parfois déjà en cours de concrétisation : tourisme patrimonial et culturel, médical et d’affaires, éco-tourisme…

Autres « métiers mondiaux » de la Méditerrané également soutenus par Invest in Med : l’économie verte (énergies nouvelles et renouvelables) ; l’agroalimentaire (traçabilté, conditionnement, innovation, produits dérivés comme les cosmétiques) ; la logistique, notamment portuaire (30 % du trafic mondial des conteneurs traverse la Méditerranée), et la distribution ; les TIC (nomadisme, commerce en ligne, logiciels en langue arable…) ; ainsi que la localisation d’industries fortement consommatrices d’énergie (chimie, métallurgie, extraction minière…) ou faisant appel à de la main d’œuvre qualifiée, comme la mode ou la fabrication de composants de matériels roulants.

Concluant son exposé, Emmanuel Noutary a également évoqué la formidable boîte à outils en ligne que représente le site d’Invest in Med, thème que son adjoint, Sébastien Dagault, devait développer ensuite. [Lien vers article à venir]

Au total, cette troisième conférence annuelle d’Invest in Med, événement constitutif du Sommet des leaders économiques méditerranéens – le troisième du genre, après les Med Business Days en juillet 2008 à Marseille (France) et le Forum Business d’Athènes en 2009 –, aura montré que le partenariat entrepreneurial public-privé méditerranéen ne semble pas pâtir de trop du bégaiement et des aléas politiques, parfois tragiques, qui freinent actuellement l’épanouissement de l’Union pour la Méditerranée.
Pour autant, les entrepreneurs ont voulu montrer qu’il n’étaient pas insensibles à l’actualité : à l’initiative de Miquel Valls, Président de la CCI de Barcelone et président de la première séance plénière, une minute de silence a été observée par l’assistance, en hommage aux victimes de la flottille de la paix.

© Alfred Mignot pour leJmed.fr


À propos du IIIe Sommet des leaders économiques méditerranéens

Le IIIe Sommet des leaders économiques méditerranéens a été organisé par ANIMA, ASCAME, BusinessEurope, BusinessMed et Eurochambres, dans le cadre magnifique de la Casa Llotja de Mar, à Barcelone, avec le soutien du gouvernement catalan et le financement du programme Invest in Med.

Plus de 400 représentants d’autorités des secteurs privés et public, investisseurs, réseaux d’affaires et entreprises ont participé à des sessions de travail sur les initiatives de l’UpM et les opportunités d’affaires qui y sont liées, se sont rencontrés pour développer des partenariats et des investissements dans la région, et ont esquissé les orientations d’un investissement socialement responsable en Méditerranée.


© Alfred Mignot


◊ ◊ ◊

Sur le même sujet :

- Bénédict de Saint-Laurent et l’équipe d’Anima pour la création d’une plate-forme MED pour les TPE-PME

- Les outils en ligne d’Invest in Med, présentés par Sébastien Dagault : une caverne d’Ali Baba du XXIe siècle !

- Unique : « ANIMA-MedMaps », l’Atlas en ligne des investissements et partenariats en Méditerranée

- EuroMed, mode d’emploi : « Invest in Med », le catalyseur de réseaux d’entreprises et de synergies de filières nord-sud

- Laïla Sbiti : « Partageons nos réseaux pour accélérer la réussite de nos entreprises méditerranéennes »


Articles récents recommandés