Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Bouchra BAYED, Présidente de Maroc Entrepreneurs : « La Méditerranée sera à l’épicentre de l’arrimage Europe-Afrique »

17 février 2019
Bouchra Bayed, Présidente de Maroc Entrepreneurs, durant son allocution de présentation de Tremplin Maroc. À sa gauche : Jean-Louis GUIGOU, Président de l’Institut de Prospective économique du Monde méditerranéen (IPEMED) ; SE Chakib BENMOUSSA, Ambassadeur du Maroc en France ; Fathallah SIJILMASSI, ancien ambassadeur et ancien secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée (UpM). © ∂®÷Maroc Entrepreneurs.
Présidente depuis 2017 de l’association Maroc Entrepreneurs*, qui vient de tenir son grand événement annuel parisien** de promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes Marocains, Bouchra Bayed, qui est consultante senior en organisation et transformation au sein d’un cabinet de conseil international, développe dans cette tribune sa vision d’un écosystème d’avenir qui « arrimerait » l’Europe et l’Afrique, et où la Méditerranée retrouverait pleinement sa centralité d’« économie monde » d’autrefois, telle que la décrivait feu Fernand Braudel…

.

Une contribution de Bouchra BAYED
Présidente de Maroc Entrepreneurs

.

Au sein de Maroc Entrepreneurs, nous nous sommes engagés à persévérer dans la promotion de l’entrepreneuriat et à intensifier nos efforts dans l’accompagnement et la mobilisation des entrepreneurs en France, cela afin de renforcer la dynamique socio-économique entre l’Europe, la Méditerranée et l’Afrique.

L’Afrique connaît une ascension diachronique sans précédent et un changement substantiel de sa structure économique, grâce à la diversification de ses partenaires et à l’émergence de nouvelles formes de coopération. Par ailleurs, l’Europe, qui n’est plus dans son principe inaccessible, demeure disposer d’une force d’attraction intrinsèque immuable.

À l’instar de l’Amérique du Nord avec l’Amérique du Sud ou encore la Chine et le Japon avec les pays du Sud-est asiatique, l’Afrique et l’Europe se retrouvent davantage arc-boutés. Leurs proximité géographique, relations historiques et accords de partenariat économique, qui n’ont cessé de se multiplier ces dernières décennies, conduiront inéluctablement à un arrimage des deux continents, où la Méditerranée serait leur épicentre.

Une vue de l’amphithéâtre de l’ESG-Saint Ambroise, à Paris, durant la XIe édition de la Journée de la Création d’Entreprise, organisée par Maroc Entrepreneurs, samedi 9 février. © AM/AP.P

Le rôle-clé du Maroc

Le renforcement de la coopération Sud-Sud et l’ouverture aux autres pays traduisent l’importance qu’accorde le Maroc, partenaire de référence dans cette Région, pour ce projet commun. De même, l’ancrage africain du pays, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, le place à tous les niveaux en tant qu’acteur méditerranéen incontournable dans l’émergence d’un partenariat d’avenir tripartite.

Le Royaume, se trouvant ainsi au carrefour des civilisations et au cœur des flux commerciaux entre l’Europe et l’Afrique, pourra s’ériger en pont dans l’édification et la pérennité de cette impulsion économique. C’est d’ailleurs pour cette coopération stratégique, bénéfique et profitable aux deux continents, que le Maroc a toujours plaidé.

Dans ce sillage, il devient nécessaire que cette nouvelle Région tire profit de l’opulence de la mondialisation afin de redéfinir sa place, structurer et approfondir la réflexion autour de problématiques communes et proposer des solutions appropriées. Le partenariat d’avenir Europe-Méditerranée-Afrique ne pourra germer que par le déploiement d’un modèle socio-économique cohérent, reprenant l’anamnèse et les prédicats de chaque partie.

L’idée de partage engage l’acceptation des particularités de chaque pays afin de garantir un développement social et une croissance économique pérennes. S’il est légitime que chaque Région défende ses intérêts, les décisions prises devront en revanche être en faveur et à la portée de chacune d’elles ; facilitant ainsi la création d’un cadre tutélaire accordant plus d’importance à la santé, à l’éducation, à la formation, à l’environnement, aux changements climatiques, à la lutte contre la pauvreté et à l’inclusion sociale.

En somme, il n’est plus une hérésie de préméditer que la Région Europe-Méditerranée-Afrique devienne l’espace d’un nouvel écosystème entrepreneurial, riche de formidables opportunités. Néanmoins, sa pérennité impliquerait un engagement moral, une cohésion locale et une mobilisation continentale. Cette implication doit s’ancrer dans un socle de valeurs indélogeables et s’adosser à des principes d’intérêts communs, entre le Nord et le Sud.

◊ ◊ ◊

LIENS UTILES

- À Paris, la XIe Journée de la Création d’Entreprise de Maroc Entrepreneurs, un événement tourné vers l’esprit de partage entre l’Europe et l’Afrique

- Bouchra Bayed, Présidente de Maroc Entrepreneurs : «  Une nouvelle vague d’entrepreneurs d’origine marocaine a adopté le principe de la colocalisation »

- MAROC Entrepreneurs : http://www.marocentrepreneurs.com/

◊ ◊ ◊

>>> CLIQUEZ ICI et INSCRIVEZ-VOUS
pour recevoir gratuitement notre INFOLETTRE

◊ ◊ ◊

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Articles récents recommandés