Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

BEI : 200 M€ de prêts pour le programme photovoltaïque de la Région Languedoc-Roussillon

France | 9 avril 2011
Montpellier -

Le vendredi 8 avril 2011, à l’Hôtel de Région de Montpellier (France), Christian Bourquin, Président de la Région Languedoc-Roussillon et Philippe de Fontaine Vive Curtaz, vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI) ont lancé un programme photovoltaïque d’un montant total de 400 M€, en présence de Jean-Marc Carcelès, Président du Directoire de la Caisse d’Épargne de Languedoc Roussillon, André Joffre, Président de la Banque Populaire du Sud et Alain Maurel, Président du Crédit Agricole du Languedoc.

Photo ci-dessus : Philippe de Fontaine Vive, VP de la BEI (au centre), en compagnie d’élus et de partenaires du programme photovoltaïque de la Région Languedoc-Russillon, lors de la signature du prêt, vendredi 8 avril 2011, à l’Hôtel de Région de Montpellier (France). © CR Languedoc-Roussillon


Ce programme doté de 400 M€ permettra d’accroître la production d’énergie renouvelable en Languedoc Roussillon, avec comme objectifs :
- une production d’électricité photovoltaïque accrue de 200 MWc d’ici 2014, grâce au déploiement d’installations sur l’ensemble du territoire régional,
- un développement conséquent d’installations photovoltaïques de petite et moyenne dimensions (entre 3 et 100 kWc) au sein des entreprises publiques et privées, des collectivités locales et des exploitations agricoles, des associations.

Cette opération s’inscrit dans la stratégie globale de la Région visant à lutter contre les changements climatiques et à encourager le développement durable par la production d’électricité grâce au photovoltaïque en lieu et place des combustibles fossiles et de ce fait, à réduire les émissions de CO2.

Une démarche assurément volontariste de la Région pour l’environnement et la production énergétique qu’a tenu à souligner en ces termes Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI : « Je suis très heureux d’être aujourd’hui aux côtés de la Région à Montpellier pour concrétiser les ambitions régionales et européennes en matière de lutte contre les effets du changement climatique. Ce plan d’Excellence environnementale et énergétique aura un impact direct sur la vie quotidienne des habitants de ce territoire. Il contribue d’ores et déjà à la vision 2020 d’une économie durable et compétitive en Europe ».

Cette opération en région Languedoc Roussillon est réalisée en étroit partenariat avec le Groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d’Épargne) et le Groupe Crédit Agricole. Elle est financée conjointement par la Banque européenne d’investissement avec l’octroi d’une ligne de crédit de 200 millions d’euros mise à la disposition de ces deux partenaires bancaires via leurs Caisses régionales (Crédit Agricole du Languedoc et Sud Méditerranée, Banque populaire du Sud, Caisse d’Épargne de Languedoc-Roussillon).
Ces partenaires bancaires apportent un financement complémentaire global de 200 millions d’euros pour cofinancer les projets en faveur de l’énergie photovoltaïque.

Ces banques partenaires auront à gérer ainsi une enveloppe globale de 400 millions d’euros et seront en charge de l’instruction des demandes de financement sur l’ensemble du territoire régional. La Région Languedoc-Roussillon garantira 25 % du montant total des prêts octroyés aux collectivités, TPE / PME et aux exploitations agricoles. Cet engagement de la Région permettra d’améliorer les conditions financières proposées aux porteurs de projets.

Le financement accordé par la BEI aux banques partenaires combinée au mécanisme de garantie de la Région Languedoc-Roussillon s’inscrit dans la continuité de l’action prioritaire de la BEI pour le climat, dont l’objectif principal est de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de soutenir les projets visant à atténuer ou accompagner les changements climatiques.

Première destination des financements en France en 2010 (1,7 milliard d’€), cette priorité couvre un peu plus d’un tiers des projets financés en France dans les domaines respectifs des transports collectifs, de l’énergie et de l’efficacité énergétique. Déjà en 2009, la BEI avait augmenté de manière significative ses prêts à l’appui de la lutte contre les changements climatiques pour contribuer à « une croissance intelligente, durable, et inclusive ».

Le Languedoc-Roussillon est la 4e région de France pour la puissance photovoltaïque installée avec plus de 96 Mwc raccordés au réseau fin 2010.
Le programme photovoltaïque qu’elle développe représente un potentiel de 1 100 créations d’emplois.


◊ ◊ ◊

En savoir plus
- Site de la Région Languedoc-Roussillon
- Site de la la Banque européenne d’investissement (BEI)

Articles récents recommandés